Des manuscrits de la mer Morte révèlent des versets invisibles

Sur l’un des fragments analysés, les chercheurs ont découvert quatre lignes qui pourraient correspondre à des versets du livre d’Ezéchiel.

Quatre fragments de manuscrits de la mer Morte étudiés depuis les années 50 viennent de révéler un trésor insoupçonné. Alors que, les croyant vierges et donc sans valeur, les experts les étudiaient pour leur cuir, une nouvelle étude vient de prouver qu’ils contiennent en fait des mots jusqu’alors invisibles.

Loin des problématiques liées aux faux manuscrits de la mer Morte, ces manuscrits ont été mis au jour lors des fouilles officielles dans les grottes de Qumran sans jamais passer par le marché des antiquités. En 1950, les fragments ont été offerts par la Jordanie à Ronald Reed, expert en cuir à l’Université de Leeds. En 1997, la collection a été donnée à l’Université de Manchester.

En les étudiant récemment, le professeur Joan Taylor a été alertée par ce qu’elle croyait être « une petite lettre effacée ».

« En regardant l’un des fragments avec une loupe, j’ai cru voir une petite lettre effacée, une lettre hébraïque ‘L ‘. Franchement, puisque tous ces fragments étaient censés être vierges et avaient même été découpés pour des études sur le cuir, j’ai pensé que j’imaginais des choses. Mais m’a semblé ensuite que d’autres fragments contenaient des lettres effacées. Grâce à l’imagerie multispectrale, des éléments invisibles à l’oeil nu ont pu être révélés. »

Lire la suite infochretienne.com

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*