Un milliardaire juif ouvre un musée gratuit à Los-Angeles

Eli Broad est né en 1933 dans le Bronx, à New York, enfant unique de parents juifs immigrés de Lituanie qui se sont rencontrés à New York.
Diplômé en 1954 de l’Université de Michigan, Eli Broad crée trois ans plus tard l’entreprise de construction Kaufman et Broad. Puis il se tourne vers la finance et crée en 2000 SunAmerica, un groupe financier dont il est toujours le P-DG.The Broad in Downtown Los Angeles
Il amasse une fortune aujourd’hui estimée à 7.4 milliards de $, puis décide de se consacrer à la philanthropie et à l’art. Sa femme et lui ont amassé une des collections les plus précieuses au monde d’art contemporain, dont ils ont voulu faire profiter le public.
C’est ainsi qu’a ouvert la semaine dernière à Los Angeles un musée qui leur a coûté 140 millions de $, The Broad in Downtown Los Angeles, et dans lequel est exposée cette collection personnelle de plus de 2000 pièces qui ferait pâlir d’envie nombre de musées publics, et l’entrée y est gratuite.
Le musée a une superficie de 11.000 m², et a nécessité 16.000 tonnes de béton. On peut y voir les œuvres réalisées par près de 250 artistes : d’Andy Warhol à Jeff Koons en passant par Jean-Michel Basquiat, la photographe Cindy Sherman,Takashi Murakami, ou Jasper Johns.
L’énorme bâtiment est composé de 2.500 alvéoles, et fait penser à un nid d’abeilles. Le toit est conçu de manière à permettre d’amener la lumière naturelle à l’intérieur des galeries.

Line Tubiana
 

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*