Maxime Tandonnet. Crétinisation quotidienne

Hier, soir, à titre exceptionnel et dans un but d’observation, le journal télévisé de 20 H, cet « évangile » quotidien de la société française. Je n’y avais pas remis les pieds depuis au moins un an. Et n’ai pas été déçu.

Ce n’est pas vraiment de la propagande comme on l’entend habituellement, en faveur d’une cause politique précise, mais plutôt une entreprise d’abêtissement, de décervelage, de conditionnement à  un monde faux, aseptisé, illusoire, une bulle en suspension dans l’air, un univers pasteurisé, déconnecté de la réalité.

L’épidémie de coronavirus qui fait trembler la planète? Abordée à travers les pentes enneigées aux reflets idylliques et scènes de ski de Contamine-la-Joie (le nom est de circonstance). Contamine-Montjoie, pardon. Où bien sûr, face aux cinq cas identifiés, toutes les précautions ont été prises et vous pouvez skier en toute quiétude…

Puis, reportage sur la délinquance et l’insécurité qui explosent en ce moment. Aura-t-on des chiffres, le point sur les statistiques alarmantes? Quelques mots sur le sujet sensible de la réponse pénale? Des témoignages sur le calvaire des victimes? Que nenni! un interminable reportage sur la politique de vidéo-protection à Nice: dormez tranquilles braves gens, mais attention quand même à vos libertés…

Autre reportage sur les personnes en situation de handicap. En saura-t-on enfin davantage sur les difficultés pour les familles, les obstacles à la scolarisation, l’application effective ou le non respect des règles d’accessibilité, les problèmes d’accès au travail ? Non: un interminable focus sur la pratique du  Basketball  adaptée aux personnes handicapées (une initiative évidemment louable mais l’émission n’apprend rien quant à l’enjeu de société).

Puis un long reportage sur les erreurs judiciaires aux Etats-Unis, un système judiciaire atroce, où 200 000 innocents, condamnés à de lourdes peines, croupiraient en prison. Peut-être, mais d’où vient cette statistique monstrueuse et que répondent les autorités judiciaires US? Manquerait plus que les téléspectateurs se posent ce genre de questions… Et qu’en est-il chez nous en France, des erreurs judiciaires? Et la justice chinoise, quid des prisonniers politiques? Et en Arabie saoudite? Cogner sur « l’Amérique de Trump », voilà qui n’engage à rien…

Question: à quoi sert encore le JT de 20H, sinon à formater l’opinion? Mais alors pourquoi, alors que l’information coule à flots sur Internet (la bonne comme la fausse, il est vrai), se trouve-t-il tant de millions de Français qui s’exposent volontairement à une insidieuse entreprise de crétinisation?

Source: Maxime Tandonnet. Mon blog personnel. 10 février 2020.

Maxime Tandonnet

Maxime Tandonnet est haut fonctionnaire, historien et essayiste. son dernier ouvrage: André Tardieu l’Incompris est paru chez Perrin en 2019.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Je pense qu’il s’agit bien de propagande. Définition Larousse du mot propagande : “action systématique exercée sur l’opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social”. George Orwell a montré que la négation du réel, l’appauvrissement de la langue et l’inversion sémantique des mots constituent l’essence du totalitarisme et de l’aliénation de masse : on en est bien là. Avec Libération, Le Point, Courrier international, Télérama ou la téloche etc… on se situe tout à fait dans ce cas de figure. 1984 is today.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*