Le Mémorial de la Shoah répond à la Mairie de Vichy

En réponse à la Mairie de Vichy

Certains articles de presse diffusés ce week-end ont mal interprété la position du Mémorial concernant une éventuelle suppression de l’appellation, régime de Vichy.  Dans un courrier de réponse au maire de Vichy, Jacques Fredj a écrit qu’il s’engageait  à mettre en débat au sein du conseil scientifique du Mémorial l’utilisation de la dénomination «  régime de Vichy » lorsque surviendrait la refonte du site internet du Mémorial.

Cette refonte n’est  pas à l’ordre du jour actuellement. De plus, à aucun moment il n’a été question de supprimer totalement cette désignation devenue emblématique, utilisée par tant d’historiens et tant d’ouvrages historiques.

Il s’agit plutôt de la préciser, de la diversifier et de se questionner sur les références historiques à laquelle elle renvoie.

Grâce aux travaux des historiens et aux archives récemment acquises par le Mémorial, nous connaissons mieux le rôle du maréchal Pétain et de Pierre Laval  dans la mise en œuvre du programme et de la politique antisémite du régime qu’ils ont initiés et menés de 1940 à 1944.

Cette politique les a conduit à seconder les nazis dans l’organisation de la persécution et de la déportation des Juifs de France. L’appellation régime de Vichy ne rend pas compte de la responsabilité de Pétain et de Laval dans la mise en œuvre de cette politique. C’est cela que le Mémorial veut mettre en débat.

75 ans après la fin de la guerre et alors que nous constatons un déficit de connaissances parmi les jeunes, affiner et compléter la terminologie avec des références historiques contribuera à mieux transmettre l’histoire de la Shoah.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*