Liliane Messika. Un Juif sur le Mont du Temple et c’est la guerre

Liliane Messika

Encore un scandale dû aux colons extrémistes de droite (excusez le double pléonasme)

Itamar Ben Gvir est “Débraillé, drôle, vulgaire, le col de chemise et la kippa blanche de travers, la sueur au front, pas rasé, pas coiffé, il tempête, sourire en coin, l’œil cherchant sans cesse l’objectif de la caméra”.[1] Ainsi nous le décrit le quotidien de référence de l’antisionisme. Ben Gvir est le contraire de Mélenchon, qui ne porte pas de kippa et dont le débraillé est signe de simplicité bonhomme. 

Rien à voir non plus avec nos députés de la NUPES. Eux incarnent la respectabilité et le respect de la démocratie, ce pourquoi Le Monde les encense, quand seuls les extrémistes de droite remarquent “une gauche sale, débraillée, qui crie partout”[2]

Il n’y a qu’une seule chose que Le Monde déteste plus que l’extrême-droite, c’est l’État juif, même quand il est gouverné à gauche. Mais ô joie ! Le nouveau gouvernement est à droite et comprend deux partis religieux. On peut donc le haïr en toute légitimité. 

Haïr. Le Monde, lui-même quintessence du bien, ne s’en prive pas, montrant la voie royale de l’antisionisme à l’honnête homme-femme-LGBTQIAETC du XXIe siècle : “Il est violent. Homophobe, antilibéral et antidémocrate, il croit en la suprématie de la loi divine et en celle du peuple juif”.

Il croit en la suprématie du peuple juif, ou bien il considère que le peuple juif est chez lui dans l’État juif, comme les Français en France ?

Être antidémocrate, cela veut dire refuser la légitimité du suffrage populaire. Ce qu’a fait avec insistance Mélenchon quand il s’est avéré qu’il n’avait été élu ni président de la république par les urnes, ni premier ministre par les autres.

Qui est antidémocrate, le député élu ou le journaliste qui lui dénie sa légitimité ?

Horreur : un Juif sur l’esplanade des mosquées ! PRO-VO-CA-TION !

“En Israël, le nouveau ministre Itamar Ben Gvir joue les incendiaires sur l’esplanade des Mosquées”. Ce jugement sobre et dénué d’affect sonne le glas des espérances Mondaines et mondiales de voir l’esplanade des mosquées consacrée islamo-musulmane. 

Mahomet en avait rêvé, ou en tout cas il avait rêvé d’une mosquée “lointaine”, ou plus précisément c’est ce qu’un écrit apocryphe raconte, un rêve dans lequel il s’envolait d’une mosquée lointaine pour monter au ciel. 

Il n’existait pas encore de mosquée à Jérusalem du vivant de Mahomet, ou lors de la rédaction du Coran, mais une basilique chrétienne, elle-même érigée sur les ruines du Temple juif. Les deux mosquées qui ont transformé le Mont du temple en Esplanade des mosquées, mettant du baume au cœur des lecteurs vespéraux, ont été bâties par le calife Abd al-Malik à la fin de la période omeyyade, c’est-à-dire vers l’an 1000, soit pile poil deux millénaires après le premier temple de Salomon.

Jérusalem n’a été intronisé “troisième lieu saint de l’islam” que très tardivement, au grand dam de la grotte de Hira, tenante du titre, où Mahomet a reçu la révélation de l’ange Gabriel. Cela a aussi frustré Qom, Kairouan, d’Alep, Kufa et d’autres, où les musulmans se rendent en pèlerinage. Les premiers pèlerinages musulmans à Jérusalem, eux, datent de 1967. Précédemment, quand les occupants ottomans, puis britanniques, puis jordaniens, faisaient la loi du plus fort à Jérusalem, les Juifs étaient totalement ou partiellement interdits de leurs lieux saints.

La provocation, les Israéliens ont ça dans le sang

Le crime de lèse-Monde commis par Ben Gvir le 3 janvier 2023 n’a d’égal que celui d’Ariel Sharon le 28 septembre 2000. Cette visite est ce qui, dans le dogme des mondialo-antisionistes, a provoqué l’Intifada. 

Pour les Palestiniens, cette confrontation violente est une initiative de Yasser Arafat dans la foulée des “négociations de paix” de Camp David.

Vous avez oublié qui était Yasser Arafat ? Non, impossible ! En revanche, Ariel Sharon, mmmmh ? Ce n’est pas grave : demandez à n’importe quel mondo-lecteur de vous réciter la sourate : “En 2000, le chef du Likoud, qui menait l’opposition en Israël à l’époque, avait fait incursion sur le site. La provocation avait entraîné des affrontements puis le déclenchement de la deuxième Intifada”.[3] 

Les faits, entendus de la bouche du cheval

En 23 ans, Le Monde n’a pas eu le temps de lire les déclarations des protagonistes, Barak l’Israélien et Clinton l’Américain : “La visite de Sharon… a été coordonnée avec Jibril Rajoub [le chef de la sécurité de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie]…Nous savons, grâce à des renseignements précis, qu’Arafat [après Camp David] avait l’intention de déclencher une confrontation violente – le terrorisme. [La visite de Sharon et les émeutes qui ont suivi] sont tombées entre ses mains comme une excellente excuse, un prétexte”. [4]

Ou celle du ministre palestinien de la Communication de l’époque, Imad al-Faluji : “L’Autorité Palestinienne avait commencé à se préparer au déclenchement de l’Intifada depuis le retour des négociations de Camp David, à la demande du président Yasser Arafat, qui prévoyait cette action comme une étape complémentaire à la fermeté palestinienne dans les négociations et non comme une protestation spécifique contre la visite de Sharon au Al-Haram Al-Qudsi [Mont du Temple]”.[5] 

Il ne s’était passé qu’une douzaine d’années depuis les faits, quand l’une des veuves les plus riches du monde, Suha Arafat[6], a confirmé les propos d’al-Faluji et des autres acteurs présents, en ne mâchant pas ses souvenirs. Heureusement, les reporters du Monde ne lisent pas la presse du Moyen-Orient. À moins qu’ils l’ignorent par snobisme ?

Malgré tout, c’est embêtant, ces faits qui contredisent les préjugés mondiaux ! Et encore pire, que le fauteur de guerre soit aussi celui qui a quitté sans contrepartie Gaza avec armes, armée, colons, mais pas bagages[7], en août 2005 : arrêter une occupation, c’est pacifique, donc de gauche, alors que Sharon était l’archétype du suprémaciste de droite. 

On ne change pas une image qui gagne. On peut juste passer vite fait sur les faits qui dérangent…

Les petites histoires du monde face à l’Histoire majuscule

Le Mont du Temple, alias Haram el-Sharif en Unesco dans le texte depuis 2016[8] : “Les musulmans le vénèrent comme le troisième lieu saint de l’islam tandis que les juifs le considèrent, sous le nom de mont du Temple, comme le site le plus sacré du judaïsme”.

Les musulmans “vénèrent”, alors que les Juifs “considèrent”. Le rêve de Mahomet est intangible et irréfragable, alors que “selon la tradition, ont été édifiés les deux temples juifs de l’Antiquité, aujourd’hui détruits”. 

Y a pas de quoi être vénèr ?

Ce n’est pas la tradition qui a édifié les deux temples dont témoignent d’innombrables vestiges archéologiques, c’est le roi Salomon, en 957 avant Jésus-Christ. Vous êtes juif, Salomon ? Et un millénaire plus tard, Jésus y chassait les marchands : ceux du temple, pas ceux de la mosquée.

L’ONU veut “partager” Jérusalem. 

Elle n’a pas demandé leur avis aux propriétaires légitimes depuis plus longtemps que l’existence d’une entité française. Ce qui est à elle est à elle et ce qui est aux Juifs est à tout le monde sauf aux Juifs.

Quand la SDN, puis l’ONU, ont élaboré le plan de partage de la Palestine mandataire (qui n’avait jamais été un État depuis les royaumes juifs), ils ont concocté une Jérusalem internationale, pour que les fidèles des trois monothéismes y puissent venir prier, car ce n’était pas le cas pendant les quatre siècles d’empire ottoman. Ça ne l’a pas été non plus après leur décision : sept États arabes ont attaqué l’État nouveau-né, au chevet duquel n’avait résonné ni hautbois ni musette et, comme les vaincus inattendus ont refusé de négocier une paix, il en est sorti des “lignes d’armistice”. Sauf pour Jérusalem, que la Jordanie a purement et simplement annexé, avec le reste de la Cisjordanie. 

Seuls les fidèles des deux plus jeunes monothéismes purent y prier. Le plus ancien, celui d’origine, n’y eut de nouveau accès qu’après sa victoire éclair de 1967, libérant les lieux saints et en garantissant l’accès par les croyants de tous les cultes. 

Mais dans le ridicule espoir de se faire pardonner leur victoire militaire, Israël a laissé à la Jordanie l’administration du Mont et de ses mosquées. 

Ce faisant, les dirigeants israéliens ont offert à tous les antisémites du monde, qui se donnent la main, 72 verges pour se faire battre. Cela n’a jamais cessé depuis lors. 

C’est bien la preuve que la circoncision n’est pas une garantie contre la connerie.

© Liliane Messika

Essayiste, conférencière, traductrice, Liliane Messika est auteur de plus de 30 ouvrages, dont plusieurs sur les conflits du Moyen-OrientÉcrivain. Liliane Messika est membre du comité de rédaction de Menora.info.


[1] https://www.lemonde.fr/international/article/2022/11/03/ben-gvir-le-mauvais-genie-de-la-droite-israelienne_6148352_3210.html

[2] https://www.lavoixdunord.fr/1208673/article/2022-07-21/une-gauche-sale-debraillee-qui-crie-partout-les-deputes-nupes-devront-il-revoir

[3] www.lemonde.fr/international/article/2023/01/04/israel-devenu-ministre-itamar-ben-gvir-joue-les-incendiaires-sur-l-esplanade-des-mosquees_6156535_3210.html

[4] www.theguardian.com/world/2002/may/23/israel3

[5] Al-Ayyam (PA), 6 décembre 2000. Traduction MEMRI memri.org/reports/pa-minister-intifada-was-planned-day-arafat-returned-camp-david

[6] https://www.jpost.com/middle-east/suha-arafat-admits-husband-premeditated-intifada

[7] Les bagages, c-à-d toute l’infrastructure industrielle, notamment les serres, avaient été achetés aux colons en partance par des Juifs américains caritatifs qui voulaient mettre le pied à l’étrier des Palestiniens. https://www.nbcnews.com/id/wbna9331863

[8] https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/127563-161013-l-unesco-va-voter-un-texte-niant-le-lien-entre-le-judaisme-et-le-mont-du-temple

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

6 Comments

  1. Bravo pour ce resumé peu flatteur pour l immonde organe de propagande du quai d orsay !

    Il faut preciser que cette infame feuille de choux quotidienne represente la doxa de la classe dominante française , blanche chretienne , de gôôche , bref nos maitres , les proprietaires veritables de ce pays .
    Ceux qui tiennent l economie , palpent les valises de billets du qatar , profitent du travail des esclaves venus massivement d afrique , ceux qui , desormais , ne trouvent plus d utilité aux classes moyennes et organisent cyniquement leur pauperisation .
    La furia de ces gens contre le retour du peuple juif sur son lopin de sable est symbolique de la panique qui s empare du titanic chretien européen , dynamité par l extraordinaire reussite d une poignée de juifs obstinés .
    Ce sois disant ” camp du bien ” autoproclamé n est que le enieme retour de l âme de Vichy qui habite la haute bourgeoisie possedante de ce pays .
    Etre insulté par ces gens est une belle recompense que nous , juifs sionistes , israeliens , fiers de notre heritage , partageons avec les hommes libres de toutes origines , Sansal , Onfray , Houellebecq , et tant d autres .

  2. Et pourtant….ils con tinuent d etre toujours aussi cons avec entêtement et rien n y changera….Sauf la force d’Israel leur bouclera la goule….Jusqu’à quand ????

  3. Jérusalem capitale éternelle des juifs et de l’Etat d’Israel appartiennent depuis 3500ans et une bande de Barbares.Chrétiens blancs milliardaires de Gâtes ´ Buffet Bezos …..ou Arnault, pineau, bollore , Mullez , bettencourt , desprez.les possédantes ceux qui dans l’ombre s’enrichissent sur dos des citoyens honnêtes et si un problème surgit et bien depuis 1800 ans le bouc émissaire resurgit les juifs
    Ce sont des parasites chrétiens qui dominent la planète et qui entretiennent les guerres et la pauvreté volontairement
    Ben Gvir a totalement eu raison d’aller sur le Mont deTemple qui nous appartient dans sa totalité
    Si l’imbecile dayan n’avait pas donné au Wakf la gestion de ce Haut lieu juif qu’est le Montdu Temple gâché par ces 2 verrues de mosquée personne n’aurait osé critiquer la venue des véritables propriétaires que sont les juifs
    Il faut qu’Israël donne des signes forts de sa souveraineté sur toute la Judée samarie et rappelle que la Jordanie a été créé par les anglais su 75% des terres juives de la Judée Samariee
    Il est temps de dire à ces Européens colonialistes, esclavagistes, tueurs’. , violeurs , pilleurs , barbares , païens qu’Israël et de retour sur ses Terres et qu’il est le Maître de toute la Judée samarie de la Méditerranée à la Jordanie incluse et au nord jusqu’au fleuve Litani du Liban conformément à la résolution de la SDN en 1922 votée et non appliquée par le salaud mandataire de la Palestine Juive : La Grande Bretagne qui nous octroyait sur nos terres juives un foyer
    De qui se moque t’ on : un foyer sur nos terres et ces britanniques pour leur politique pto arabe ont ouvert les portes de l’immigration aux milliers d’arabes de Syrie, Liban , égyptiens, Irak ..pour empêcher la venues des juifs dans leur propre pays .
    Rien ne nous fera oublier ce double jeu des rosbifs qui de plus ont refusé avec les américains de Roosvelt de bombarder les lignes de chemins de fer qui menaient aux camps d’extermination pour qu’il y ait un maximum de juifs exterminés résolvant ainsi le futur problème d’un État juif revendiqué depuis 1890 et non en raison de la Shoah
    La Résolution delà société des nations qui est devenu l’ ONU à voté la seule résolution internationale qui est toujours en vigueur et que les israéliens devraient rappeler à tous ces européens antijufs qui ont tout fait pour encourager la guerre entre juifs et arabes pour rester les maîtres de cette région et cela continue avec l’invention d’un peuple palestinien inconnu de l’histoire comme la Jordanie pays artificiel appartenant aux juifs
    L’UE et les USA ont contribué avec la Grande Bretagne à maintenir cet état de guerre en créant l’unwra qu’elle subventionne depuis 75 ans ce qui a donné lieu a une dépense de 150 milliards de dollars pour entretenir la haine des juifs à travers leurs livres falsifiés
    Il est temps pour le nouveau gouvernement de nettoyer toute cette merde y compris à ´l’intérieur d’Israël avec ces bobos travaillistes qui se prennent pour les responsables d’israel en tant que démocratie , eux ces gauchistes amis des islamistes et lèches babouches qui vendraient Israël comme l’a fait Lapid pour les territoires maritimes donnés au Liban

  4. Si la circoncision n’imunise effectivement pas contre la connerie, le fait d’avoir publié 30 ouvrages non plus. Le Monde est sans aucun doute un journal biaisé anti israélien “systémique” comme on dit aujourd’hui, ouvertement anti sioniste et donc parfois antisémite. Mais là n’est pas la question. la question n’est pas non plus pour quelle religion le Mont du Temple est le plus sacré. La question, ou plutôt les vrais questions sont: quel avenir pour un pays grand comme un grand département Français peuplé de 6-7 millions d’Arabes et de 6-7 millions de Juifs? Quel pays dans l’histoire a réussi à dominer un autre et le privant de l’égalité des droits, quel régime de ce type a résisté sur le long terme? Alors, l’équation est très simple et tout le monde la connais, à part les fanatiques religieux des deux bords: la ségrégation et deux peuples n’ayant pas les mêmes droits, c’est la guerre civile à court et moyen terme; massacrer tous les Palestiniens ou massacrer tous les Juifs, exclu; accorder les mêmes droits aux deux peuples dans un même pays? C’est l’Etat bi-national, donc la fin du Sionisme et de l’Etat d’Israël tel qu’il existe aujourd’hui, et la guerre civile + massacres à long ou moyen terme. Donc pas d’autre solution que deux Etats pour deux peuples et nous séparer physiquement des Palestiniens. C’est ça ou disparaitre. Deux Etats avec des frontières claires existant côte à côte. Et dans ce contexte terriblement complexe, les questions de savoir qui était le premier sur le mont du temple ou qui provoque qui, quelle religion à plus de droits que quelle autre sur cette colline, sont des question futiles et secondaires. C’est une question de vie ou de mort pour Israël. Le reste n’est que foutaises. Avec tout mon respect.

    • Bonjour Michael M.
      Vos remarques sont fondées et j y souscris dans la mesure ou vous recadrez le sujet sur le coeur du probleme .
      Neanmoins , l ecueil enorme qui nous bloque tous est le fait incontournable que nous ne vivons pas en scandinavie mais au coeur du moyen orient .
      La separation est un sujet seduisant , mais que faire des 2 millions d arabes vivants dans les frontieres du pays ?
      Un etat palestinien sur l espace de la judée samarie serait sans acces a la mer
      Qui va garantir le caractere democratique , et donc pacifique d un tel etat ?
      Connaissez vous les distances qui separeraient le coeur d Israel des canons arabes ?
      L aeroport Ben gourion serait a portée de fusil, le quartier juif d armon anatsiv a Jerusalem est separé d un village arabe par une rue .
      Chez moi a Hadera il y a 20 km entre la mer et une eventuelle frontiere .
      Enfin il suffit de regarder l exemple russo ukrainien pour comprendre que cet etat palestinien arabe ( donc totalitaire comme 100% des etats arabes) revendiquerait rapidement le droit de venir en galilee ou a 4 km de chez moi ( baka al gharbia) ” pour sauver” les freres arabes maltraités par les juifs , avec les infiltrations et actes terroristes que nous connaissons , non pas depuis 1967 ( annee de la sois disant occupation des territoires palestiniens) mais depuis 1929 , date du debut des actions massives antijuives dans la region ( pogrom de hebron) .
      Voici la problematique , et je vous epargne d autres details comme le fait que l autoroute 6 , poumon routier du pays longe la ligne verte et peut etre coupé a tout moment par 10 hommes armés .

      Bref , notre probleme me parait sans solution aucune d autant qu il faut etre tres prudent avec cette notion si occidentale de ” solution” qui n est souvent que la fabrication de nouveaux problemes .

  5. Michel M a toute sa raison pour prôner 2 états
    C’est une farce quand on connaît la valeur des accords avec les pays arabes qui ont expulsé entre autre1millô de juifs après pillages de leur biens
    La seule solution est de dénoncer les accords d’Oslo et de tout reprendre les villes et toute la judee Samarie
    Il n’y a de la place pour qu’un seul et unique État Israël
    Les arabes ont déjà la Jordanie et gaza et abrite 2milliondd’arabes qui se disent arabes colons

1 Trackback / Pingback

  1. Un Juif sur le Mont du Temple et c’est la guerre – TEST MABATIM

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*