Zemmour répond vertement au Président du CRIF

Au micro de Sud Radio, Éric Zemmour a répondu hier à Francis Kalifat, déjà pointé du doigt par Tribune juive pour avoir exhorté et presque ordonné à ce qu’ ”aucune voix juive” n’aille au ”potentiel candidat” à la présidentielle de 2022.

Listant ses détracteurs, Éric Zemmour a décoché une flèche acérée à l’encontre du président du CRIF, lui assurant qu’il était lui-même « très populaire » lorsqu’il se rendait dans une synagogue et proposant à un Francis Kalifat de plus en plus contesté de l’accompagner: « Je conseille à Monsieur Kalifat de venir avec moi et on verra qui sera le plus populaire. »

Pour rappel, ce dernier, interviewé sur Radio J, avait appelé à « faire barrage », s’il venait à se présenter, à celui qui voulait réhabiliter Pétain.

« Ce Monsieur fait croire qu’il y a un vote juif. Ce Monsieur croit et fait croire qu’il peut donner des consignes de vote et qu’il y aurait des centaines de milliers de Juifs qui obéiraient », s’est moqué Eric Zemmour, accusant le patron du CRIF de faire « le lit des plus fous antisémites, persuadés qu’il y a une union des Juifs pour régner sur la France » et le qualifiant « d’idiot utile des derniers antisémites qui subsistaient en France ».

Sarah Cattan

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

6 Comments

  1. Il est desolant de constater que Zemmour tient encore un raisonnement coherent ,une fois de plus .
    Quand a Mr Kalifat , par respect et correction je m abstiendrai de commenter ……

    • Je vous approuve totalement, Amouyal. Le président du CRIF n’a pas à s’excuser d’avoir donné son avis à l’électorat juif au sujet de la candidature éventuelle d’Eric Zemmour aux élections présidentielles.
      On y adhère ou on n’y adhère pas, point n’est besoin de le calomnier, comme l’ont fait récemment nombre de commentateurs.

  2. La médiocrité de Francis Kalifat a de quoi inquiéter.
    Effectivement, comme dit Zemmour, il apporte crédit au discours antisémite d’après lequel il existe un vote juif que le CRIF manipule à sa guise.
    Et, pourquoi pas, un pouvoir juif et un complot juif.
    Lorsqu’on est stupide à ce point il ne faut surtout pas être président du CRIF et de rien d’autre.

    • Deux remarques à Layani :
      1-Veuillez, s’il vous plaît, lire les premier et deuxième commentaires plus haut
      (de Amouyal et Shlomo), merci.
      2-Ayant lu les deux commentaires désignés, j’espère que vous vous rendrez compte
      de l’inutilité d’avoir traité le président du CRIF comme vous l’avez fait à la
      dernière phrase de votre critique.

  3. Je suis de plus en plus sidérée et effrayée par ces prises de positions politiques publiques de nos institutions juives comme au demeurant des syndicats ouvriers. Je ne comprends pas que l’on s’essuie les pieds sur la LIBERTE de chacun à voter pour qui il veut et ce qu’il soit juif syndiqué ou autre. Ca me dépasse.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*