En 2018 Israël comptait 2,43 enfants par ménage

À la fin de l’année 2018, 2,960 millions d’enfants (de 0 à 17 ans) vivaient en Israël, soit 33% de la population totale du pays, a annoncé lundi matin le Bureau central des statistiques.


Un total de 2,131 millions d’enfants (72%) sont juifs, tandis que 731.000 sont arabes (24,7%) et 98.000 (3,3%) sont “d’une autre confession, qui comprend les chrétiens non arabes et les groupes non identifiés par la religion.

Parmi les grandes villes de plus de 100.000 habitants, Jérusalem est la ville qui compte le plus grand pourcentage d’enfants, avec 39%.
À Haïfa, Ramat Gan, Tel Aviv et Bat Yam, les enfants ne représentent qu’un cinquième de la population de la ville (20%).

En 2018, Israël comptait en moyenne 2,43 enfants par ménage alors que dans la ville de Beit Shemesh, ce chiffre passe à 3.67, le plus grand nombre d’enfants par ménage.

Arrive en deuxième position Bnei Brak avec 3,5 enfants par ménage, suivi de Jérusalem avec 2,99 enfants par ménage. Tel Aviv-Yafo est dernier avec seulement 1,87 enfants par ménage.

Au moins 18% des enfants de moins de 17 ans vivaient dans un ménage sans autre enfant de leur âge. 19% de ces enfants étaient juifs, tandis que 11% étaient arabes. 30% des familles étaient des immigrants de l’ex-Union soviétique.

Au total, 184.370 bébés sont nés en 2018, avec une moyenne de 3,09 enfants par femme.

88% des enfants de moins de 17 ans vivent dans des familles biparentales, tandis que 12% vivent dans des familles monoparentales.

La plupart des foyers monoparentaux (87%) étaient tenus par une mère célibataire.

Source Koide9enisrael

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*