Robert Louis Norrès. Disney, Malik Oussekine, wokisme et exploitation d’une mort tragique

Disney fait de la publicité massivement pour annoncer une nouvelle série : “Malik Oussekine, la mort d’un étudiant”, “basée sur une histoire vraie”.

Nos nous souvenons tous de ce fait divers tragique survenu au cours de manifestations de gauche contre une loi proposée par la droite pour tenter d’enrayer le déclin de l’université, extensivement exploité par la gauche dans son combat politique contre le gouvernement Chirac.

Que le wokisme exploite cette mort tragique et essentiellement accidentelle dans ce contexte d’un jeune diabétique 36 ans plus tard n’a pas de quoi surprendre. On attendra un certain temps avant que Disney fasse une série “Sarah Halimi, la mort d’une femme juive défenestrée”, ou encore “Marin, la vie brisée d’un jeune lyonnais tabassé par des voyous”, tous faits tirés d’une histoire vraie.

© Robert Louis Norrès

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

2 Comments

  1. Oui…J’ai vu cela. Les Américains ne reculent devant rien pour essayer de nuire à la France. Il suffit de jeter un coup d’œil sur leurs médias…il existe chez les fachos démocrates une volonté de semer la violence et la haine en France et en Europe. Avant hier j’ai regardé le film “De Gaulle” (très très mauvais sur le plan cinématographique) et outre de nombreuses similitudes historiques (défaitisme, soumission et collaborationisme) je me suis rappelé que De Gaulle avait bien compris le jeu des Américains. (Il faut lui reconnaître ce mérite quoi qu’on pense de sa politique pro arabe).

  2. “On attendra un certain temps avant que Disney fasse une série “Sarah Halimi, la mort d’une femme juive défenestrée”
    Bravo ! En lisant le titre de l’article (et même avant, en voyant une affiche dans le métro, hier), c’est exactement ce que j’ai pensé et je m’apprêtais à l’écrire. Une femme juive torturée, défenestrée et dont le meurtrier antisémite n’a même pas fait l’objet d’un jugement pour cause de fumette juste avant de passer au meurtre, fumette rebaptisée maladie mentale, ce qui d’ailleurs est une appréciation des faits plutôt inquiétante car de nature à laisser envisager qu’il va bientôt suffire d’avoir “fumé” pour échapper à la justice !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*