L’ULIF-Copernic et le MJLF s’unissent pour promouvoir les valeurs d’ouverture et de modernité du judaïsme

L’Union Libérale Israélite Française (ULIF-Copernic) et le Mouvement Juif Libéral de France (MJLF) ont voté massivement lors de d’eux assemblées extraordinaires, pour la création de JEM, Judaïsme En Mouvement, union des deux communautés.

La société est en pleine mutation et le judaïsme français n’est pas absent de cette transformation.

En France, près de 80% des personnes de confession juive ne fréquentent pas de synagogues et sont isolées de leur vie cultuelle parce qu’elles ne se retrouvent pas dans les instances religieuses officielles, peu en phase avec leurs modes de vie actuels.

Face à ce défi à relever pour les générations à venir, les familles juives membres des deux institutions, ont donné mandat à l’ULIF-Copernic et au MJLF afin qu’elles s’unissent pour accompagner ces changements.

L’enjeu est de promouvoir et porter des valeurs d’ouverture via un judaïsme moderne en phase avec son temps et d’accueillir tous les Français juifs qui y adhèrent. Ce rapprochement, fruit d’une demande collective, est une voie nécessaire pour la construction d’un judaïsme français représentatif et actif à la fois. Ce judaïsme est en harmonie entre les traditions du passé et les réalités du temps présent, prônant la tolérance et le respect fondamental de la loi juive, en miroir des lois de la République.

« Le plus grand nombre des Français juifs sont intégrés dans la modernité et par exemple, tiennent fermement à l’égalité des hommes et des femmes, mais ils ne trouvent pas d’expression publique juive moderne qui puisse satisfaire leurs aspirations. » souligne Jean-François Bensahel, Président ULIF-Copernic

C’est de cette ambition qu’est né Judaïsme en Mouvement, un nom choisi pour incarner, représenter et déployer un judaïsme attentif au monde et conscient de ses responsabilités.

Judaïsme en Mouvement est l’affirmation d’un judaïsme égalitaire qui s’inscrit dans le quotidien, qui s’interroge sur les nouveaux sujets de société, qui ne juge pas et n’exclut pas.

« Le soutien massif de la grande majorité de nos 2000 familles membres nous donne aujourd’hui la charge de porter la création et le déploiement de Judaïsme en Mouvement. C’est une joie, un honneur et une responsabilité dont nous mesurons la portée pour l’avenir du judaïsme français. La mission de Judaïsme en Mouvement est de rassembler tous les juifs, toutes les familles juives, toutes les communautés quelques soient leurs trajectoires, leurs histoires singulières, leurs origines, leurs implantations géographiques dans cette maison commune du judaïsme français égalitaire et progressiste. » souligne Gad Weil, Président du MJLF.

Jean-Francois Bensahel, président de l’Ulif-Copernic (à gauche) et Gad Weil, président du MJLF (à droite), lundi 23 octobre, lors de l’entité commune Judaïsme en mouvement.

La co-présidence de l’association Judaïsme en Mouvement sera à présent assurée par les présidents de l’ULIF-Copernic et du MJLF, respectivement Jean-François Bensahel et Gad Weil. L’union de ces deux entités, permettra l’émergence d’une nouvelle voix juive dans la société française et offrira une maison commune à toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans un judaïsme d’ouverture, un judaïsme en mouvement.

À partir du 1er janvier 2020, les juifs français pourront se réunir en suivant leurs spécificités cultuelles, dans les deux lieux existants qui seront repensés afin d’accueillir cette union et répondre à la dynamique de la nouvelle institution.

À PROPOS DE MJLF

Le MJLF, ce sont deux synagogues, un mouvement, une communauté où des juifs de tous horizons partagent ensemble leur amour pour la tradition et la culture juives. Le MJLF est à l’image du pluralisme juif d’aujourd’hui : riche de sensibilités variées, d’approches différentes de la pratique et du rite. Ouvert à tous ceux qui souhaitent s’intégrer au klal Israel, le MJLF est un mouvement éclairé, où les choix de chacun sont respectés.

Pour en savoir plus consulter https://www.mjlf.org/fr

À PROPOS DE ULIF-COPERNIC

La Synagogue de la rue Copernic a plus de 100ans. Elle fait partie de l’histoire des Français juifs, puisqu’il s’agit de la première synagogue libérale bâtie en France. Certains y ont vécu les moments forts de leur vie. La synagogue de Copernic se développa, après la seconde guerre mondiale ; le Rabbin André Zaoui en eut la charge. Il créa en 1955 un séminaire rabbinique libéral. C’est dans cet esprit que s’inscrit la devise de Copernic, « tradition et modernité ». Sa mission est d’encourager la découverte voire la redécouverte des richesses des traditions spirituelles et religieuses que porte le judaïsme, méconnues ou délaissées. Copernic a toujours défendu un judaïsme éloigné des tentations communautaristes, afin de répondre aux nouveaux défis des sociétés modernes.

Pour en savoir plus consulter https://copernic.paris/fr/

Sylvie Bensaid

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*