Législatives: le NFP en tête, devant le bloc présidentiel, lui-même devant le RN et ses alliés, le tout constituant ce soir une Assemblée nationale ingouvernable

Le Nouveau Front populaire ( et non “la gauche” ) a la majorité relative à l’Assemblée nationale, avec 172 à 192 élus. Le bloc présidentiel est juste derrière, avec 150 à 170 sièges, le RN et ses alliés obtiennent entre 132 et 152 élus.

Ce soir, à une encablure de la tenue des JO, le monde regarde la France où des législatives historiques laissent commentateurs et politiques spéculer alors que Gabriel Attal annonce sa démission: un seul homme, à l’entendre, sait de quoi sera fait demain: Jean-Luc Mélenchon, qui a parlé à 20h02, sommant le Président de la République d’appeler le Nouveau Front Populaire à gouverner et le Premier ministre de s’en aller, et annonçant quelles mesures parmi les 150 allaient être prises par décret.

À acter: une participation de 67,10 % et ce pari, le pari des désistements, qui a fonctionné et barré la route au RN, lequel reste le 1er parti de France, si l’on accepte de considérer que le NFP, cette alliance du déshonneur, est, pour reprendre les mots d’Edouard Philippe, un parti s’étendant ce soir, à la faveur d’arrangements électoraux souvent hallucinants, “de Philippe Poutou à Edouard Philippe”.

Aucun bloc n’ayant atteint la majorité, nombreux évoquent “un accord de circonstance”, “une alliance du Centre”, “pour éviter le péril” et favoriser à court terme la stabilité, et plus jamais ” un homme seul”, “un petit groupe d’experts”.

Franz-Olivier Giesbert assure que “Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron renaissent à l’occasion de ce scrutin”, pendant que Gilles-William Goldnadel tweete: “Mélenchon se pavane. Le Parti Antisémite n’a pas été vaincu. Félicitations pour leurs petites combines à MM Macron, Glucksmann , Attal et Hollande . Sans oublier le CRIF. Ils seront responsables du vent mauvais qui vient. Ils ont tout mon mépris”.

À noter : les accouplements politiques et les manipulations médiatiques viennent d’accoucher d’un monstre en portant à l’Assemblée un Raphaël Arnault, multi condamné, apologiste des pogroms, triple fiché S.

Sarah Cattan

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

8 Comments

  1. Ich weiß nicht, was soll es bedeuten,
    Daß ich so traurig bin…

    Ich glaube, die Wellen verschlingen
    Am Ende Schiffer und Kahn;
    Und das hat mit ihrem Singen
    Die Lorelei getan.

    Heinrich Heine, Die Lorelei

    Que dire d’autre ? Que dire de plus ?

  2. L’horreur hier soir de voir Mélenchon bombant le torse. J’ai honte de La France, je ne suis pas fière d’être française.Macron quel déshonneur, grâce à sa dissolution, faire mettre au pouvoir ce parti antisémite qui n’a pas arrêté de stigmatiser les juifs, de mettre Israël au banc des nations. Surtout le message envoyé, vous pouvez être islamiste, antisémite, fiché S, islamo-compatible, vous avez toute
    les chances d’être élu député.Je plains aussi les policiers face à ces gens, l’impunité totale face aux racailles. Si Macron avait un peu d’honneur, il partirait, mais il ne le fera pas. J’ai ma conscience pour moi de n’avoir jamais voté pour ce type. Il n’a jamais été mon président, il restera le collaborateur de Mélenchon et tous les islamistes de ce pays.

  3. Bonsoir. Connaissez vous le pourcentage exact d’électeurs NFP au niveau national ? J’aimerais connaître le pourcentage de traîtres, d’antisémites et de collabos au sein de l’électorat français (celui-ci étant sans doute assez représentatif de la population dans son ensemble).

    • @Bach, je ne connais pas le pourcentage exact, mais je pense une bonne partie de lâches, d’antisémites,la plupart de ces gens ne réfléchissent pas, ils préfèrent écouter les consignes des politiques et des médias. Cette citation, nous aurons des castors élus sur leur capacité à faire obstacle à l’autre et à bâtir des digues infranchissables. Malheureusement les gens ne veulent pas voir où est le grand danger.

  4. Bonne question de BACH ci-dessus à plusieurs titres.

    Voyez « Maire Infos », le bulletin de l’AMF (association des maires de France) de ce dernier lundi 8 juillet. Intitulé « Second tour des législatives : un résultat en trompe-l’oeil ? ».

    Je résume :
    Aux législatives de 2022 le RN a obtenu 3,6 millions de voix au second tour et 89 sièges.
    Le 7 juillet 2024 le RN a obtenu au second tour 8.7 millions de voix +1.3 millions du LR de Ciotti, donc 10 millions en total et (« seulement », vu le découpage des circonscriptions et des manœuvres de « désistement ») 143 sièges.

    Comparons : 7 millions recueillies par le NFP et 6,3 millions par Ensemble (= macronistes et affiliés). En pourcentage, la coalition RN+Ciotti a fait 37 % des voix, contre 25,7 % pour le NFP et 23,4 % pour Ensemble.

    Bref, le RN est DE LOIN le premier parti de France et les manœuvres « désistoires » auront pour effet de priver l’électeur français d’une représentation équitable de ses opinions.

    Naturellement c’est provisoire ; reculer pour mieux sauter. Le prochain qui sera à Matignon est condamné à la paralysie et à l’usure rapide du pouvoir.
    La facture sera sans doute présentée à la classe politique au plus tard en 2027.

  5. Intéressant : le Front Islamiste a fait des scores extrêmement faibles en Corse. La majeure partie des électeurs a voté RN ou Macron. Donc les Corses sont globalement beaucoup moins attardés et plus civilisés que le reste de la population “française”. L’île de Beauté mérite bien son nom et je suis favorable à son autonomie, voire son indépendance.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*