René Seror. Fessenheim. Fermeture avant retraite


Depuis le temps que je pratique les réseaux sociaux, j’ai bien compris que les titres qui vous valent des lecteurs, des like et des commentaires, doivent impérativement comporter les notions d’Israël, de TRUMP, de racisme et d’antisémitisme.
Bien entendu, ces sujets sont ma priorité, mais pas que…

Certains sujets sont si savamment occultés par les médias et, bien plus grave par les pouvoirs publics, qu’ils finissent au fond d’un tiroir, ignorés de tous.
Voici une incongruité gouvernementale, annoncée de longue date, face à laquelle l’état actionnaire s’incline devant l’état politique.
Il coupe la branche sur laquelle il est assis, ou se tire une balle dans le pied, parce qu’il faut offrir un symbole aux écologistes.
Alors, me demanderez vous, de quoi s’agit-il?  

Il faut offrir un symbole aux écologistes

Centrale Nucléaire de Fessenheim


Et bien, dans quelques heures, le premier réacteur de la centrale de
FESSENHEIM sera arrêté.
La première question qui vient à l’esprit:
Existe-t-il beaucoup d’entreprises florissantes, en parfait état de fonctionnement, assurant un emploi stable à plus de 1000 personnes, faisant vivre tout un territoire et assurant un beau bénéfice!
En clair, connaissez-vous des entreprises solides, qui ferment, brutalement, parce que leur actionnaire le décide?
En un mot la réponse est NON.
Par le passé, voici une dizaines d’années, les pneumatiques CONTINENTAL fermaient une usine dans l’Oise.
Grève, occupation d’usine, sous-préfecture saccagée, et des suites judiciaires interminables.
Et bien, ce soir FESSENHEIM va saborder son travail, sans le moindre incident.
Pourtant, l’unité est en parfait état de marche, certifiée par l’autorité indépendante de sûreté nucléaire.
De surcroît, elle rapporte 200 millions d’euros par an.
Alors que son démantèlement va coûter, selon la Cour des Comptes, plus de 500 millions d’euros.

L’état actionnaire s’incline devant l’état politique


Mais voilà, l’état actionnaire s’incline devant l’état politique.
Et si les écologistes mettent en avant le risque nucléaire, La gestion des déchets, Ce n’est pas faux sur plusieurs siècles, mais cette technologie est aujourd’hui maîtrisée.
A l’inverse, les écologistes veulent cacher le fait que l’énergie nucléaire ne produit pas de gaz à effet de serre.
Que c’est une des solutions dans la lutte contre le réchauffement de la planète.

Examinons la pire conséquence de cette fermeture


Et maintenant, examinons la pire conséquence de cette fermeture:
L’Allemagne va devoir produire plus d’électricité à partir du charbon.
C’est l’effet inverse de ce qui est recherché.
Il est une certitude.
Nous consommerons beaucoup plus d’électricité dans l’avenir,
Il faudra la fournir proprement.
Les énergies renouvelables sont incapables pour l’heure de prendre le relais.
Pas assez nombreuses, irrégulières.
Le vent, le soleil sont des sources d’énergie par nature, instables et on ne sait pas les stocker.
CONCLUSION: fermer une entreprise rentable, socialement sûre, juste pour des motifs politiques, contre l’évidence, contre le bon sens, voilà une concession peu glorieuse.  Le gouvernement cède devant les écolos en fermant une entreprise en bonne santé,
Tôt ou tard, il cédera sur d’autres points.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*