Schlomoh Brodowicz. L’antisémitisme comme on l’aime

Je vais vous conter un épisode hallucinant qui est trop ancien pour que les moins de 50 ans s’en souviennent.

Il y avait sur le boulevard St Germain dans les années 60, un café nommé « L’Apollinaire » qui devait probablement son nom à sa proximité avec le célèbre Café de Flore, haut lieu s’il en fut de la culture germanopratine et dont Guillaume Apollinaire avait fait une salle de rédaction.

Un homme, dont le visage ou la mise dénotait qu’il était juif, s’attabla au café « L’Apollinaire ». Il s’aperçut, au bout d’un long moment, qu’on ne le servait pas et que le patron lui jetait des regards hostiles.

À un moment, franchement énervé, il s’approcha du patron et lui demanda si par hasard il n’était pas un ancien Collabo.

L’autre lui répondit à voix haute :

« Si j’avais été ce que vous dites, croyez-moi qu’il n’en resterait pas beaucoup des comme vous. »

Croyez-le ou pas, après les dix minutes qui ont suivi, il ne restait pas une chaise debout dans ce café. Les clients se sont tous levés et ont mis la baraque à sac. Le troquet n’a jamais plus rouvert.

Je me souviens avoir lu l’histoire dans le journal « Le droit de vivre » fondé par Bernard Lecache et à l’époque l’organe de la LICA (devenue par la suite la LICRA…)

Mais comme le chantait Bob Dylan « The Times They Are a-Changin’ »

Schlomoh Brodowicz

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. et c’est bien dommage que les temps aient changé…il y en a beaucoup qui aiment Israël et qui prient pour Israël, moi, par exemple, qui vous souhaite une belle fête de Shavouot, et un maximum de bénédictions sur tout le Peuple d’Israël, sur sa terre ou aroutz.
    shalom ou brakha, soeur Claire

  2. Lorsque “les Nations” connaîtrons le rôle véritable du Peuple Juif, alors ils commenceront à regretter leurs actions dans l’Histoire. ( Ici, je fais références aux “Hapirous”, véritable nom de “l’Entité Collective” de la Famille d’Âmes humaine, en charge des Archives…)

    jymfr…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*