Amira Jumah, l’antisémite de Sciences Po, condamnée en appel

La Cour d’appel de Paris a validé ce mercredi 21 mars la condamnation pénale et civile d’Amira Jumah, répondant aux demandes de Me Karine Rozenblum et Me Rémi-Pierre Drai, représentant l’association Avocats sans Frontières et l’Association France Israël.

Par arrêt prononcé ce jour, 21 mars,  à l’audience, la Cour :

  • Confirme le jugement du 26 octobre 2016 en ce qu’il a rejeté les moyens de nullité et d’incompétence soulevés par la prévenue,
  • Confirme le même jugement en ce qui concerne la culpabilité d’Amira Jumah,
  • L’infirmant partiellement sur la peine,
  • La condamne à une amende de 2000 €,
  • Confirme le même jugement en toutes ses dispositions civiles,

Y ajoutant,

publicitÉ


  • Condamne Amira Jumah à payer à l’Association Avocats sans Frontières et à l’Association ALLIANCE FRANCE-ISRAEL une somme de 1000 euros à chacune au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale en cause d’appel.

Pour mémoire, la Condamnation prononcée en première instance : Amira Jumah avait été condamnée pour injure publique aggravée à une amende délictuelle de 4.000 euros, à 1.000 euros de dommages et intérêts pour chacune des associations Avocats sans frontières et Association France Israël. Elle a enfin été condamnée à régler 1.000 euros de frais d’avocats pour chacune des associations qui ont l’ont justement poursuivie.

 

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans justice
5 commentaires pour “Amira Jumah, l’antisémite de Sciences Po, condamnée en appel
  1. Jg dit :

    Elle continuera , elle n est pas la seule , c est comme ca en france!
    Les Juifs doivent reagir autrement

  2. Eleazar dit :

    cela prête a rire traiter quelqu’un d’antisémite alors qu’elle est du Maghreb,dans ces cas là kalifat,ghrenassia,levy, etc… ne sont pas sémites ce qui est vrais d’ailleurs,n’est pas sémite qui veut

  3. Spira dit :

    Un Seil mot : bravo

  4. barchilon dit :

    La faute incombe uniquement à la France, elle permet tout et sa justice « timorée » permet tous ces abus…..alors inutile de dire c’est la faute de Pierre, Paul, Jacques.

  5. Gilles dit :

    Antisemite est un mot inventé par un journaliste allemand de la fin du XIX ieme siècle pour expliquer un anti Judaisme racialisé. Cela n’a rien à voir avec la zone géographique où l’ethnie du juif concerné ! Alors oui, les maghrébins sont (parfois) antisemites quand ils sont anti juifs !
    Exemple : y’a youdi ya kelb, j’en passe et des meilleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…