Gil Taïeb. Folie-Génie, qui sait

Il y a quelques jours, le Président américain Donald Trump révélait son « Plan de Paix » en présence du premier ministre Israélien Benjamin Nétanyahou.

Les propositions faites ont été immédiatement rejetées par les responsables palestiniens.

Les critiques n’ont pas manqué et ce plan, présenté comme le Deal du siècle, est considéré, à juste titre, comme favorable à Israël.

Ce qui dérange est qu’il rompt avec les codes utilisés depuis fort longtemps par tous ceux qui théorisent la Paix, ignorant ou feignant d’ignorer la réalité géographique, démographique et humaine du terrain.

Il est grand temps que tous comprennent que les découpages envisagés depuis 1967 n’ont aucune valeur réelle aujourd’hui. La population juive est présente en Judée Samarie par centaines de milliers et de véritables villes s’y sont installées.

Le plan Trump est d’un pragmatisme déroutant et tient compte de cette réalité.

Wikipédia

Aujourd’hui, qui pourrait envisager objectivement, carte à la main, de démanteler des grandes villes de Judée Samarie ou de rediviser Jérusalem ?
Comme il a été écrit: « Ce plan vient réparer l’erreur historique du partage refusé par les parties arabe en 1948 ».

Certes, les propositions faites sont un véritable choc et une redistribution totale des cartes mais n’est-il pas temps d’avoir un regard concret sur la situation afin d’avancer vers une paix dont tout le monde parle mais que tous ont jusque-là refusée ?

Petite anecdote qui a son importance : les villes arabes de ce qui est appelé le Triangle, telles que Kfar Quara, Baka Al Gharbiyah ou Umm al Fahm, sont citées dans le plan comme pouvant faire partie du futur État palestinien.
Ces villages militants engagés pour la « libération de la Palestine », arborant même d’immenses drapeaux palestiniens, appelant à la reconquête de Al Qods et comptant de nombreux habitants déclarant leur appartenance au Hamas, ont, dès l’annonce du plan américain, manifesté leur refus de rejoindre le futur État palestinien et affirmé leur citoyenneté Israélienne !

Je ne sais pas où nous conduira ce plan mais il a provoqué un électrochoc qui je l’espère obligera les politiciens Israéliens à comprendre qu’il faut faire l’union nationale,                                                                                            Fera comprendre aux palestiniens qu’ils auront un État aux côtés d’Israël mais jamais à sa place,
Et réveillera tout ceux qui désirent véritablement la paix.

Je ne crois pas aux miracles mais qui sait !!!!

Ce que l’on appelle la Folie est parfois signe de Génie.

Gil Taïeb

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Ces villages militants engagés pour la « libération de la Palestine », arborant même d’immenses drapeaux palestiniens, ont manifesté leur refus de rejoindre le futur État palestinien et affirmé leur citoyenneté Israélienne !

    Cela veut tout dire sur la mentalité de certains. Il faut vite s’en defaire de ce triangle qui abrite 45% des arabes vivants en Israel.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*