Covid-19: De par le monde, des médecins, allemands, américains, demain français, se lèvent et exigent des réponses

Ces «Médecins de première ligne de l’Amérique» ont tenu devant la Cour suprême des États-Unis une conférence de presse sur le Covid-19 et l’hydroxychloroquine

On les appelle Médecins de première ligne de l’Amérique. Simone Gold, Dr Bob Hamilton, Dr Stella Immanuel, Dr Dan Erickson, Dr James Todaro, ( interviewé en France au moment de l’étude pour le moins … discutable de The Lancet ), Dr Joe Ladapo, questionnent sur le traitement de l’information au cours de la pandémie.

A noter: le site AmericasFrontLineDoctors vient d’être censuré sur twitter.

Transcripton de la conférence sur:

https://www.rev.com.blog/transcrpits/

Conférence de Presse: des médecins américains évoquent la désinformation sur le Coivid-19

A regarder: Une association de médecins allemands, rejoints par quelque 2000 médecins de par le monde, dénoncent au travers d’une Commission d’enquête extra parlementaire la théâtralisation de la santé, la gestion “non scientifique et grotesque”de la Pandémie

Une association de médecins allemands, rejoints par quelque 2000 médecins de par le monde, dénoncent au travers d’une Commission d’enquête extra parlementaire la théâtralisation de la santé, la gestion “non scientifique et grotesque”de la Pandémie

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

1 Comment

  1. Du vent.

    Déjà la mention « conférence de presse SCOTUS » sur la première photo l’est. Cela signifie « Supreme Court of the United States » (La cour suprême des Etats-Unis). Or, cette « conférence », simple déclaration en blouse blanche tenue en extérieur, utilise la façade du bâtiment comme fond MAIS n’a rien à voir avec cette institution.

    La vidéo citée, bien que retweetée par Trump, fut effectivement supprimée par Facebook, Twitter et YouTube et pour cause : désinformation.

    La présence de la Docteur Stella Immanuel (facile à identifier car seule noire dans le groupe) mérite mention spéciale.
    Elle a un diplôme de médecine de l’université de Calabar au Nigeria.
    Elle a promu par le passé l’idée que les États-Unis étaient gouvernés par des “reptiliens”.
    Des “esprits de souffrance”, d’après elle, auraient aussi des relations sexuelles “astrales” avec des femmes, ce qui cause “des problèmes gynécologiques, des problèmes conjugaux et des fausses couches”.

    L’appellation “America’s Frontline Doctors”, («Médecins de première ligne de l’Amérique») est le nom d’un site Internet créé il vers la mi-juillet, mais disparu depuis.

    Naturellement raconter qu’ils sont rejoints par des « milliers » de médecins d’autres pays ne s’appuie sur RIEN.
    Dire « des médecins, allemands, américains, demain français » signifie déjà qu’il n’y a pas de Français dans le lot ; sinon ils les auraient cités sous peine de poursuites…

    Bref, passons.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*