La femme du rabbin à Strasbourg : des sextuplés ! Mazel tov

La famille ultra-orthodoxe B. de Strasbourg, en France, ne savait pas qu’ils seraient la sensation de la ville lorsqu’elle a battu un record qui n’a pas été battu depuis 31 ans dans la ville avec la naissance de 6 enfants, ce qui se produit une fois sur 1,4 milliard de naissances.

Les six bébés, sont composés de cinq filles et un fils. Toutes les chaînes médiatiques du monde entier ont largement couvert les naissances.

Le couple heureux a déjà 2 enfants, mais ils ont décidé de prendre des traitements de fertilité, ce qui augmente les chances d’avoir plusieurs fœtus. La césarienne a réussi au début du sixième mois, la mère ayant eu du mal à porter les bébés et pour éviter d’autres complications. L’opération, qui n’a duré que 4 minutes, a nécessité « plus de trente infirmières, médecins et sages-femmes ; tout le personnel de l’hôpital a été recruté »

Malgré les naissances à risque, les bébés pèsent 730-630 grammes, ce qui est raisonnable pour leur stade de développement. Les médecins locaux prévoient de bonnes chances pour la santé des bébés, qui seront traités dans les prochains mois sous étroite surveillance médicale à l’hôpital Hauptfire.

Le père est un rabbin très connu dans la ville.

Source Israël News

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

3 Comments

  1. Vous écrivez n’importe quoi. “Le rabbin très connu” dont vous parlez n’a aucune fonction rabbinique à Strasbourg. C’est un collelman, ce sui n’est pas déshonorant du tout.
    Mais vérifiez vos sources avant de donner de fausses infos.
    Merci

    • Il est quand même connu puisque vous le connaissez ! Et il n’y a aucune fausse information . On ne l’a pas présenté comme ayant une fonction ! Soyez moins agressif !

  2. Mazel tov et bon courage aux parents, ce n’est tout de même pas facile !
    que l’Eternel fasse descendre son Shalom sur toute la famille pour le Shabbat… et sur Mr Mamou et Mr Hoenel qui me semble un peu tendus… sans doute le confinement… ou le déconfinement peut-être, tout cela est difficile pour tout le monde, mais ne perdons pas de vue l’essentiel et souhaitons une bonne santé à chacun Donc, Shabbat Shalom , Claire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*