Gérard Kleczewski. Avignon, je n’irai plus danser sur ton pont…

L’image, “l’œuvre” si l’on peut dire, a fait le tour des réseaux sociaux depuis hier…
Elle porte le nom de “La Bête 2”
Un mur d’Avignon, l’ancienne cité des Papes (et des juifs du Comtat Venaissin), la ville du plus grand festival de théâtre français …
Le parking des Italiens à l’entrée de la ville…

Un “artiste” grapheur (Lekto), pas à son coup d’essai dans l’imagerie dégueulasse, vient d’utiliser ce vieux et terrible poncif antisémite du Juif tirant dans l’ombre les fils de nos gouvernants, en l’occurrence Jacques Attali ceux de la marionnette Pinocchio-Macron. 

Pas besoin d’être juif ni même très féru d’histoire pour savoir combien on retrouve là à l’évidence le stéréotype, utilisé maintes fois dans l’histoire de la France la plus rance, des Antidreyfusards aux membres les plus zélés du régime de Vichy et de la collaboration avec l’Allemagne nazie.

Ce, quelques jours seulement après que des supporters de certains candidats Insoumis aient repris l’imagerie de la pieuvre étouffante de firmes mondialisées, dont le Pfizer du “juif” Bourla.

Ce, quelques mois après qu’un socialo-trotskyste ait utilisé l’image du banquier Macron (brassard nazi bien en vue et pourtant ex-collaborateur Rothschild) avec autour de lui notamment Drahi et… Attali.  

Fresque recouverte, nausée toujours en cours…

A l’heure où j’écris ces lignes, France Bleu nous apprend – je cite – que “Après une vive polémique, la fresque à l’entrée d’Avignon sera recouverte. Selon le Grand Avignon, c’est à linsistance du préfet que l’image d’Emmanuel Macron en marionnette manipulée par Jacques Attali sera recouverte.

L’histoire retiendra, si l’image disparait bien de cette façade, qu’il aura fallu – en dépit de la levée de boucliers sur Twitter notamment – l’intervention d’un préfet pour que cette image terrible soit retirée de la vue des Avignonnais et des visiteurs de cette ville prétendument de culture. Les édiles locales n’y trouvaient en effet rien à redire. Le « Grand » Avignon (j’aurais tendance à dire « le tout petit »), propriétaire du bâtiment, avait en effet expliqué (sans rire) que – je cite toujours – “chacun peut interpréter l’image comme il veut puisqu’il n’y a pas de mot sur ce mur“. La ville d’Avignon surenchérissait en assurant “vouloir ainsi respecter la liberté d’expression“.

Des édiles de gauche qui ne trouvent rien de mieux qu’être sur ce point parfaitement en phase avec la fachosphère-complotiste et autres soutiens de gilets jaunes qui s’étaient déjà extasiés précédemment devant le « talent » de Lekto (plutôt d’extrême-gauche pourtant) grimant Olivier Véran entouré de seringues, Jean-Michel Blanquer avec un bonnet d’âne, s’emparant de l’image de Coluche (le meilleur ami de Jacques Attali soit dit en passant) lors de sa campagne présidentielle avortée de 1981 qui invitait – je cite encore – « à foutre au cul » des gouvernants, se moquant des CRS, ou glorifiant Maradona et le Professeur Raoult.

Difficile de décrire la diarrhée tweetienne qui a suivi la décision finale d’effacer cette horreur murale, au demeurant esthétiquement plutôt réussie : telle cette dame (apparemment dénommée Eliane Carrier) prétendant sur Twitter dire « la vérité, celle qu’on nous cache » qui écrit « Gepetto était antisémite ?? Pinocchio aussi ? Qui savait ? » ou cet autre suivant un smiley d’un bonhomme rouge de rage : « Où voyez-vous de l’antisémitisme ? Cette fresque représente Gepetto (Attali) qui a créé Pinocchio (Macron) » et incitant à se rappeler des propos de Jacques Attali en 2017 : « Emmanuel Macron ? C’est moi qui l’ai repéré. C’est même moi qui l’ai inventé ».

Deux exemples parmi des centaines d’autres, gommant l’abjection du message au motif que la vérité est bâillonnée, et que ce sont toujours les mêmes qui la bâillonne : les juifs.

Cette même conviction qu’on retrouve notamment chez les adeptes de Farakhan et du Pasteur Jackson aux Etats-Unis, chez certains admirateurs de Trump, Bolsonaro, et Orban pointant cette fois du doigt Soros ou encore chez les Iraniens et leur ami Dieudonné, Corbyn et Maduro et leur ami… ah non, désolé, n’allons pas trop loin…

© Gérard Kleczewski

Gérard Kleczewski est Citoyen et Journaliste

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

36 Comments

  1. Je suis sans doute au moins aussi juif que Gérard Kleczewski.
    Pourtant j’ai trouve cette caricature SANS PROBLEME.
    La (légère…) judéité d’Attali est absente de l’image.
    Il s’agit d’une critique, justifiée ou non, de Macron, présenté comme une marionnette du courant de pensée “mondialiste”, symbolisé par Attali.
    Y voir une image antisémite relève de la paranoïa.

  2. La caste des possedants qui controlent la France compte une écrasante majorité de non juifs et c est pourtant Attali qui est mis en avant ! Cela devrait interpeller tout le monde

    • Pourquoi parler de « caste de possédants qui contrôlent la France «  c’est un langage dépassé! Les plus riches des Français ceux qui ont accumulé des profits ou des héritages ceux qui ont créé et réussi des entreprises magnifiques ne sont pas juifs . Les juifs en France représentent 0,7 % de la population . Il faut être un débile profond pour croire à la fable des juifs tirant les ficelles ! Malheureusement il y en a beaucoup beaucoup de ces débiles !

      • Mr Mamou , a votre avis
        Qui a organisé l intrusion dans les primaires des LR en 2016/17 pour faire passer le mollasson maire de bordeaux a la place du redouté Sarkozy ?
        Qui a organisé le guet apens pour flinguer Fillon en quelques heures a l aide du PNF ?
        qui controle le PNF qui classe les dossiers les plus pourris du moment qu ils concernent le pouvoir ?
        Qui controle etroitement la presse pour organiser la montée des uns et la diabolisation des autres ?
        Qui donne les ordres au systeme mediatique pour filtrer les realités et mentir de façon outranciere ?
        Qui beneficie de l invasion du lumpen proletariat musulman ? Qui possedait les usines ? Qui possede aujourd’hui les machines a vendre qui inondent la France de cochonneries chinoises ? Et qui a urgement besoin de millions de gueux pour tenir ces usines a vendre , et des memes millions de gueux pour acheter a bon prix cette bimbelotterie qui fait exploser les profits des grandes dynasties de la distribution de masse qui constitue le coeur de l economie du pays .

      • Mr Mamou ,
        Pour lever toute ambiguité , je ne suis surtout pas de gauche , je suis resolument de droite liberale , c est a dire epris de libertė d entreprendre pour les gens capables et pas de privileges pour les possedants et de destruction en vol des initiatives comme ce qui se pratique dans cette France decadente .

  3. Débile ou pas, juif, pas juif, ficelles ou nouilles, n’oubliez pas que Macron, poulain d’Attali, fut propulsé par ce dernier, sur le devant de la scène politique. Marionette au service d’une caste de possédants, je ne sais pas, président menant une politique clairement en faveur des plus fortunés, certes. “Entreprises magnifiques”, votre lyrisme capitaliste m’émeut, Mamou – veuillez accueillir ce jeu de consonances pour ce qu’il est, et ne pas vous en offusquer. Bien cordialement

    • Il n’y a pas de caste ! Il y a des entrepreneurs qui ont eu le courage de se lancer et le talent plus la chance de réussir ! Les autres langages c’est pour les jaloux !

  4. D’accord avec vous, concernant une catégorie bien précise de patrons. Ceux dont l’engagement et le courage en effet sont des bienfaits pour la collectivité. J’en connais. Ils travaillent sans compter, paient bien et respectent leurs collaborateurs. A propos des autres, ceux dont il est question quand certains parlent de caste, au-dessus des lois, des hommes, sans vergogne, sans foi, sans humanité, la défense des intérêts de leur clan chevillée au ventre, juifs et non juifs, c’est peut-être vous, pour le coup, qui faites preuve de naïveté.

    • On discutait des riches pas de la mentalité de certains riches .Il y en a d’admirables et il y en a qui sont de purs salauds . Comme partout : chez les pauvres, les ignares, les diplômés, les artistes , les écrivains , les politiciens …. L’argent sublime ou corrompt, c’est une banalité !

  5. BHL et Attali sont de détestables individus (et en plus passablement idiots) qui ne représentent EN RIEN les Juis français mais au contraire l’idéologie dominante ennemie des Juifs (et du reste de la société aussi). Ces deux tristes personnages contribuent malheureusement aux préjugés antisémites : raison de plus pour ne pas les défendre et même pour les désavouer publiquement !

  6. Mon dieu…
    C’est Jacques Attali, grand libéral et mondialiste, qui a lancé Manu, membre de sa commission en 2010. Il est reconnu qu’Attali est influent auprès des présidents (Sarkozy,Hollande, Macron), comme en témoigne cet article de Libération de 2014 (https://www.liberation.fr/france/2014/12/09/attali-l-homme-qui-murmure-a-l-oreille-des-presidents_1160437/)
    Enfin, il n’est pas très compliqué de relever les mensonges que Manu Macron nous sert depuis des années maintenant.
    Au final, voir de l’antisémitisme dans cette fresque alors que le symbolisme présent du père et de la marionnette renvoie directement au libéralisme mondialiste des deux personnages n’est en fait qu’une nouvelle censure.

    • On a toujours dit que c’est le Cercle Bilderberg composé des grands financiers à 95% chrétiens ( Bernard Arnault lvmh 130 milliards, Pineau 110 milliards, Mullez,Auchan, 85 millards Dumas frères Hermès 80 milliards. , Bettencout 80 milliards, Bolloré 70 milliards , wertheimer frères 60 milliards , Besnier lactalis 50 milliards ….) , de politiques hauts places , de hauts fonctionnaires de Bercy et du Quai d’Orsay, des grands groupes de laboratoires comme Sanofi, ou autres groupes comme Vinci….ait pris la décision sur le conseil de son président Henri de Castries de tirer Macron de la banque pour l’imposer à Hollande et empêcher Hollande de se représenter puis de torpiller la candidature du candide Fillon coupable de ceque font tous les députés cad prendre des membres de leur famille comme assistant parlementaire
      Peut être que Attali aurait pu en parler à Henri de Castries mais n’a eu aucune décision qui en revient à cette pieuvre chrétienne en majorité dirigé par le Pinocchio Henrick Castries que le dessinateur aurait dû dessiner à la place d Attali qui est écouté certes mais n’a aucune influence comme on le prétend
      Demander à Fillon comment le Canard Enchaîné a eu son dossier financier Bercy _Bilderberg_Castries

  7. Je pense, Mr Mamou que vous niez l’évidence, au nom sans doute de croyances sincères. Comment ne pas admettre qu’un petit nombre, aujourd’hui, de très grandes fortunes à l’influence colossale s’attachent à faconner notre présent et notre avenir, au mépris de toute raison et de tout sentiment, hormis celui de supériorité ? Certes, le mal est à tout le monde. Mais il y a de gros propriétaires. Et la capacité de nuisance globale de cette caste, frange, famille, appellez-la comme vous voulez, est nettement supérieure à celle des ignares et des pauvres, non dépourvus de stigmates, c’est entendu. Et quand les racailles du haut et celles du bas s’allient, objectivement, la tenaille est féroce.

  8. J’aimerais bien savoir ce qu’en pensent ceux dont l’avis compte beaucoup pour moi (G.W. Goldnadel, E. Levy, E. Zemmour). D’autant plus qu’ils sont eux-mêmes étant juifs. Ont-ils vu de l’antisémitisme dans cette image ou l’interprètent-ils différemment ?

    • Je n’ai rien à changer à un tweet d’Eric Naulleau,
      Qu’on ait pu seulement se demander si cette fresque d’Avignon était antisémite ou non en dit long sur la décadence intellectuelle de notre époque et sur la banalisation de l’abjection.

      • Pour moi cette fresque fait suite à l’échec de Macron aux législatives et vise avant tout le président, réduit à la dimension d’une marionnette ici manipulée par Attali (dont tout le monde sait qu’il a joué un rôle dans son élection). Elle aurait pu aussi bien l’être par Biden … Je suis sans doute décadente mais je n’y perçois pas la haine incroyable des affiches de propagande antisémite de l’Occupation que certains ont ressorties pour l’occasion. Où ce ne sont qu’insultes, nez crochus, mains griffues … C’est une fresque, pas une caricature. Je ne considère pas non plus M. Attali comme le représentant de tous les Juifs. M. Naulleau et vous-même pensez ce que vous voulez mais merci tout de même de ne pas insulter ceux qui ne partagent pas votre point de vue.

        • Non ! Arrêtez avec les juifs ! Ça suffit comme ça ! Le Président en marionnette aux mains d’un juif reconnaissable et emblématique ! Stop !

          • Non. Pas stop.
            La commission Attali, nommée par Sarkozy (2007-2008), avait le jeune Macron, inspecteur des finances à l’époque, pour rapporteur adjoint.
            La vision de monde de Macron fut largement façonnée par les travaux de la commission.
            D’où l’idée, exprimée par la fresque, qu’il est une créature d’Attali.
            Pas d’antisémitisme là-dedans.

          • Les anglais disent : » No jews no news « 
            Quand ça ne parle pas des juifs on n’achète pas les journaux !
            Le Président de la République marionnette et Attali le juif qui manipule , ça excite !
            Les juifs c’est 0,7 % de la population française! C’est encore trop ?
            Stop! Allez baver ailleurs !

          • Ce n’est pas “les juifs” justement dont il s’agit. C’est juste Attali qui d’un coup d’un seul devient l’emblème de tous les Juifs.
            Bon, je n’en parle plus mais je ne comprends pas.

        • Ouvrez un livre d’histoire sur les caricatures antisémites depuis l’aube des temps, et peut-être comprendrez-vous, mais je ne peux hélas plus rien faire pour vous !

          • J’y fais précisément allusion, à ces caricatures antisémites, dans mon commentaire de 9h56 que vous n’avez donc pas lu. Un vrai dialogue de sourds !
            Allez, ciao.

  9. La prochaine fois, l’auteur fera bien attention à la confession du marionnettiste, en mettant par exemple Bernard Arnaud au lieu d’Attali, et ça passera crème… 😁
    En attendant, bravo aux censeurs qui ont fait une publicité immense à une œuvre qui ne la méritait pas, même s’il n’y avait aucun élément illégal dedans…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*