Fawzia Zouari. La Belgique finira arabe

Cette phrase, prononcée par un chauffeur de taxi à Bruxelles, est le signe que l’islamisation des esprits a gagné le Nord comme le Sud. De jeunes immigrés trimbalent une mentalité de “daéshistes” sans le savoir, selon Fawzia Zouari, qui écrivait ce texte en décembre 2018.


J’étais de passage à #Bruxelles. Je n’aime pas beaucoup Bruxelles.

“C’est une capitale pour rire”, disait Baudelaire. Elle est faite de tunnels et de voies de sortie sombres, de ponts moches, de trottoirs défoncés, les belles bâtisses y sont noyées sous des buildings à l’architecture foireuse et la gare du Midi est une horreur. Cependant, j’adore les Belges ! Je trouve que c’est le peuple le plus doux et le plus innocent de la terre.

Et c’est sans doute pour cette raison que je me suis fâchée avec le chauffeur de taxi qui m’emmenait au lieu de conférence où je devais me rendre.

Le chauffeur en question est tunisien, comme moi.

La trentaine, il est installé depuis dix ans à Bruxelles. Dès qu’il a su d’où je venais, il a fait l’Arabe, a abandonné la langue de Molière pour ne parler que la langue du Coran, avec les expressions, les jurons, les “wallah” et les “inchallah” à tout bout de phrase.

J’avais l’impression de me retrouver au cœur de la médina de Tunis. Je l’ai branché sur Bruxelles. Il a dit :
“J’y suis très bien, “al hamdoullah” ! J’ai un travail, une femme et des enfants. En plus il y a plein de Maghrébins, m’a-t-il répondu.
– Tant que ça ?
– Ah ! Oui, ma sœur, nous allons devenir majoritaires ! J’ai quatre enfants, mon voisin marocain en a six. Si Dieu le veut, la Belgique finira arabe et musulmane.
– Et ça te plairait ?
– Ben oui. Nous sommes appelés à peupler la terre entière.”

J’ai regardé le jeune homme. Il n’avait ni barbe ni trace sur le front attestant de sa pratique de la prière. Et j’ai compris le mal. Insidieusement, l’islamisation des esprits a gagné le Nord comme le Sud. De jeunes immigrés trimbalent une mentalité de “daéshistes” sans le savoir.

“Pourquoi as-tu quitté la Tunisie ? l’ai-je interrogé.
– Pour être tranquille. Travailler avec des gens sérieux, pas corrompus et des administrations qui marchent”.

Jugeant inutile de le raisonner je me suis contentée de le taquiner à la façon de l’humoriste algérien Fellag : “Tu imagines le jour où la Belgique sera gérée par des Arabes? Tu crois que tu vas continuer à jouir de ces privilèges?”

Il a calé.

J’ai ajouté :

“Et puis, ils iront où les Belges?”

Soudain il m’a semblé triste et désorienté. J’ai détendu l’atmosphère en lui racontant l’histoire de l’un de mes oncles qui avait décidé de ne plus aller à la mosquée après un prêche du vendredi lors duquel l’iman avait affirmé que le bon croyant était destiné d’office à retrouver au paradis ses cousins, ses voisins et toute la smala : “Si c’est pour tomber sur ces mêmes idiots qui me pourrissent la vie ici-bas, merci !”

Nous avons ri.
Théorie du remplacement

Après la conférence, il y a eu un cocktail et une rencontre avec le public. Là, un gars du même âge que mon chauffeur de taxi s’est avancé vers moi, un verre de champagne à la main. C’était un tunisien… Ils sont tous en Belgique ou quoi ? Il va falloir que je demande pour quelles raisons mes compatriotes ont quitté aussi nombreux la Tunisie alors qu’il y a eu la révolution et que Ben Ali est parti. Je pose la question à mon interlocuteur en train de savourer ses bulles : “Il n’y a pas que la politique, madame. “Là-bas”, c’est la corruption à plein régime et “ces gens là” ne fichent rien de la journée. De toute façon, moi, si je suis venu ici, ce n’est pas pour fréquenter mes coreligionnaires, c’est pour vivre parmi les Belges. Les Arabes je ne veux plus les voir, même pas en photo !” Voilà qui est clair.

Je suis rentrée à l’hôtel en repensant à la fameuse théorie du remplacement tenue par l’un et au rejet des siens exprimé par l’autre. Et j’ai dû m’avouer que je ne comprenais pas ce qui se passe dans la tête de ces jeunes immigrés, moi qui fais partie de la vieille immigration.

© Fawzia Zouari. 2018

https://www.jeuneafrique.com/mag/679968/societe/tribune-la-belgique-finira-arabe/

Journaliste et auteur, Fawzia Zouari est tunisienne.

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

8 Comments

  1. Les juifs et les musulmanes intégrées ( qui pratique l’islam et non l’islamisme) seront les premières victimes de l’état de fait décrit dans la première partie de l’ article.

  2. Les musulmans ? Je les placerais plutôt en 4eme position. Les Juifs en première position. Les Européens non Juifs en deuxième, les ex musulmans (apostats) en troisième et les musulmans intégrés en quatrième.

    • Jérôme Onyx
      25 DÉCEMBRE 2022 À 19 H 23 MIN

      Vu votre commentaire
      Je parle de musulman es intégré es et non de musulmans.
      Les musulmanes sont une cible prioritaire des musulmans conservateurs et des islamistes car elles sont le support de la diffusion de l’islamisme (cf. les affaires liées au foulard et autres).

  3. La preuve que le grand remplacement n’est pas une théorie. C’est un fait au même titre que la terre est ronde et que l’homme a marché sur la lune, mais la désinformation occidentale (et africaine) est digne de celle de la Chine Maoïste et nier la réalité est ce qui la caractérise plus qu’aucune autre. Même Macron l’a presque officiellement reconnu à au moins deux reprises sans évidemment utiliser l’expression “grand remplacement”. Celui-ci est surtout une grande inversion des rôles : faire passer les nouvelles populations où le racisme et le sexisme sont extrêmement présents pour des “victimes” et les Européens victimes de racisme et de violence (attentats, meurtres et viols ou passages à tabac) (voire de discriminations pour le logement) à caractère raciste…pour des racistes. Sur le fond il n’existe aucune différence entre l’Europe moderne et celle dirigée par l’Allemagne nazie au siècle dernier : C’est une forme d’épuration ethnique d’un nouveau genre. Je connais perso plusieurs Blancs Juifs et chrétiens ayant vécu en banlieue parisienne : tous témoignent d’un climat de haine et de menaces voire de violence physique à leur égard en raison de leur couleur de peau et de leur religion.

    Au sujet de Jeune Afrique, un petit rappel me semble nécessaire : cet organe de presse ayant fait les éloges de la députée raciste Daniele Obono et propagé les théories complotistes des Traore n’est pas beaucoup plus fréquentable que Le Monde !

  4. Voila enfin une bonne histoire belge 😂

    Apres des années de discorde entre wallons et flamands autour de querelle linguistique et culturelle , nos amis arabes sont monté dans ce petit royaume nordique desordonné pour y pacifier definitivement la vie :

    L arabe sera la langue , la charia sera la loi et la paix sera preservée ……… sans la biere belge , mais , esperons le , avec le fameux chocolat belge enfin hallal 🙏

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*