Lorsque Didier Raoult dénonçait la banalisation de l’antisémitisme dans notre pays

La réaction de la population aux attentats de janvier traduit une banalisation de l’antisémitisme dans notre pays, s’inquiétait en 2015 le Professeur Didier Raoult.

Les manifestants du 11 janvier se sont mobilises pour defendre le droit a la liberte d'expression, pas contre le meurtre de quatre personnes, tuees pour la seule raison qu'elles etaient juives.
Les manifestants du 11 janvier se sont mobilisés pour défendre le droit à la liberté d’expression, pas contre le meurtre de quatre personnes, tuées pour la seule raison qu’elles étaient juives. © Tom Offo/Newzulu/AFP

Lorsque j’étais jeune, une mauvaise blague consistait à rapporter le faux programme d’un parti factice “On tuera tous les juifs et les coiffeurs“. Immanquablement, ceci entraînait la question : pourquoi les coiffeurs ? Une blague qui traduit abruptement l’idée que personne n’est surpris que l’on tue les juifs. Les événements de janvier 2015 confirment cet élément et me mettent mal à l’aise. Que la France se mobilise pour défendre la liberté de la presse, même quand elle outrage les musulmans, la partie de la population déjà la plus humiliée, est une chose, qu’elle banalise la mort de quatre personnes tuées dans un magasin casher, non pas pour ce qu’ils ont fait, mais pour ce qu’ils sont (juifs), est bien plus grave. L’horreur de la Shoah fut d’éliminer des hommes et des femmes au motif qu’ils étaient nés de parents juifs. La violence antisémite semble maintenant plus acceptée que l’atteinte à la liberté de la presse. Les manifestants auraient pu porter l’étoile jaune à côté de “Je suis Charlie“, pour manifester leur solidarité avec les juifs.

Par ailleurs, la transformation de la guerre israélo-palestinienne en guerre judéo-arabe par une partie de notre presse ignore délibérément la réalité. En effet, 20 % des Israéliens sont de confession musulmane, et ont une représentation parlementaire comparable à celle de n’importe quelle démocratie. L’armée israélienne comprend de nombreux musulmans, en particulier les druzes, qui font la guerre au Hamas de la bande de Gaza comme les Égyptiens. Hélas, les juifs ne peuvent vivre dans certains pays musulmans, parfois pas même les traverser, et le visa israélien sur un passeport peut vous empêcher de voyager dans un pays. L’inverse n’est pas vrai. Au Moyen-Orient, à l’exception d’Israël, c’est en Iran que les juifs sont les plus nombreux. Tout ceci montre que la simplification extrême, comme l’ignorance, est la base du racisme, elle obscurcit l’esprit.

La proportion de Juifs tués pour leur origine est au même niveau en France qu’en Israël, pays en guerre ! Il est temps de stopper l’antisémitisme de gauche déguisé en antisionisme, pour lutter efficacement contre la désinformation antisémite et ne pas laisser perpétuer l’idée que ce sont maintenant les juifs qui persécutent les autres religions…

Source: Le Point. 2 mars 2015.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. Didier Raoult a montré que le génie créatif ne faisait pas bon ménage avec ceux qui suivent les autoroutes d’une pensée normative, rigidifiée, convenue et qu’il faut suivre sous la houlette de l’Establishment. Cette pensée normative s’avère dangereuse. Malheureusement la lutte contre l’antisémitisme semble requérir ces mêmes qualités qui sont l’exception et non la règle et qui explique sans doute la rémanence de ce phénomène.

  2. Il y a eu, il y a et il y aura toujours de l’antisemitisme en France ,les pouvoirs successifs n’ont jamais mis le holà ,il n’y a qu’à voir les médias qui diffusent des accusations sans preuves et quand on leur prouve le contraire avec preuves a l’appui il n’y a que rarement des corrections et encore bien Souvent sous la forme d’un entre filet en bas de page intérieure .

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*