Docteur Philippe Klein. Lettre Ouverte d’un médecin français de Wuhan aux français

Le docteur Philippe Klein, médecin français, dirige une clinique Internationale au sein de l’hôpital UNION à Wuhan

17 mars 2020.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

5 Comments

  1. Enfin quelqu’un plein de bons sens qui dit ce que tout le monde ferait bien d’entendre : “La vérité” rien que la vérité sur ce qui va se passer en France si l’on continue de se fermer les yeux

  2. Et le macron fej a dit qu’il n’était pas content car les français ne respectaient pas le confinement, mais fallai les prendre en janvier ces mesures la, fermer les frontières et commander du matériel puis informer les populations.

  3. Respecter les consignes déjà existentes (pas de contact corporel, respect des distances, pas de rassemblement, se laver souvent les mains etc) suffit amplement. Répandre la psychose et exiger des gens qu’ils passent leur vie au plumard ou à leur fenêtre est complètement irrationnel voire dangereux.

  4. Comme beaucoup de mes confrères généralistes nous sommes maintenant en première ligne et avons la lourde responsabilité d’examiner tous les patients potentiellement infectés avec des moyens plus que rudimentaires (masques inefficaces à raison de 18 par semaine). N’allons nous pas devenir les principaux vecteurs de transmission du virus malgré toutes les précautions que nous prenons chacun dans nos cabinets (étalement des consultations afin de n’avoir qu’un seul patient à la fois en salle d’attente, port du masque, lavage des mains…..) car nous n’avons aucune réelle protection lorsque nous examinons un patient à part le masque: nous portons nos vêtements toute la journée et même si nous nous changeons tous les jours nous pouvons d’après ce que j’ai pu lire porter le virus sur nous et donc éventuellement le transmettre à d’autres personnes ? Nous ne pouvons avoir la preuve virologique d’une infection chez un patient vu l’impossibilité de demander des tests en ville, donc chaque patient présentant des signes pouvant évoquer une infection au Covid19 est suspect….Devons nous continuer dans ces conditions à recevoir les patients et à courir le risque d’une contamination ou de la transmettre? N’y aurait il pas intérêt à ce que nous bénéficions d’un dépistage régulier, d’être inclus volontairement dans un protocole de traitement préventif (certains de mes confrères prennent déjà du Plaquenil)? Comment ont exercé nos confrères chinois de ville durant cette épidémie? Que les gens applaudissent tous les jours les soignants qui vont au combat en risquant leur vie c’est bien mais je n’ai pas envie en retour d’utiliser la formule des gladiateurs romains “morituri te salutant”…..Je vais continuer le combat mais je ne voudrais vraiment pas devenir un vecteur de propagation de l’épidémie…

  5. Actuellement si sur votre attestation il y a une rature, si vous avez utilisé un crayon de bois ou utilisé deux fois la même page (pour économiser de l’encre car le confinement rend impossible l’achat de cartouches d’encre) vous risquez une amende de 135€. Authentique ! Là on n’est plus dans une logique sanitaire mais dans le registre de l’imbécilité pure et simple. L’autoritarisme imbécile ne sert qu’à masquer l’incompétence en matière de santé publique.

    D’autant que personne au gouvernement n’a pensé à la situation des personnes socialement isolées. La France est l’un des pays où le taux de suicides est le plus élevé. C’est aussi l’un des pays où les internements abusifs et les maltraitances psychiatriques sont les plus nombreux en Europe. (L’UE s’en est même émue à une époque mais tout cela est passé inaperçu)

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*