André Tardieu l’Incompris, de Maxime Tandonnet. Sarah Cattan

Sur le blog de l’historien et haut fonctionnaire Maxime Tandonnet, ses articles, des citations un beau matin de Gambetta, Montaigne ou Saint Simon, livrant son humeur du jour, son parcours, et, parmi les livres qu’il écrivit, après l’avoir déjà accroché dans sa galerie de portraits des Parias de la République (Perrin, 2017 ), André Tardieu l’Incompris ( Perrin, 2019 ) qu’une vingtaine d’articles de presse nous donnent furieusement envie de lire.

André Tardieu

Nombreux furent en effet les journalistes et historiens qui ont encensé la biographie de celui que Léon Daudet  surnomma « le mirobolant » et qui, s’il est oublié du public, reste connu des spécialistes en droit constitutionnel comme un précurseur du général de Gaulle dans sa volonté de réformer les institutions parlementaires : le système constitutionnel est mauvais et doit impérativement être réformé en vue de renforcer le pouvoir exécutif.

3 fois président du Conseil entre 1929 – au lendemain du krach de Wall Street- et 1932, Tardieu a entre autres institué un régime d’assurance vieillesse obligatoire pour tous les salariés modestes mais encore la retraite du combattant. Il fut encore l’un des principaux négociateurs du traité de Versailles..

Peu d’ouvrages ainsi encensés…

Dans cette biographie agréable à lire, Maxime Tandonnet livre la vie de ce personnage complexe et tourmenté. (La Cliothèque, mars 2019).

Le voilà ressuscité sous la plume de Maxime Tandonnet. A raison car André Tardieu mérite le détour (Gérard Courtois, le Monde, 20 mars 2019)

Un essai très vivant qui lui rend justice (Frédéric Valloire, Le Figaro Histoire, avril/mai 2019).

L’auteur se garde de donner une réponse ferme et définitive au mystère Tardieu. Il le décrit et l’éclaire, installant son récit dans une époque dont on méconnaît trop l’importance. Ce qui suffit à rendre passionnante la lecture de cette biographie de la meilleure veine. (Le Télégramme, 21 juin 2019)

Réhabilitation d’une figure de la IIIe République, esprit original et visionnaire, tombé dans l’oubli. (Jacques de Saint-Victor, Le Figaro Littéraire, 9 janvier 2019).

Maxime Tandonnet exhume la vie et les combats de l’un des esprits les plus virulents de la IIIe République (François-Guillaume Lorrain, le Point, 8 janvier 2019).

Tardieu, le bouc émissaire – Le coup de coeur du mois de Jean-Pierre Rioux (L’Histoire, mars 2019).

Un livre remarquable sur l’un des hommes politiques les plus intelligents et efficaces de la IIIe République injustement oublié. Edifiant. (Philippe Jérante, Le Revenu/Placements 11 avril 2019).

Une remarquable et bienvenue biographie (Philippe Maxence, le Figaro Magazine, 26 janvier 2019).

Cet ouvrage salutaire nous raconte le destin d’un personnage hors norme par sa lucidité et son courage dans l’Entre-Deux-Guerres. (Guillaume Perrault, le Figaro Vox, 6 février 2019).

André Tardieu, le réformateur oublié – sélection des Echos parmi « sept livres à dévorer de la semaine » (Henri Gibier, les Echos 25 janvier 2019.

Lire, sous la plume experte de l’historien et haut fonctionnaire Maxime Tandonnet, la biographie de Tardieu, c’est lire des pages d’histoire de France, au moins de celle de la IIIe République, avec les polémiques, trajectoires et tragédies de la période. C’est se plonger dans une vie et une oeuvre peu banales (« Le livre du jour », Julien Damon, les Echos, 13 mai 2019).

Espérons qu’avec ce livre, Tardieu retrouvera la place qu’il mérite (Benoît Lasserre, Sud-Ouest Dimanche, 17 février 2019).

Une biographie magistrale (Revue Conflits, 23 mars 2019).

Une admirable biographie d’André Tardieu (Mémoire des Arts, 5 février 2019).

L’excellente plume de Maxime Tandonnet résume la chose: Tardieu a-t-il jamais connu le bonheur en politique? (Politique Magazine, mars 2019).

André Tardieu semble bien oublié […] Il avait une tête bien faite nous dit son biographe, Maxime Tandonnet, et son parcours l’a prouvé (Histoire et civilisations, mars 2019).

Une bonne biographie, l’occasion de revenir sur le pacours d’un homme oublié et qui joua un rôle majeur dans notre histoire (Sylvain Bonnet, Bojum l’animal littéraire).

Une élégante biographie […] c’est le mérite de ce livre de le tirer d’un injuste purgatoire (Le Littéraire 1er février 2019).

Dans cette biographie agréable à lire, Maxime Tandonnet livre la vie de ce personnage complexe et tourmenté (La Cliothèque, mars 2019).

Maxime Tandonnet

BLOG: Mon blog personnel

https://maximetandonnet.wordpress.com

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*