Sarcelles : des militaires en mission Vigipirate agressés par une vingtaine d’individus

Nouvelle agression à l’encontre de militaires en mission Vigipirate. Un militaire a été légèrement blessé à la tête après avoir reçu un pavé qui a brisé la vitre du fourgon à bord duquel il se trouvait.Militaires_à_Paris,_plan_Vigipirate_

Selon les informations recueillies par metronews, il était 20h, mardi 7 juin, quand une patrouille de militaires est prise à partie par un groupe d’une vingtaine d’individus à hauteur de la gare SNCF de Garges-Sarcelles (Val-d’Oise).

Un pavé brise la vitre du fourgon

Ces derniers bloquent le véhicule et les insultent copieusement. Un pavé lancé par l’un d’entre eux traverse alors la vitre du fourgon, blessant un des occupants du fourgon à la tête.

Le soldat a été évacué vers un hôpital, confirme-t-on de source militaire. “La patrouille a été prise à partie, par ricochet, alors qu’une opération de police était en cours dans les environs. La mission était de sécuriser une synagogue de la commune voisine de Garges-lès-Gonesse”, nous précise cette source.

Selon les premiers éléments, le lieu de culte n’était pas visé.

Mais si les militaires ont été agressés c’est bien parce qu’ils ont pour mission de sécuriser une synagogue . Viser ceux qui protègent un lieu de culte juif c’est s’en prendre aux juifs et la formule “le lieu de culte n’était pas visé״ est soit stupide soit d’une extrême lâcheté et même les deux à la fois .

Tribune juive avec Metronews 

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Quand on donne des missions de police à des militaires il faut aussi leur en donner les pouvoirs : usage des armes, légitime défense. Sinon, que chacun exerce ses prérogatives et les vaches seront bien gardées.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*