Le Hamas menace l’UNRWA

Le Hamas menace de s’attaquer à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) dans la bande de Gaza, rapporte ce dimanche le site d’informations de droite Aroutz 7. Ces menaces interviennent après que l’organisme onusien a annoncé son intention de réduire les services qu’il octroie aux réfugiés palestiniens et de reporter la rentrée scolaire, en raison d’un déficit budgétaire de 101 millions de dollars.

Un centre médical ouvert à Rafiah avec l’aide de l’UNRWA – Crédit photo : Abed Rahim Khatib/Flash90
Un centre médical ouvert à Rafiah avec l’aide de l’UNRWA – Crédit photo : Abed Rahim Khatib/Flash90

L’organisation terroriste qui contrôle l’enclave palestinienne depuis 2007 a organisé plusieurs manifestations contre l’UNRWA, auxquelles ont participé des milliers de personnes dans les rues de Gaza. Les protestataires ont scandé des slogans contre l’organisme onusien et en faveur du « droit au retour ». Les manifestants ont par ailleurs menacé d’engager une « révolution des camps de réfugiés » pour exprimer leur colère à l’égard de l’UNRWA.
Moshir al-Mitzri, un haut responsable du Hamas, a déclaré, au cours de la manifestation centrale qui s’est tenue devant les locaux de l’UNRWA à Gaza, que la décision de l’organisme onusien constitue « une guerre ouverte contre [son] peuple et [ses] réfugiés, ainsi qu’une étape vers l’abrogation du droit du retour dans les maisons dont [les Palestiniens] ont été chassés pendant la Naqba (exode palestinien de 1948, pendant la guerre israélo-arabe de 1948, NDLR). »
Moshir al-Mitzri a mis en garde contre la poursuite de cette politique « stupide » de l’organisme onusien, affirmant qu’il ne serait pas possible de contrôler la colère de la rue. Il a, par ailleurs, exhorté les organisations terroristes et le peuple palestinien à engager une « révolution pour protester contre des décisions nuisant aux réfugiés ».
Un autre haut responsable du Hamas, Saad al-Marazi, a, pour sa part, déclaré : « Nous disons à tous, et plus particulièrement au secrétaire général de l’ONU [Ban Ki-moon], de nous ramener sur notre terre volée et de renvoyer les Juifs d’où ils viennent. Leur terre n’est pas ici. » M. al-Marazi a également formulé des menaces à l’encontre de l’UNRWA, affirmant que « tout est possible » si l’organisme réduit les services octroyés aux réfugiés.
YA
http://www.israpresse.net/le-hamas-menace-lunrwa/

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*