Sommes-nous prêts pour le pic épidémique – Michel Taube

À Mulhouse, Emmanuel Macron a tenu un nouveau discours de chef de guerre, fustigeant ceux qui veulent « fracturer le pays ». Silence dans les rangs ! Allons donc, ceux qui osent critiquer le pouvoir pendant la guerre sont-ils des traitres et des ennemis de la Nation ?

Un petit mea culpa n’aurait pas été vain, bien que sans grand impact, à ce stade. Car le chef a mal préparé ses troupes. Sa ligne Maginot est une passoire et dans tous les domaines, il a une longueur de retard sur l’ennemi, mais aussi sur les autres membres de la coalition, à savoir la plupart des pays développés.

Le pic épidémique est déjà atteint dans le Grand Est. Il arrive en région parisienne : demain, lundi, semaine prochaine ? Martin Hirsch, patron de l’AP-HP – Hôpitaux de Paris, pousse un cri d’alarme : il y a urgence absolue à réquisitionner les médecins, à se procurer des respirateurs… Fin de non-recevoir de Sibeth Ndiaye, donc du gouvernement, donc du chef de l’État.

Eux, qui se sont tellement trompés, savent. Mais que savent-ils ? Les Italiens, prenant exemple sur le modèle coréen, le seul qui semble fonctionner, vont utiliser la géolocalisation pour tracer les personnes infectées, les tester, les traiter. À tort ou à raison, et sans doute un peu tard. Mais ils décident. Gouverner, c’est prévoir, mais c’est aussi décider. Vu les circonstances, c’est décider vite. Nous, on va y réfléchir : « Nous n’avons aujourd’hui aucune initiative gouvernementale plus avancée… qu’une recherche d’informations à l’échelle internationale », répond encore Sibeth Ndiaye à la question d’un journaliste sur l’utilisation des données personnelles. C’est comme pour la chloroquine : on va tester et on verra.

suite de l’article : https://www.opinion-internationale.com/2020/03/27/sommes-nous-prets-pour-le-pic-epidemique-ledito-de-michel-taube_72494.html

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*