L’avion tanker américain pour les F35 de Tsahal

Trump a-t-il donné son feu vert à Nétanyahou pour attaquer l’Iran ? En tout cas, il a facilité cette hypothèse en validant la vente inédite par Washington à l’État hébreu de huit avions de ravitaillement militaire dernier cri KC-46A Pegasus, dont le premier doit être livré en 2023. Un contrat de 2,4 milliards de dollars.

Ce «deal» rendrait techniquement possible une série de raids de chasseurs furtifs F-35 dont Israël est en passe d’acheter 50 exemplaires (ainsi que de F-15 que l’État hébreu compte acquérir) contre les infrastructures nucléaires iraniennes à plus de 1500 km de Jérusalem. Le KC-46A Pegasus a un rayon d’action de près de 10.000 km et embarque 106 tonnes de carburant.

Jusqu’ici, les forces israéliennes disposaient de 11 avions tankers, essentiellement de vieux Boeing 707 de plus de 60 ans reconfigurés par leurs soins. Cette vente «renforce la posture sécuritaire d’Israël en tant qu’allié clé des États-Unis», déclare le département d’État pour justifier son feu vert.

Source : Mickael Peck The National interest

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*