Annonce historique des Etats-Unis sur Israël

Dans une déclaration historique, les Etats-Unis, par la voix du secrétaire d’Etat Mike Pompeo ont officiellement annoncé un changement radical de leur politique concernant les localités juives de Judée-Samarie. Le secrétaire d’Etat a déclaré qu’après avoir examiné les arguments de toutes les parties, les Etats-Unis ont conclu que la présence de localités juives en Judée, Samarie et vallée du Jourdain ne viole pas le droit international !

Mike Pompeo, Benyamin Netanyahou.

Mike Pompeo a retracé l’attitude des différentes administrations américaines sur cette question, et a assuré qu’en fin de compte, sur le plan juridique international, ces localités sont légales! Le secrétaire d’Etat a précisé que les Etats-Unis ne prennent pas position sur la légalité de chaque localité prise séparément, laissée à l’appréciation de la justice israélienne ni sur l’avenir de ces territoires qui doit être décidé lors de négociations entre les Israéliens et l’Autorité Palestinienne. Il a répété que ces localités juives ne constituent pas un obstacle à la paix.

Il s’agit-là d’un tournant historique réalisé par l’Administration Trump, qui se rajoute à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et à la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan.

En 1978, le State Department avait décrété officiellement que la présence de localités juives en Judée-Samarie était contraire au droit international. Cela se passait sous la présidence de Jimmy Carter avec Cyrus Vance comme secrétaire d’Etat.

Source : LPH INFO

Photo Haïm Zach / GPO

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Une prise de position qui sans aucun doute va contrarier les obsessionnels du “droit international”orientés exclusivement contre l’État juif en ignorant la centaine de conflits territoriaux de par le monde.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*