Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou à Paris, répond à Emmanuel Macron

https://www.lci.fr/sante/video-penurie-ce-qui-a-manque-c-est-la-verite-la-reponse-du-professeur-juvin-a-emmanuel-macron-apres-ses-propos-sur-les-masques-2154299.html

La France n’a “jamais été en rupture” de masques. Le pays n’a connu que “des manques et des tensions”. C’est la phrase d’Emmanuel Macron, entendue dans un documentaire diffusé sur BFM TV, qui fait beaucoup réagir : “Ayons collectivement l’honnêteté de dire qu’au début du mois mars et encore plus en février ou en janvier, personne ne parlait des masques, parce que nous n’aurions jamais pensé être obligés de restreindre la distribution de ceux-ci pour les soignants”, a explicitement assuré le chef d’Etat. 

Ce qui nous aura manqué le plus, c’est la vérité”

Effaré par ces propos, Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou, à Paris, et maire (LR) de la Garenne-Colombes, s’est fendu d’un tweet à l’issue du visionnage : “Au fond, ce qui nous a manqué le plus, ce ne sont peut-être pas les masques, les surblouses, les médicaments, les tests, les lits de réanimation… Ce qui nous aura manqué le plus, c’est la vérité”. 

Il en a manqué partout, il n’y a même pas de débat, tout le monde le voit

Il en a manqué partout, il n’y a même pas de débat, tout le monde le voit“, poursuit-il ce mercredi matin sur LCI. Les syndicats de médecins et de personnels médicaux se sont en effet publiquement inquiété des quantités disponibles et de leur approvisionnement. “Je pense que le gouvernement aurait dû dire dès le début de la crise : ‘Ecoutez, on ne s’est pas bien préparés pour des raisons que nous éclaircirons, on est obligés de réserver les masques aux soignants, ça va être dur mais on va y arriver.’ Il y aurait eu ce discours de vérité, les choses auraient été plus facile pour le Président comme pour la majorité.”

Les Français “prêts à entendre la vérité”

Comment expliquer qu’il n’ait pas eu recours à ce discours de vérité ? “Il faudrait faire une explication psycho-pathologique de l’art d’exercer la politique. La fuite en avant, la situation très extraordinaire font que les gens ne raisonnent pas avec le recul“. 

Mais était-ce audible par la population française ? “C’est très facile tranquillement pour moi de dire ce qu’il aurait fallu dire il y a trois mois, j’en conviens. Mais, me semble-t-il, les Français sont plus prêts à entendre la vérité qu’on ne le croit habituellement. Evidemment, si on regarde les réseaux sociaux (…) les trois excités vont vous dire que c’est un scandale mais profondément, les Français attendent la vérité. Quand vous ne dites pas la vérité, ça vous permet de vous gagner quelques jours, quelques mois puis vous êtes rattrapés par la patrouille.” 

Philippe Juvin

Source: LCI 20 mai 2020

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. que que mr juvin arrete de faire de la politique et se concentre sur la medecine ras le bol de ces medecins qui expoitent l’épidemie pour faire de lapolitique alors que cest son parti qui est a l’origibe du manque de materiel et q’il soigne les malades covid alors que les decès sont plus inportant a paris q’a marseille par exemple minable ce mr juvin!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*