Dites-moi que je rêve! Le Point de vue de René Seror

Le Président Macron gesticule dans tous les sens.

Depuis Biarritz, il monte des coups.

Les négociations qu’il mène en parallèle avec Trump et Rohani n’empêchent pas le Président américain de dénoncer l’Iran.

Il parle “de la soif du sang…”

Il promet de durcir les sanctions contre l’Iran, si Téhéran ne change pas.

Mine de rien, Macron illustre totalement le personnage qui se mêle de tout, mais qui va tomber.

A force de croire qu’il a raison,

Il a conditionné les élus pour qu’ils débitent leur leçon comme des marionnettes:

Le Président a dit…

Le Président nous demande…

Les français nous demandent…

Mais quel bilan va laisser ce monarque?

Mi tyran, mi bouffon?

Je ne suis pas pour la violence des gilets jaunes, mais je tiens pour responsable ce Président mégalomane!

Cette semaine il commence par vouloir faire payer les seniors, à propos des tâches ménagères.

24 heures plus tard, les handicapés seront dispensés.

Encore 24 heures et plus rien.

A croire que la France est un laboratoire.

Et s’il lui reste un peu d’amour-propre, je lui demande de lire le texte qui suit.

Dédier l’intégralité de l’assemblée générale des Nations-Unies au climat et se ramasser un Tel rapport, que reste-t-il?

Je vais sans doute me réveiller.


Le site des Climato-Réalistes

Des scientifiques de 13 pays écrivent au secrétaire général des Nations unies contre l’alarmisme climatique

23 septembre 2019 / Association des climato-réalistes

Un courrier signé par 500 scientifiques et professionnels, dont 40 pour la France, vient d’être adressé à António Guterres, secrétaire général des Nations unies, ainsi qu’à Patricia Espinosa Cantellano, secrétaire exécutive de la Convention-cadres des Nations unies sur les changements climatiques.

Lancée par Guus Berkhout, géophysicien professeur émérite à l’université de La Haye (Pays-Bas), cette initiative est le fruit d’une collaboration de scientifiques et associations de treize pays. Publiée au moment où l’agenda international place une nouvelle fois le climat en tête des préoccupations, cette « Déclaration Européenne sur le Climat » est destinée à faire savoir qu’il n’y ni urgence ni crise climatique. Elle appelle donc à ce que les politiques climatiques soient entièrement repensées, et reconnaissent en particulier que le réchauffement observé est moindre que prévu, et que le gaz carbonique, loin d’être un polluant, est bénéfique pour la vie sur Terre.

Vos Excellences,

Il n’y a pas d’urgence climatique

Un réseau mondial de plus de 500 scientifiques et professionnels expérimentés du climat et des domaines connexes a l’honneur d’adresser à Vos Excellences la Déclaration européenne sur le climat, jointe en annexe, dont les signataires de la présente lettre sont les ambassadeurs nationaux.

Les modèles de circulation générale du climat sur lesquels la politique internationale est actuellement fondée sont inadaptés. Il est donc cruel aussi bien qu’imprudent de préconiser le gaspillage de milliers de milliards de dollars sur la base des résultats de modèles aussi imparfaits. Les politiques climatiques actuelles affaiblissent inutilement le système économique, mettant des vies en danger dans les pays à qui est refusé l’accès à une énergie électrique permanente et bon marché.

Nous vous exhortons à suivre une politique climatique fondée sur une science solide, sur le réalisme économique et sur une attention réelle vis-à-vis de ceux qui sont frappés par des politiques d’atténuation coûteuses et inutiles.

Nous vous demandons d’inscrire cette Déclaration à l’ordre du jour de votre prochaine session à New York.

Nous vous invitons également à organiser avec nous début 2020 une réunion de haut niveau, constructive, entre des scientifiques de réputation mondiale des deux côtés du débat sur le climat. Cette réunion rendra effective l’application du juste et ancien principe, aussi bien de bonne science que de justice naturelle, selon lequel les deux parties doivent pouvoir être pleinement et équitablement entendues. Audiatur et altera pars !

Bien respectueusement,

Les ambassadeurs de la Déclaration européenne sur le climat

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*