Sarah Cattan. Le Président français en Israël… “Respect the rules”, et “lutte quotidienne contre l’antisémitisme”. En même temps…

Ce 23 janvier, c’est en présence des leaders politiques de 48 pays qu’Israël a commémoré le Holocaust Remembrance Day, 5ème Forum de la Shoah, qui coïncide cette année avec le 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz : Je souhaite la bienvenue aux dirigeants du monde entier qui viennent ici, à Jérusalem, pour célébrer avec nous les 75 ans de la libération d’Auschwitz, a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou sur les réseaux sociaux. Il est important qu’ils se souviennent d’où nous venons, et il est important qu’ils voient ce que nous avons accompli, a-t-il ajouté à raison.

A l’atmosphère chargée du Jour, à son empreinte inénarrable, à l’organisation que suppose la gestion d’un tel événement, s’ajoutent l’avant, le pendant, et puis … l’après.

Avant. Ambiance. Chacun est invité par le Président de l’Etat hébreu. On sait déjà qui n’ira pas. Les dirigeants polonais et lituanien évidemment.

Et les débats commencent : Notre président, à titre d’exemple, osera-t-il parler … d’antisémitisme et de la grande émotion des français juifs dont sa Ministre de la Justice nous rabat les oreilles.

Comment diable pourrait-il faire, cette fois ? Après son envolée lyrique du Vel d’Hiv, devant le PM israélien, lorsqu’il alla jusqu’à évoquer le « cas » Sarah Halimi, que diantre peut-il aujourd’hui dire ? Rien.

Se cantonner dans un silence. De circonstance. Se taire.

Le Président a défendu “son combat de chaque jour contre l’antisémitisme”…

Mais c’est mal le connaître : il a osé parler … d’antisémitisme. Oublieux qu’au même moment, notre Ahmed Moualek, du Parti anti sioniste, vient d’appeler pour la énième fois, et via une énième video, à la pendaison d’un panel de maires et journalistes … juifs of course, nommément cités.

La France sera “intraitable” sur l’arme nucléaire iranienne…

Y pensera-t-il, par ailleurs, le Président, au fait qu’une majorité de Français ignorent le nombre de Juifs tués pendant la Shoah ?

Et l’entendra-t-il, l’écho de cet autre sondage réalisé par IFOP pour i24NEWS : “France/Israël : l’antisémitisme et la diplomatie vues par les Israéliens

Et puis, le 2ème volet : Ira-t-il, ou pas, rendre visite à Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne ?

Ben il ira. Diplomatie oblige, nous explique-t-on de toutes parts. Et d’ailleurs, Vladimir Poutine, ou le prince Charles ne seront-ils pas de la partie.

Indécence insigne ? Non, nous répond-on : faire d’une pierre Deux coups. Ne point faire de jaloux. Ce qui a un piquant certain et fait naître une nausée, en matière de jalousie, au vu du jour choisi.

C’est le Président du En même temps. Qui, arrivé dès mardi soir, après avoir rencontré M. Netanyahou et Rivlin, passera un moment avec Benny Gantz, chef de file de la liste Bleu Blanc.

Pendant ce temps, le vice-président américain Mike Pence a prévu, lui, de se rendre au Mur des Lamentations dès le lendemain.

2 styles.  Car ne parlons pas ici de 2 Visions politiques…

La sécurité … à l’israélienne…

Même en temps normal, la sécurité aurait été assurée à l’israélienne et gageons que tout se passera au mieux : Plus de 10 000 policiers israéliens sont déployés à Jérusalem depuis mardi et les routes principales menant à la capitale sont bloquées : Il s’agit aujourd’hui de l’un des plus grands rassemblements de leaders jamais organisés à Jérusalem.

Les membres de la police seront appuyés du Shin Bet, le Service de sécurité intérieure israélien, chargé de protéger les personnalités.

L’armée israélienne, quant à elle, encadrera les leaders en déplacement en Cisjordanie. La chaîne israélienne Channel 13 a dévoilé que le groupe islamiste Hamas avait été mis en garde contre toute tentative visant à perturber l’évènement international. 

Fi des menaces islamistes

Non, les récentes déclarations et autres menaces venues des islamistes n’ont apparemment mis personne sur les dents : la « récompense en liquide » promise par ledit « Ahmad Hamzeh » au nom du peuple de la province de Kerman, à celui qui éliminerait Donald Trump pour nous avoir débarrassés de Soleimani le tyran, ou encore l’annonce, sur le Journal officiel de l’AP, du « coup de feu » supposé retentir pour accompagner un ou plusieurs assassinats durant ledit Forum semblent d’évidence n’avoir dissuadé personne d’honorer de sa présence cet événement de Mémoire : Serait-ce le fossé entre la commémoration du mal absolu et les pitreries grimaçantes et haineuses abritées sous le label islamiste, qui persiste à user de mœurs infiniment arriérées et barbares en se prétendant… Résistant.

La grosse colère du Président

Respect the rules ! Soudain, une altercation verbale a éclaté entre notre Président et des policiers israéliens: Alors qu’il allait pénétrer dans la basilique Sainte-Anne – autre propriété de la France – dans la Vieille ville de Jérusalem, le chantre du En même temps n’a pas supporté que des policiers israéliens pénètrent eux aussi … les lieux. Un collègue journaliste du décidément brillant Parisien a filmé l’instant: Tout le monde connaît les règles. Je n’aime pas ce que vous avez fait devant moi. Sortez !, tonne le … Président de France en anglais not fluently, ajoutant: Nous connaissons les règles ! Personne ne doit provoquer personne. Vous avez fait un très bon travail [de sécurisation] dans la ville, je l’apprécie. S’il-vous-plait, respectez les règles qui sont les mêmes depuis des siècles. Elles ne changeront pas avec moi».

Décidément, décidément, cet homme qui nous sert de Président est indécrottable.

L’événement: Shoah. La Honte

Les événements officiels du 5ème Forum de la Shoah devraient débuter plus tard ce mercredi soir. Survivants : Visages de la vie après l’Holocauste : cette nouvelle exposition à Yad Vashem accueillera les invités.

Lorsqu’il sera, demain, debout dans la salle des commémorations de Yad Vashem, souhaitons que le Président soit touché, sinon par la grâce ou la repentance, mais peut-être l’impossibilité de ce grand écart permanent duquel il a fait sa marque lui montrera sa vacuité.

Peut-être encore lui reviendront en mémoire les mots de la Lettre ouverte que lui adressa Haïm Berkovits[1], lettre où il s’attache à ramener avec le respect qui convient le Président de la France à ses manquements et autres errances, que ce soit dans le dossier du terrorisme islamiste impuni pour des raisons de déséquilibre psychiatrique, ou encore dans cet impossible accommodementdéguisant les insupportables  ambiguïtés entre les mots et les actes, concernant les rapports entre la France et de l’Etat hébreu, qu’il s’agît des  votes récurrents à l’Unesco ou du dossier du Tombeau des Rois dont Tribune juive vous parla souvent et vous reparlera encore.

Rentré, le Président, du dîner donné à la Résidence du Président Rivlin, Il réintègrera son Palais, et nul doute que, au milieu des mille dossiers l’attendant, quelque chose restera du voyage en Israël, pays dont je ne sais personne qui n’en soit revenu … inchangé.


[1] Lettre ouverte au Président Macron. “Monsieur le Président, restituez le Tombeau des Rois au peuple juif“. Publiée le 19 janvier par Le Monde juif.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

6 Comments

  1. Sarah,
    Vous êtes courageuse, personnellement, jamais je n’aurais écrit un article sur ce chef d’état qui est la synthèse de la lâcheté et d’une diplomatie du pleutre, Israël est bienveillant, il n’a pas sa place dans cet évènement historique car il a la culture historique d’un lycéen qui a fait du théâtre mais a raté le rendez vous qui fait d’un président la profondeur et l’analyse du passé et du présent. Bien à vous.

  2. Sarah,
    Vous êtes courageuse, personnellement, jamais je n’aurais écrit un article sur ce chef d’état qui est la synthèse de la lâcheté et d’une diplomatie du pleutre, Israël est bienveillant, il n’a pas sa place dans cet évènement historique car il a la culture historique d’un lycéen qui a fait du théâtre mais a raté le rendez vous qui fait d’un président la profondeur et l’analyse du passé et du présent. Bien à vous.

  3. Même si le souvenir de la Shoah reste une douleur indélébile, on sait pertinemment que ces grands rassemblements de leaders mondiaux sont toujours une occasion de rencontres diplomatiques dont les retombées sont possiblement fructueuses.
    Quant à la visite de la basilique, c’est , qu’on le veuille ou non un territoire français et un président de la République ne peut pas faire ci de celle-ci
    Amicalement à tous
    עם ישראל חי

  4. Même si le souvenir de la Shoah reste une douleur indélébile, on sait pertinemment que ces grands rassemblements de leaders mondiaux sont toujours une occasion de rencontres diplomatiques dont les retombées sont possiblement fructueuses.
    Quant à la visite de la basilique, c’est , qu’on le veuille ou non un territoire français et un président de la République ne peut pas faire ci de celle-ci
    Amicalement à tous
    עם ישראל חי

  5. M;le Président français ignorait sans doute , que ” la loi du pays est la loi “et il devrait la faire appliquer à tous ceux qui entrent en France.
    Et s’il avait reçu un coup de couteau dans le dos ? qui était coupable ???Israël et non le tueur , sous cannabis ?
    Quant à lui, aurait-il osé se conduire ainsi dans un autre pays où il aurait été invité ? l’aurait-il admis d’un autre chef d’état en France?

  6. M;le Président français ignorait sans doute , que ” la loi du pays est la loi “et il devrait la faire appliquer à tous ceux qui entrent en France.
    Et s’il avait reçu un coup de couteau dans le dos ? qui était coupable ???Israël et non le tueur , sous cannabis ?
    Quant à lui, aurait-il osé se conduire ainsi dans un autre pays où il aurait été invité ? l’aurait-il admis d’un autre chef d’état en France?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*