Que pense l’idéologue de ‘Hadash de la collaboration avec Bleu-Blanc ?

Il était placé symboliquement à la 117e place sur la Liste arabe unifiée mais il est le secrétaire-général, l’idéologue et le stratège du parti communiste ‘Hadash présidé par Ayman Oudeh. Muhamad Nafaa a expliqué la stratégie adoptée par son parti et par la Liste arabe globalement dans le contexte politique actuel.

L’alliance objective entre Bleu-Blanc et la Liste arabe n’est pas seulement très mal vue par les partis de droite et une partie non négligeable de Bleu-Blanc. Au sein de la Liste arabe unifiée et de la population arabe israélienne, soutenir un parti sioniste à la tête duquel se trouvent trois anciens généraux de Tsahal n’est pas une chose aisée. Alors comment expliquer ce ralliement?

Dans un article publié dans le journal du parti Al-Itihad, dont il est le rédacteur en chef, Muhamad Nafaa établit une comparaison historique en employant la terminologie communiste typique: « L’alliance de la Liste arabe avec Bleu-Blanc est du même style que celle conclue par Staline avec les Etats capitalistes pour anéantir Hitler et les nazis durant la 2e Guerre mondiale ». Hitler et la nazis étant en l’occurrence Binyamin Netanyahou et sa coalition.

Dans son article, Muhamad Nafaa rappelle que certes, les Américains et les Britanniques étaient des « ennemis de la paix et du communisme » mais qu’il était nécessaire pour Staline de faire alliance avec eux pour terrasser leur ennemi commun, Hitler.

Concernant le futur politique immédiat, Muhamad Nafaa considère qu’il faut coopérer avec Bleu-Blanc pour les raisons suivantes: « Faire tomber Binyamin Netanyahou qui symbolise le « Plan Trump », annuler les ‘lois fascistes’, cesser les provocations d’Israël contre l’Iran en Syrie car elles déstabilisent la région, cesser toute construction juive au-delà de la ‘ligne verte’ et à Jérusalem-Est et combattre la normalisation des relations entre Israël et certains pays arabes sunnites ». (Le parti Hadash d’Ayman Oudeh est partisan de Bachar El-Assad, du Hezbollah et du régime iranien).

Muhamad Nafa résume les intentions de la Liste arabe unifiée et de ‘Hadash en particulier: « Nous ne mettons pas beaucoup d’espoir dans une coopération avec un gouvernement Bleu-Blanc concernant les questions que nous voulons promouvoir mais cela permettra sans doute d’obtenir des résultats sur certains points et d’avancer vers nos objectifs. La chute de Binyamin Netanyahou et sa politique folle aura des incidences positives sur tout le Moyen-Orient et portera un coup à la capitulation arabe face à Donald Trump. C’est la première fois que nous pouvons faire tomber Binyamin Netanyahou, alors y a-t-il à hésiter une seule seconde? »

Ce genre de propos met encore davantage en relief la honte et l’opprobre quant à la collusion entre Bleu-Blanc et la Liste arabe unifiée.

Source : lphinfo.                                                                                                      Photo Wikipedia

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*