Rassemblement à Tel Aviv pour Sarah Halimi, le 23 novembre ? Par le Dr Paul Leslie

Pour qu’un pays puisse être qualifié de civilisé, il faut que le respect des principes qui sont indispensables à tout système de justice authentique soit répandu et bien ancré – surtout au sein des élites judiciaires et parmi les avocats et magistrats sans lesquels celui-là est incapable de fonctionner.

Autant un manque d’attachement aux valeurs telles que la protection de la présomption d’innocence finit par saper les fondements de la justice (manque d’attachement que l’on constate – hélas !-  en Grande-Bretagne, non seulement chez les décideurs politiques mais également chez bon nombre de juges hauts placés, ainsi qu’en témoigne l’évolution de l’affaire Victor Nealon, injustement emprisonné et pas du tout indemnisé), autant l’application abusive des dispositions juridiques qui définissent l’abolition du discernement aux criminels dangereux, dont la culpabilité et la responsabilité sont incontestables, porte sérieusement atteinte au principe de la protection égale des citoyens. 

Par conséquent, l’issue (hélas de plus en plus probable) de l’affaire Sarah Halimi sera lourde de conséquences – et pas seulement en ce qui concerne la sécurité des citoyens juifs de la France

Palais de justice de Paris, salle d’audience de la première chambre de la cour d’appel

Voici l’email que j’ai adressé aux activistes qui font partie du réseau qui a organisé un rassemblement de solidarité à Paris, en avril 2019.

Il y a des gens (minoritaires à exprimer cette opinion)  qui étaient convaincus dès le début qu’il n’y aura pas de justice pour la famille de Sarah Halimi.  Je connais une femme qui est de cet avis depuis la première phase de ce qu’on appelle l’affaire Sarah Halimi..

N’étant pas de cet avis et croyant, en revanche, à l’obligation morale de soutenir tous ces hommes et toutes ces femmes admirables et courageuses qui luttent pour la justice, j’ai  déployé beaucoup d’efforts dans mes tentatives de persuader des représentants officiels de communautés juives non françaises d’y prêter leur concours.  J’étais persuadé et reste persuadé – que, si ces derniers avaient été suffisamment nombreux à intervenir de façon intelligente au cours des premières phases de l’affaire Sarah Halimi, un déni de justice absolu ne risquerait peut-être pas de se produire.

Y compris des responsables de communautés franco-israéliennes – avec la coopération précieuse des rédactions de JForum, de Tribune juive et d’Actualité (j’y joins le texte dont il s’agit).

Je n’ai eu – hélas!- qu’un succès mitigé.

Même s’il ne reste qu’une lueur d’espoir que les juges réunis pour l’audience du 27 novembre fassent preuve d’assez d’attachement à la justice, d’assez d’indépendance d’esprit, pour ne pas accepter les conclusions douteuses et contradictoires  de tant d’ «experts » supposés (les manœuvres de ceux et de celles qui veulent faire enterrer l’affaire Sarah Halimi ayant si bien réussi), je voudrais essayer de faire organiser un rassemblement de solidarité/événement-photo de dernière minute.  Je l’estime important du point de vue moral – qu’il finisse ou non par n’avoir qu’un caractère symbolique.

Je m’adresse à vous donc, pour demander votre aide en ce qui concerne l’organisation d’un rassemblement/événement de dernière minute – qui devrait se dérouler devant l’ambassade de France à Tel Aviv, au bord de la mer, le soir du 23 novembre, à partir de 19 :30- 20H.  Ainsi serait-il possible aux personnes vivant à Jérusalem et à d’autres localités d’y assister après la fin de Shabbat.

Pour préparer ce rassemblement, il faudra :

 A : La fabrication d’au moins trois pancartes- même «artisanales» (on pourrait peut-être recycler des pancartes utilisées aux manifestations qui ne sont pas rares en Israël!)

B :  L’utilisation de réseaux sociaux pour que les hommes et les femmes qui assistent au rassemblement soient aussi nombreux que possible.

Je vous serai donc bien reconnaissant de m’aider à rendre possible ce rassemblement de solidarité.

Je  joins à ce courriel mon  « Appel aux représentants des communautés franco-israéliennes » – lequel explique en détail comment le rassemblement devrait se dérouler –  ainsi que d’autres fichiers pertinents.

Droits d’auteur des photographies. Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Voici l’adresse e-mail: am@tribunejuive.info

Publié dans justice
2 commentaires pour “Rassemblement à Tel Aviv pour Sarah Halimi, le 23 novembre ? Par le Dr Paul Leslie
  1. FUKS Paul dit :

    Kaddish pour Sarah

    Tu tombas comme une pierre
    Et tu voles comme un ange
    Pour toujours notre sœur
    Pour toujours notre mère

    Nos cailloux te suivront
    Dans l’issue paupières closes
    Où le temps s’évanouit
    Où souffrir n’a plus cours

    Nous soufflerons la braise
    En murmurant ton nom
    Ton prénom de princesse
    Comme une bénédiction

    Que jaillisse la flamme
    Que frémisse la vie
    Au poignet des jeunes filles
    Aux drapeaux des garçons

    Sarah Sarah Sarah
    Elle s’appelait Sarah
    Qui tomba comme une pierre
    Et qui vole comme un ange

    Paul Fuks
    26-06-17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF