“L’idylle judéo-arabe est un mythe”. Un détournement politique de l’Histoire! Interview de Georges Bensoussan sur Akadem ( 2 )

Les travaux de Georges Bensoussan ont fait l’objet d’une vive critique lors du récent colloque organisé au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme sur “Les juifs et autres minorités dans l’Islam méditerranéen” ➡️urlr.me/VdR4w

L’historienne Lucette Valensi lui reproche “de se livrer à une histoire lacrymale des relations judéo-arabes” et de se comporter en “procureur de l’Islam”.

Akadem a accordé un droit de réponse à Georges Bensoussan

https://akadem.org/magazine/magazine-culturel-2020-2021/l-idylle-judeo-arabe-est-un-mythe/45714.php

https://fb.watch/6VsYxITZY3/


Droit de réponse de Georges Bensoussan

Une stratégie de censure

L’accusation d'”essentialisation” (6min)

Déni de la dhimmitude

Le mythe de l’idylle judéo-arabe (4min)

Aucune culture n’est figée

L’accusation d’agenda politique (7min)

Vision bourgeoise de l’histoire juive

Les mémoires populaires occultées (6min)


Georges Bensoussan – historien

Professeur agrégé d’histoire, HDR, ancien directeur éditorial du Mémorial de la Shoah, il est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur l’histoire de la Shoah, sur la genèse culturelle du génocide, sur les enjeux de sa mémoire comme aussi la place de cette mémoire dans l’État d’Israël aujourd’hui. Dans d’autres domaines, il a travaillé sur l’histoire du sionisme comme sur l’histoire contemporaine des Juifs du monde arabe. Il a coordonné enfin deux ouvrages sur la situation présente de la France : Les Territoires perdus de la République, sous le pseudonyme d’Emmanuel Brenner en 2002 ( nouvelle édition, Pluriel, 2015) Et Une France soumise. Les voix du refus (Albin Michel, 2017)

Antoine Mercier – Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d’entretiens autour de la crise et de l’actualité avec des intellectuels.

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

2 Comments

  1. La caricature est mauvaise conseillère.la vie des juifs en Afrique du Nord est une litanie d elements paradoxaux
    Une symbiose culturelle évidente
    Une légitimité millénaire sur cette terre
    La dhimmitude
    La soumission aux bon vouloir de tel ou tel potentat local
    Une violente endémique jamais punie par des tribunaux musulmans qui excluaient les juifs et leurs droits
    Bref une situation globalement mauvaise mais nuancée et souvent plus facile que ce qui arrivait a nos frères d europe de l est

  2. Rien à ajouter! Tout est dit qui dérange!
    La réponse de Georges Bensoussan à Libération leur a été proposée Vendredi 30 Juillet! Ils ont refusé de la publier préférant celle de Dénis Charbit plus consensuelle! L’honnêteté intellectuelle et exhaustive demanderait à ce que la réponse de Bensoussan soit également publiée dans Libération, ainsi les lecteurs auront une vision plus complète de la situation

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*