Jean-Luc de Cabrières. “Pour Ilan Halimi tous les enfants du Monde demandent pardon  de l’horreur des hommes”

J’aurais voulu … savoir, voir, vivre ces avenues de nos villes, ces artères du sang de Paris, cette foule, silencieuse, vêtue de blanc, la grise cendre sur les épaules, la corde au cou, tête baissée, les yeux vers  Adama la Terre, le bras droit du Juste levé, l’index vers l’infini des cieux.

J’aurais voulu vivre cela. Tous les Juifs de France, tous leurs amis, tous ceux qu’une juste foi anime, tous les Musulmans justes en leurs coeurs, tous ces humains propres en leurs âmes, défiler, au son de deuil de quelques tambours voilés …

Simplement, sans pancartes, sans un mot.
Dans le silence incommensurable de la tombe, dernière demeure de la chair, porte de la Vie vers l’Ailleurs.
Peut-être dans toutes les villes du monde … Mais ici, à Paris, dans cette France qui a fait tant d’efforts pour un devenir des hommes, le long des avenues dans lesquelles il  a marché, respiré quand son coeur battait encore et que l’insouciance de la jolie jeunesse éclairait ses yeux.

Et si quelque journaliste, étonné, de cette foule grisée de cendres, vaporeuse du blanc vêtu,  s’était enquis de la raison, qu’un enfant, un enfant seul, pas un enfant juif, non, un enfant d’Afrique réponde d’une voix simple : “Pour Ilan Halimi tous les enfants du Monde demandent pardon  de l’horreur des hommes”.

J’aurais aimé, j’aurais voulu, espéré, qu’un jour, Ilan , mon petit, mon fils, mon frère,  des femmes et hommes des Nations pleurent en silence la vie que des hommes t’ont volée parce que tu étais seulement juif.

© Jean-Luc de Cabrières

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

2 Comments

  1. quel texte bouleversant, j’aurais aimé cela aussi, cette ferveur, ces larmes pour Ilan, son calvaire qui n’en finissait pas, mais il n’en a rien été . l’indifférence c’est comme le mépris; Je n’oublierai jamais Ilan ce qu’i a vécu , la peine de sa famille . Je prie pour lui je pleure pour lui et j’espère qu’il a trouvé la paix dans un monde meilleur.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*