C’est comme il y a 100 ans : un rapport dénonce la résurgence de l’antisémitisme mondial

Ni l’espace public ni l’espace privé ne sont perçus comme sûrs pour les Juifs, comme l’a montré le récent et horrible meurtre de Mireille Knoll. Le sentiment général partagé par les Juifs, en tant qu’individus et en tant que communauté, est que l’antisémitisme est entré dans une nouvelle phase, et est répandu dans la plupart des régions du monde.
Publié le 11 avril 2018 dans The Washington Post sous le titre ‘It is like we have regressed 100 years’: Report warns of resurgent global anti-Semitism

La vie juive à travers le monde est à nouveau attaquée par « l’antisémitisme classique », explique un rapport publié mercredi par une université israélienne.

Alors que les actes d’antisémitisme violent ont chuté de 9% entre 2016 et 2017, d’autres incidents comme les abus et le harcèlement sont en hausse et ont conduit à une « certaine corrosion de la vie juive ». L’étude accuse la « montée constante » de l’extrême droite, un discours anti-sioniste enflammé à gauche, accompagné d’expressions antisémites sévères et d’un islamisme radical.

publicitÉ


« Dans sa dernière évaluation annuelle des incidents antisémites, le Centre Kantor pour l’étude des juifs européens contemporains à l’Université de Tel Aviv conclut que « les plus grandes communautés juives d’Europe connaissent une normalisation et un mainstreaming de l’antisémitisme depuis la Seconde Guerre mondiale. » « Il y a eu une augmentation de la haine ouverte, sans honte et explicite dirigée contre les Juifs. Le Juif comme exploiteur, le Juif comme tueur, le Juif comme banquier. C’est comme si nous avions régressé de 100 ans », a déclaré le président du Congrès juif européen Moshe Kantor dans un communiqué.

Bien que des mesures de sécurité améliorées puissent expliquer la baisse de la violence antisémite, le rapport affirme que les communautés juives éprouvent un « sentiment de détresse » sans précédent. La sécurité renforcée peut avoir arrêté les attaques, mais elle a également mis en évidence menaces qui ont fait ces efforts nécessaires en premier lieu. Le rapport met en relation des incidents distincts, en faisant valoir qu’ils s’inscrivent dans une tendance plus générale qui devrait se poursuivre en 2018. « Le même schéma s’est poursuivi cette année », écrivent les auteurs dans leur évaluation.

Au cours des dernières semaines, des milliers de personnes ont manifesté à Londres contre ce qu’ils perçoivent comme un antisémitisme flagrant au sein du Parti travailliste britannique. En France, le parquet de Paris enquête sur le meurtre antisémite d’une survivante de l’Holocauste âgée de 85 ans et assassinée dans son appartement…

Il y a également eu une série d’incidents antisémites dans les écoles allemandes ces dernières semaines. Et en Pologne, un activiste antiraciste de renom a récemment été qualifié de traître après avoir dénoncé la loi anti-diffamation controversée de la nation concernant la complicité de l’Holocauste.

« Le résultat, c’est une communauté juive dans de nombreux endroits du monde qui vit dans la peur », a déclaré M. Kantor dans un communiqué. « Ni l’espace public ni l’espace privé ne sont perçus comme sûrs pour les Juifs, comme l’a montré le récent et horrible meurtre de Mireille Knoll, qui a survécu à l’Holocauste pour être poignardée et brûlée chez elle. Le sentiment général partagé par les Juifs, en tant qu’individus et en tant que communauté, est que l’antisémitisme est entré dans une nouvelle phase, et est répandu dans la plupart des régions du monde « , a déclaré Kantor, se référant au meurtre de Paris. Kantor et les auteurs du rapport ont également critiqué sévèrement le leader du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, faisant référence à la controverse qui l’entoure en tant que « normalisation du discours antisémite dans la politique dominante ». « Ses partisans et sympathisants partagent ouvertement sur les réseaux sociaux certains des complots les plus malveillants de l’Holocauste et des complots bancaires juifs internationaux qui rappellent les Protocoles des Sages de Sion, dont certains sont même parfois tolérés par Corbyn lui-même », a déclaré Kantor.

Connu comme un féroce critique d’Israël, Corbyn a récemment fait face à de nombreuses allégations d’avoir soutenu des opinions antisémites. Plus tard, il a reconnu qu’il était membre d’un groupe Facebook où le contenu antisémite était partagé, bien que le chef du parti travailliste ait affirmé ne jamais avoir rencontré ces messages spécifiques.

Un certain nombre de politiciens polonais ont également été sévèrement critiqués par les auteurs du rapport de mercredi sur les « déclarations publiques contenant des messages antisémites ». Le rapport ne comprend que les incidents de 2017 – avant l’adoption d’une loi visant à faire Holocauste illégal.

L’index des incidents antisémites du centre est basé sur des rapports adressés à l’organisation, principalement par des chiens de garde locaux. Alors que la méthodologie des universitaires a été critiquée pour ne pas avoir tenu compte de certains incidents car elle s’appuie sur des rapports externes, les auteurs soutiennent que leurs statistiques offrent une analyse unique et comparable des événements antisémites.

Source crif

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
4 commentaires pour “C’est comme il y a 100 ans : un rapport dénonce la résurgence de l’antisémitisme mondial
  1. André dit :

    L’important pour l’avenir des juifs n’est plus l’Europe mais le Proche-Orient et Israël. Les pays arabes du Golf, les plus puissants et influents, en ont assez des « palestiniens » et sont prêts à reconnaître définitivement Israël. L’Iran y est sûrement pour quelque chose mais peu importe. Et pour eux, ils nous disent qu’il suffirait de trouver un arrangement sur Jérusalem pour que la reconnaissance d’Israël et la normalisation soit actée en se faisant fort de convaincre le reste des pays arabes. N’oublions pas que c’est l’Arabie Saoudite qui dirige non seulement la Ligue Arabe mais aussi l’OCI. Les dirigeants israéliens devraient maintenant prendre au sérieux ce changement et s’il le faut laisser le quartier Est aux palestiniens et conserver le statut quo sur le Mont du Temple.

  2. julius dit :

    Pas facile d’imaginer l’Europe (et la France) « Judenrein » alors qu’il y a encore tant de lieux où la vie juive s’exprime sans complexe ni entrave apparente au rythme des fêtes et des shabbats.

  3. Calimero dit :

    Concernant les remarques d’André , elles sont exactes dans les faits. Par contre sa suggestion d’abandonner Jérusalem (pour moi, l’histoire et la Tora, Jérusalem comprend la Vieille Ville de Jérusalem, point.) pour des chimères, c’est du suicide politique, stratégique et physique pour Israël. Car c’est évident, tout retrait Israélien de sa terre ancestrale, représente un danger de disparition. Ouvrez les yeux André, le retrait du Liban Sud, cela a fait naitre le Hezbollah qui ne cache nullement son intention d’exterminer le peuple Juif; le retrait d’Israël de la Bande de Gaza a donné naissance du Hamas qui ne cache pas son désir d’exterminer le peuple Juif; le retrait d’Israël du Sinaï a donné naissance à l’Etat Islamique du Sinaï qui ne cache pas son intention d’exterminer le peuple Juif. Et pour terminer, je crois, André, que vous ne connaissez pas la mentalité arabe Les arabes ne respectent pas les faibles et les lâches qui sont prêts si facilement à se déculotter en abandonnant si facilement sa capitale éternelle d’Israël. Les arabes n’aiment que les forts et fiers d’être, c’est pour cela que l’Arabie Saoudite veut se rapprocher d’Israël. Les arabes et le KGB savent très bien que les terroristes « palestiniens » n’ont jamais existé historiquement et politiquement; ils ont été créés artificiellement en 1965 par le KGB et Nasser. Si Israël veut être accepté par ses voisins Arabes de la région en commençant par l’Arabie Saoudite, Israël doit faire comprendre aux voisins que les frontières d’Israël ancestrales ne sont pas négociables; ce qui est négociable, c’est les alliances et les échanges commerciales et économiques.

  4. Calimero dit :

    « L’étude accuse la « montée constante » de l’extrême droite, un discours antisioniste enflammé à gauche, accompagné d’expressions antisémites sévères et d’un islamisme radical. » ce que nous dit cet article du CRIF. Le CRIF oublie une seule chose dans cette phrase laconique, de s’ajouter à cette petite liste et de se dénoncer lui-même comme antisémite.

    Car un des antisémitismes actuels proviennent du négationnisme à la Faurisson. Il s’agit de nier ou de minimiser la Shoa. Et qu’est ce que fait le CRIF, idem. Accuser à tort l’Extrême Droite de France « d’antisémite et antisioniste », c’est un mensonge monumental. Tout le monde sait que Marine Le Pen et son Parti ne sont pas « antisémites » et encore moins « antisioniste ». C’est d’ailleurs la seule personne qui est pour Israël et les juifs en France, car elle dénonce les vrais antisémites et antisionistes en France et dans le monde, le monde arabo-musulman. Tous les autres Partis en France de l’Extrême gauche à la Droite ferment les yeux devant cet antisémitisme virulent et meurtrier qui est le monde arabo-musulman. Si je regarde ce qui se passe en Belgique ou en Hollande du côté de l’Extrême Droite, ces Partis là sont pro-israélien et contre l’antisémitisme, il s’agit de Geert Wilder en Hollande et de Filip Dewinter et Bart De Wever en Belgique. Le CRIF nous ment et protège les antisémites et les antisionistes, honteux.

    Le CRIF nous empêche de lutter contre les antisémites et les antisionistes, car le CRIF les défends et les protèges, ils les invitent même à bouffer avec eux. Je demanderai au CRIF qui est responsable en France de la Sécurité, de la Justice, de la Diplomatie, des Médias dans ce pays ? Réponses, les Partis en place ou ceux qui l’ont été. Quand à ton tuer de juifs en France ? – Pendant des Gouvernement de Gauche ou de Droite Qui vote à l’ONU et à l’UNESCO contre Israël et les juifs ? – La France de la Gauche et de la Droite, pas une once d’Extrême Droite comme par hasard. Qui refuse à Israël de faire parti des pays Francophone dirigés par la France ? – Les Gouvernement de Gauche et de Droite.

    Cela suffit, c’est encore longtemps que le CRIF nous prendra en otage et nous enverra à l’abattoir pour nous faire massacrer par les arabo-musulmans à cause de sa politique négationniste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO