La France, pays européen duquel la communauté juive se sent le moins en sécurité

L’Association juive européenne (EJA) a fait plusieurs propositions lundi à Paris pour lutter contre l’antisémitisme
afp.com/LOIC VENANCE

Selon une étude faite dans le cadre d’une rencontre organisée par l’EJA ou Association juive européenne,  portant sur 12 pays européens et publiée hier 21 juin, la France est le pays dont la communauté juive se sent le moins en sécurité, “en dépit des actions menées par l’Etat”.

D’après une étude sur la “qualité de vie juive” portant sur 12 pays européens, réalisée auprès de 16.000 Juifs européens en 2018 par l’Institute for Jewish Policy Research de Londres et par la European Union Agency for Fondamental Rights, la France est le pays dont la communauté juive se sent le moins en sécurité.

Quatre ensembles de données

Les chercheurs ont croisé quatre ensembles de données : -le sentiment de sécurité ressenti par la communauté juive, l-‘attitude de la population vis-à-vis des juifs et Israël, -l’antisémitisme la “performance du gouvernement” (statistiques sur les incidents antisémites, lieux de mémoire de l’Holocauste, budget destiné à la sécurité des sites juifs, liberté de culte et préservation des pratiques juives telles que la circoncision et l’abattage rituel, etc…)

Les résultats sont éloquents, montrant que la France, qui comprend la plus forte communauté juive d’Europe avec un peu moins de 500.000 Juifs, arrive à la 10e position (68/100) de cet index qui concerne l’Italie (1ère place avec 79/100), la Hongrie (2e), la Pologne (11e), la Belgique (12e place avec 60/100), l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark, le Royaume-Uni, la Suède, les Pays-Bas.

Attaques et Attentats antisémites 

Daniel Staetsky, auteur de cet index et statisticien à l’Institute for Jewish Policy Research, commente:”L’une des conclusions, surprenante, est que le gouvernement de la France a une bonne performance” par les actions menées par l’Etat (score de 83/100); en dépit de ce score, la communauté juive exprime un fort sentiment d’inquiétude pour sa sécurité (31/100).Comme possibles explications, il cite les “attaques terroristes antisémites” de l’école Ozar hatora ou de l’hypercacher de Vincennes.

Premier de la classe: le Danemark 

C’est au Danemark que la population juive se sent le plus en sécurité, alors que la Hongrie arrive au premier rang concernant l’antisémitisme. et la Belgique bonne dernière pour les actions menées par le pays en faveur de sa communauté juive. La rencontre de l’EJA, qui a réuni quelque 250 personnes parmi lesquelles 120 représentants et dirigeants des communautés juives d’Europe, s’est tenue à Budapest de lundi à mardi.


Ce n’est pas la dramatique actualité récente ( assassinat de René Hadjadj, agression violente sur Liron Rozenhaff) qui va nous faire relativiser ladite “étude”, ni, hélas, l’attitude des Institutions supposées nous représenter et desquelles nous attendons prévention, présence, protection, en guise et place des attitudes de déni ou des larmes affichées lors des commémorations. Il faudra savoir prendre la distance nécessaire par rapport au Palais, re-venir vers une société juive inquiète où qu’elle habite.

Sarah Cattan

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

9 Comments

  1. La France est de toute façon (Ukraine mise à part) l’endroit le plus violent et dangereux d’Europe. Et l’un des plus malsains depuis 2017.

  2. Pardon, mais ne faudrait-il pas dire : “dans lequel” – ceci dit avec le plus grand respect pour l’ecrivain.

    La France n’a jamais ete un pays ou les Juifs se sont reellement sentis chez eux. La preuve, alors que j’etais tres jeune et nullement versee dans ces choses, j’ai ete obligee de changer mon nom a la consonnance tres Juive, et meme mon deuxieme prenom qui etait celui de ma grand-mere.

    Non ce n’est pas nouveau mais la France d’aujourd’hui, de plus, n’est plus la France. Le nom est le meme, mais c’est la seule chose qui subsiste.
    Les elections l’ont prouve.
    La France est aussi devenu un pays bolshevique, totalement similaire aux pays de l’Est et bien sur ajoute a la haine des maghrebiens contre les Juifs, La France n’est pas un “home” pour les Juifs. IL FAUT PARTIR N’IMPORTE OU, MAIS QUITTER CE PAYS INJUSTE ET HAINEUX!

  3. N’oubliez quand même pas chers amis que la France a été le pays où les juifs ont été le moins persécutés pendant la guerre, et pas du tout grâce à Pétain comme d’aucuns veulent le faire croire. Arrétez de méprisez ce pays qui nous a accueillis en des temps si difficiles…L’antisémitisme islamique actuel n’est pas la règle.

    • Grâce à la zone libre ,à la désobéissance civile des enseignants, des gendarmes ,des employés de mairie ,des Justes entre les nations,grâce aux montagnes et aux vallées du territoire..3/4 des juifs de France n’ont pas été déportés . La France a expulsé ses juifs plusieurs fois dans son histoire et l’affaire Dreyfus reste dans toutes les mémoires . Mais c’est le plus beau pays du monde et les apports de ses écrivains et hommes politiques à la cause des hommes restent impérissables .

    • La France est devenue un pays de m…y compris pour les non-juifs. C’est un copie colle des États-unis. Pas les USA de Jim Morrison ou de Duke Ellington mais ceux de Judith Butler, BLM, Joe Biden et des obsédés de la race, de l’identité et du genre.

  4. @ Michel Cohen En effet et d’ailleurs il y a quelques années, dans une interview publiée par le Times of Israël, Alain Finkielkraut disait que les Juifs pouvaient toujours se réfugier en Israël mais que les Blancs non Juifs qui pouvaient avoir autant de raisons de fuir n’avaient pas en fin de compte le même avantage : globalement d’accord (même si certains trouvent une alternative en allant s’installer à l’est ou en Amérique latine). Les propos de Finkie m’avaient beaucoup marqué.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*