Le chargé d’affaires d’Israël à Paris convoqué au Quai d’Orsay. Le centre culturel français de Jérusalem évacué.

Des forces de police israéliennes ont fait intrusion dans le centre culturel français de Jérusalem et ont ordonné l’évacuation des personnes qui s’y trouvaient et sa fermeture jusqu’à nouvel ordre, a indiqué une source du consulat.

Après l’intervention de la police israélienne, le consul général de France “s’est rendu immédiatement sur les lieux et a protesté contre l’intrusion dans l’une de nos enceintes appartenant à notre réseau diplomatique et culturel”, a dénoncé la source diplomatique. Le consul a “demandé aux policiers de quitter les lieux, ce qui s’est fait dans la matinée”, a-t-elle précisé, ajoutant que le consulat prenait l’incident “au sérieux”. (www.jforum.fr)

publicitÉ


A SAVOIR. SELON LE MAGAZINE LE POINT :

La tension est montée d’un cran entre la France et Israël après l’intrusion des forces de sécurité israéliennes à l’Institut français de Jérusalem afin d’y faire annuler un événement. La France a décidé de convoquer vendredi le chargé d’affaires israélien à Paris, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères. Une intrusion qualifiée de « grave et inadmissible ». « De tels agissements représentent une atteinte grave et inadmissible au fonctionnement de notre réseau culturel à Jérusalem. Le chargé d’affaires israélien à Paris a été convoqué au Quai d’Orsay sur ce sujet ce jour afin de procéder aux mises au point nécessaires », a indiqué le ministère dans un communiqué. Une décision qui intervient également au lendemain de la prise de position de Donald Trumpfavorable à la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le Golan.

Le quai d’Orsay solidaire de la Palestine

« La France entend maintenir et développer les relations denses et anciennes qu’elle entretient avec la société civile palestinienne », précise le texte en référence à l’événement que les forces israéliennes ont fait annuler : une manifestation culturelle avec des Palestiniennes. Des forces de police israéliennes ont fait intrusion jeudi matin dans l’institut de Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, et ont ordonné l’évacuation des personnes préparant l’événement.

Les activités de l’Autorité palestinienne considérées comme illégales

L’événement que devait héberger l’antenne de l’Institut français de Jérusalem-Est était organisé avec une association de femmes de Jérusalem, qu’Israël accuse d’être « sponsorisée ou financée par l’Autorité palestinienne » et « sans autorisation ». Toutes les activités de l’Autorité palestinienne à Jérusalem sont considérées comme illégales par Israël. Selon l’association qui devait participer à l’événement, sa directrice et une bénévole ont été arrêtées par les forces de l’ordre, puis libérées peu après.

LE PLUS.

Incident dans une antenne de l’Institut Français de Jérusalem (21 mars 2019)

Q : Comment réagissez-vous aux incidents d’hier à Jérusalem où l’Institut français a été contraint par les forces de sécurité israéliennes d’annuler un évènement ?

R : L’antenne de l’Institut français à Jérusalem-Est a été l’objet, hier, d’une intrusion des forces de sécurité israéliennes. De tels agissements représentent une atteinte grave et inadmissible au fonctionnement de notre réseau culturel à Jérusalem. Le chargé d’affaires israélien à Paris a été convoqué au Quai d’Orsay sur ce sujet ce jour afin de procéder aux mises au point nécessaires. La France entend maintenir et développer les relations denses et anciennes qu’elle entretient avec la société civile palestinienne. https://jerusalem.consulfrance.org/Incident-dans-une-antenne-de-l-Institut-Francais-de-Jerusalem-21-mars-2019

Source : israelvalley.com

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans france israel
3 commentaires pour “Le chargé d’affaires d’Israël à Paris convoqué au Quai d’Orsay. Le centre culturel français de Jérusalem évacué.
  1. Germax dit :

    Le toupet du Quai d’Orsay à l’égard d’Israël n’a jamais de limites. Cela suit le dernier clash au Tombeau des rois.

  2. Nadia Lamm dit :

    Israël est maître chez lui et dès lors que la France, sous couvert de centre culturel, et en se sentant en terrain conquis, organise, en plein Jérusalem, des activités contraires à la sécurité des Israéliens, il est logique que le pouvoir politique israélien y mette fin.

  3. André dit :

    « La France entend maintenir et développer les relations denses et anciennes qu’elle entretient avec la société civile palestinienne. »

    Avoir protégé et sauvé la mise du mufti nazi et du leader terroriste, ça crée des liens en effet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter