Charles Meyer. La Ligue des Droits de l’homme n’est plus qu’une caricature sur pattes

Après avoir défendu pendant des années le port du voile intégral, voici que la Ligue des Droits de l’homme s’érige contre le port du masque en pleine pandemie, sans aucune vergogne, au milieu des dizaines de milliers de morts et de Francais qui s’asphyxient sur un lit d’hôpital.

Mais quelle farce obscène !

La Ligue des Droits de l’homme n’est plus qu’une caricature sur pattes. Comme la totalité des associations prétendument anti racistes et qui fabulent autour des droits fondamentaux. Je dis bien : la totalité.

Et ne nous parlez plus de cette autre association, dont la priorité, en pleine pandémie, est de faire partie liée avec un commissaire politique des réseaux sociaux dans une entreprise aussi grotesque que dangereuse de chasse à la 《 fake new》 et à 《la haine》sur internet.

Mais quelle farce obscène ! Ces mêmes gens qui, il n’y a pas deux mois, nous expliquaient tranquillement qu’il est parfaitement possible de traiter un homme d’origine égyptienne de 《 chameau》 en raison de son étiquette politique et qui décident, au nom de leurs intérêts bassement politiques et de leurs copinages de cour ridicules, de ce qui raciste ou non, de ce qui doit être vrai ou honni, de ce qui est bien ou mal.

Tout comme ils ont chassé et condamné en meute Georges Bensoussan, avant même que la Justice ne leur rappelle la prééminence du droit sur leurs dogmes pourris, qui les conduisent aujourdhui dans une impasse où personne ne les regrettera.

En moins de deux ans, ils auront réussi tous leurs exploits dans la contradiction. Ici celui d’excuser l’insulte raciste vulgaire et de tenter de salir les positions courageuses d’un homme. Là celui de défendre la burka qui oppresse et de tenter de faire interdire le masque qui sauve des vies.Il faut mépriser ces gens. C’est une question de principe. De survie aussi.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. Pire que ça : la Ligue des droits de l’homme est aujourd’hui intrinsèquement, structurellement, raciste et fait partie de la fachosphere indigéniste, tout comme l’UNEf, la France Insoumise etc…L’indigénisme est le nouveau visage de l’ultra extrême droite dans le monde francophone. L’équivalent existe dans tout le monde anglophone et c’est même de là qu’est issu le fascisme indigéniste. Ne pas comprendre cela c’est ne rien comprendre à l’évolution sociétale et politique d’une grande partie du monde. Certes l’extrême droite traditionnelle existe toujours et partage un certain nombre de points communs avec les nouvelles extrêmes droites (notamment la haine des Juifs et d’Israël) mais il faut bien comprendre ce virage historique et son extrême gravité. Lire la thèse d’Umberto Eco sur l’ur-fascisme permet de repérer l’extrême droite sous tous ses masques.

    (Parmi les associations la Licra se démarque tout de même très fortement de SOS machin et la LDH. Cette nuance doit être apportée.)
    Bien à vous

  2. Des journalistes ou des “personnalités publiques” occidentaux (en particulier américains, anglais ou français) applaudissent des suprémacistes noirs qui leur crachent leur haine au visage : le syndrome de Stockolm est la maladie mentale d’une partie du monde occidental.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*