Didier Raoult claque la porte du Conseil scientifique de Macron

Le patron de l’IHU Méditerranée Infection a bravé l’opinion majoritaire de ses pairs en ouvrant son établissement au dépistage massif du Covid-19 et au traitement à l’hydo-chloroquine « des malades fébriles ». Plusieurs centaines de Marseillais font encore la queue devant l’institut ce mardi.

« Je suis sur le terrain, pas devant des statistiques. Ne vous inquiétez pas, ça marche ! » répond Didier Raoult à ses détracteurs

La rupture est cette fois consommée entre Didier Raoult et le gouvernement : « Je ne participe plus au Conseil scientifique réuni autour d’Emmanuel Macron » a annoncé ce mardi matin aux « Echos » le patron iconoclaste de l’IHU Méditerranée Infection, tout en précisant qu’il ne démissionne pas. En désaccord depuis des semaines avec la politique de confinement qu’il qualifie de moyenâgeuse, il martèle qu’il faut des moyens de dépistages massifs à l’échelle nationale pour détecter les cas suspects, isoler et traiter les patients positifs. Comme en Corée du Sud : le pays a fait état lundi du plus faible nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination au coronavirus depuis fin février et alimente désormais les espoirs d’un contrôle de l’épidémie.

Au total, depuis le premier cas d’infection le 20 janvier, seules 8.961 personnes ont été contaminées dans le pays qui n’a déploré que 110 décès, soit un taux de létalité légèrement supérieur à 1 %. Et le 13 mars, les autorités ont fait savoir que le pays, pourtant le deuxième le plus touché après la Chine en Asie, connaissait davantage de cas de guérison que de nouvelles infections.

Source Les Échos

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

4 Comments

  1. D’accord sur le caractère moyenâgeux de cette politique de confinement. A titre d’exemple en Allemagne il n’y a pas de confinement : seulement des mesures restrictives proportionnées à la situation et sans le vent de folie qui souffle chez nous. Des tests ont été pratiqués massivement dès le début de la crise et les lits d’hôpitaux sont en nombre largement suffisant. L’inverse de la France Et le fait est que le nombre de décès est ridiculement bas outre-Rhin comparé au nôtre. Je n’apprécie pas Angela Merkel mais je dois reconnaître que le gouvernement allemand sait gérer ce genre de crise _ ce qui n’est absolument pas le cas des clowns pas drôles de la classe politique française.

  2. Macron imagine avoir juguler la crise sociale (gilets jaunes et grèves massives) qui sévissait en france. Ce petit Chevallier d’industrie n’imagine pas ce qui l’attend ….

  3. Lire l’article puant du journal Le Monde (qu’on ne présente plus) sur Didier Raoult… en gros on comprend que ce professeur n’est pas sérieux parce qu’il a trois défauts majeurs aux yeux des salariés du Monde : 1) ce n’est pas un laquais aux ordres du pouvoir 2) il a des cheveux longs 3) c’est un Marseillais.

    • Qu’on me cite UN endroit au monde où la chloroquine est utilisée à large échelle contre le Covid19. Ce n’est pas compliqué : ça n’existe pas pour l’instant.

      Des essais oui, et nombreux ; mais pas de confirmation, encore moins utilisation thérapeutique.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*