Amira Jumah, l’antisémite de Sciences Po, condamnée en appel

La Cour d’appel de Paris a validé ce mercredi 21 mars la condamnation pénale et civile d’Amira Jumah, répondant aux demandes de Me Karine Rozenblum et Me Rémi-Pierre Drai, représentant l’association Avocats sans Frontières et l’Association France Israël.

Par arrêt prononcé ce jour, 21 mars,  à l’audience, la Cour :

  • Confirme le jugement du 26 octobre 2016 en ce qu’il a rejeté les moyens de nullité et d’incompétence soulevés par la prévenue,
  • Confirme le même jugement en ce qui concerne la culpabilité d’Amira Jumah,
  • L’infirmant partiellement sur la peine,
  • La condamne à une amende de 2000 €,
  • Confirme le même jugement en toutes ses dispositions civiles,

Y ajoutant,

  • Condamne Amira Jumah à payer à l’Association Avocats sans Frontières et à l’Association ALLIANCE FRANCE-ISRAEL une somme de 1000 euros à chacune au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale en cause d’appel.

Pour mémoire, la Condamnation prononcée en première instance : Amira Jumah avait été condamnée pour injure publique aggravée à une amende délictuelle de 4.000 euros, à 1.000 euros de dommages et intérêts pour chacune des associations Avocats sans frontières et Association France Israël. Elle a enfin été condamnée à régler 1.000 euros de frais d’avocats pour chacune des associations qui ont l’ont justement poursuivie.

 

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

5 Comments

  1. cela prête a rire traiter quelqu’un d’antisémite alors qu’elle est du Maghreb,dans ces cas là kalifat,ghrenassia,levy, etc… ne sont pas sémites ce qui est vrais d’ailleurs,n’est pas sémite qui veut

  2. La faute incombe uniquement à la France, elle permet tout et sa justice “timorée” permet tous ces abus…..alors inutile de dire c’est la faute de Pierre, Paul, Jacques.

  3. Antisemite est un mot inventé par un journaliste allemand de la fin du XIX ieme siècle pour expliquer un anti Judaisme racialisé. Cela n’a rien à voir avec la zone géographique où l’ethnie du juif concerné ! Alors oui, les maghrébins sont (parfois) antisemites quand ils sont anti juifs !
    Exemple : y’a youdi ya kelb, j’en passe et des meilleurs

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*