La fausse citation homophobe du ministre israélien de la Santé

Yaakov Litzman

Alerté par InfoEquitable, le site TÊTU a supprimé un article comportant des propos que Yaakov Litzman, ministre de la Santé israélien, n’avait pas prononcés.

Yaakov Litzman est le ministre de la Santé qui doit aider Israël à naviguer au coeur de la tempête du coronavirus… qu’il a lui-même attrapé. Il est aussi membre de la communauté « haredi», ultra-orthodoxe, et comme la plupart de ses homologues, il n’est pas connu pour sa grande ouverture envers les milieux LGBT.

Sans doute est-ce ce qui a rendu crédible aux yeux de TÊTU une citation mêlant homopobie et complotisme rétrograde de sa part. Le site a donc publié un article sous le titre : La (sic) ministre de la Santé israélien est atteint du Covid-19, une « punition contre l’homosexualité selon lui »

Le journaliste de TÊTU donnait sa source, le média en ligne pakistanais Naya Daur. Il précisait aussi à propos du ministre que « ses propos liant le coronavirus à l’homosexualité n’ont pas été confirmés par d’autres sources que Naya Daur »…

Une seule source, émanant d’un média inconnu basé dans un pays hostile à Israël… Cela n’alerta apparemment pas la rédaction et l’article fut publié.

En réalité, un site espagnol, M’sur, avait déjà démontré dans un excellent article que la citation du ministre israélien était un faux.

Certes, notait M’sur, « il est vrai que, faisant partie du secteur juif ultra-orthodoxe, il rejette l’homosexualité : en 2016, il a voté contre une proposition visant à établir le mariage homosexuel et a comparé les homosexuels aux «pécheurs qui dansent autour du veau d’or», mais on ne trouve pas (chez lui) de déclarations sur l’homosexualité et les coronavirus ».

Le site notait aussi une possible confusion : un autre rabbin ultra-orthodoxe (à l’influence très marginale et n’occupant pas de poste officiel au sein de l’Etat), avait bien tenu ce genre de propos scandaleux en attribuant la responsabilité de l’épidémie de coronavirus aux parades de la gay pride.

M’sur avait repéré l’article de Naya Daur, mais était remonté quelques jours plus tôt à un tweet d’un compte espagnol, « electomania », qui semble bien être à l’origine de la fausse citation.

Julien Bahloul, ancien journaliste très au fait à la fois de la politique israélienne et des questions LGBT, a confirmé l’inexactitude des propos attribués à Yaakov Litzman :

Lorsque InfoEquitable a alerté TÊTU sur l’absence de source sérieuse pour les propos attribués au ministre, le site a rapidement réagi en supprimant entièrement l’article.

Une réaction rapide qui honore la rédaction de TÊTU

Restent quelques tweets fielleux hâtivement publiés par leurs auteurs peut-être un peu trop prompts à sauter sur tout ce qui pourrait confirmer une certaine idée des Juifs…

Malgré de nombreuses réponses qui leur ont fait remarquer l’absence de fondement à l’information qu’ils faisaient circuler, Nassira Belloula ou Bruno Gaccio n’ont pas rétracté leurs tweets.

Source: InfoEquitable. 8 avril 2020.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Le problème principal concernant Litsman est ailleurs et dépasse sa personne.

    Il est rabbin ultraorthodoxe; représentant d’une communauté religieuse déguisée en parti politique, membre de la coalition gouvernementale (intérimaire) israélienne avec pour finalité quasiment avouée de peser sur la politique histoire d’extorquer une part maximale du budget de l’Etat pour sa communauté en apportant le moins possible.

    Il est sévèrement critiqué en Israël pour sa gestion de la crise Covid19 ; l’un des problèmes étant qu’il n’est pas médecin et n’a aucune qualification pour la chose.

    Ni d’ailleurs pour rien d’autre sauf pour l’interprétation de la thora (à ce qu’on nous dit …) et pour les guéguerres de clochers qui paralysent la gouvernance israélienne.

    Nommé moyennant un marchandage politicien, qu’il soit ministre est une flagrante anomalie ; hélas pas la seule ; le tout ayant pour source le système électoral israélien qui confond démocratie et chaos.

    J’ignore s’il a prononcé la phrase « homophobe » en question.
    Mais elle est conforme à la mentalité de la communauté qu’il représente.
    Rappelons qu’un Grand Rabbin d’Israël a attribué récemment un tremblement de terre dans la région (sismique) de Safed (au nord du pays) au nombre d’homosexuels visible dans la population…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*