Alain Attal. La haine des pontes parisiens envers Raoult.

Oui, il ont la haine, c’est palpable. Affectif. Et cela s’explique simplement… La raison principale de la haine contre Raoult, par l’establishment médical parisien, C’est qu’il leur a mis, à eux et au comité Scientifique, le nez dans leur caca et leur incompétence.

Car, si le peuple n’est pas apte médicalement à juger, Il sait pertinemment que ces “élites parisiennes scientifiques” ont fait en début de crise une analyse ridicule sur la présupposée “gripette”, – ont conseillé de façon criminelle le chef de l’État dans l’organisation des élections-abattoirs (qui ont tué entre autre Patrick Devedjian) au même moment où il demandait le confinement, – ont, criminellement aussi, induit en erreur le gouvernement dans la croyance stupide que les masques étaient inutiles à la population, – n”ont pas demandé le dépistage massif,- n’ont pas dénoncé l’absence de matériel barrage pour les soignants dont beaucoup vont le payer de leurs vies, – et, fin du fin, ont interdit à l’ensemble des médecins de ville de l’hexagone de prescrire librement, conformément au serment d’hypocrate !

Complices et exécutants zélés de l’impéritie gouvernementale

Bref, ils se sont rendus complices et exécutants zélés de l’impéritie gouvernementale. Tout ceci sur fond de coucheries connues de certains pontes avec l’industrie pharmaceutique.

Bonjour Abbvie et Gilead… Concurrents de l’hydroxychloroquine de Sanofi, Groupes rémunérateurs entre autres de l’Égérie du gouvernement et grande pourfendeur de Didier Raoult: l’omniprésente Karine Lacombe.

Karine Lacombe

Stratégie qui mène aujourd’hui la France au pire bilan létal tous pays confondus depuis le début de la pandémie

Alors ne vous étonnez pas de la perte totale de crédibilité envers nos gouvernants, mais aussi maintenant envers ceux qui les ont conseillés stratégiquement de façon apocalyptique dans cette pandémie, Stratégie qui mène aujourd’hui la France (avec 1427 décès journaliers) au pire bilan létal tous pays confondus depuis le début de la pandémie.

Magnifique conseillers scientifiques en temps de crise ! Et nous ne sommes pas en haut du Pic ! Mais, pour nos éminents scientifiques, ce n’est pas parce qu’ils se sont trompés sur tout depuis le début de cette pandémie qu’ils auraient la décence de fermer leur gueule.

Ou du moins d’avoir un peu de tolérance envers le plus grand virologue mondial, qui lui n’a commis qu’une erreur…

Non, messieurs, nous ne sommes pas médecins, mais nous savons reconnaître ceux qui nous bernent en permanence. Et les petits nuls à l’âme de collabos qui les suivent par opportunisme

Avec le bon sens permet de débusquer les menteurs sans avoir besoin de prêter le serment d’hypocrite.

Ceux qui haïssent la réussite et le franc-parler de Raoult, face aux petits accommodements minables des petits losers carriéristes et affairistes.

Qui se sont trompés sur tout et ont amené la France dans le mur ! Et qui, au lieu de faire marche arrière, préfèrent sublimer leurs échecs en haine commune envers le seul expert compétent et sincère.

Continue ta route peinard vieux gaulois ! Le peuple te suit et il saura bien traiter ceux qui le trompent pour leur seul intérêt personnel.

Fermer le ban !

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. Vu sur Instagram :
    Donald Trump, le pape, Emmanuel Macron, le professeur Raoult et un enfant de dix ans sont dans un avion, mais celui-ci est sur le point de se scratcher et il n’y a que 4 parachutes.
    Donald Trump dit : je suis le président des Usa, le maître du monde, et ma vie passe donc avant celle des autres. Il prend un parachute et saute.
    Le pape dit : je suis le représentant de l’église catholique et mes fidèles ont besoin de moi. Il prend un parachute et saute.
    Emmanuel Macron dit : je suis l’homme le plus intelligent de France et il faut que je reste en vie pour gagner les élections de 2022. Il prend un parachute et saute.
    Le professeur Raoult dit au garçon de 10 ans : Mon enfant, tu as tout l’avenir devant toi et mon rôle est de sauver des vies. Je te donne donc mon parachute.
    L’enfant lui répond : T’inquiète, il reste encore deux parachutes. L’homme le plus intelligent de France a pris mon cartable et a sauté avec.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*