René Seror. Un Rêve

Après l’élection de la candidate du Rassemblement Nationale, de très nombreux Juifs de France firent leur Alya dans la Hâte.
La plupart des pays d’Europe étant dirigé par  des populistes, les Juifs venaient de toutes parts.
Pourtant, l’état d’Israël les absorba.
A l’issue des 2 mandats de Trump, son gendre fut élu Président des États -Unis.
Les aides pleuvaient et l’état d’Israël ne fut jamais en cessation de paiement.
Après la récupération de la Judée-Samarie volée, pas un état arabe ne bougea ni ne protesta.
Il y eut quelques grognements de l’UE, et tout se tassa.
Le seul à y avoir laissé des plumes fut le Roi de Jordanie.
Il avait condamné Israël et menaçait d’un grand conflit.
Total, il attaqua Israël et en moins de 48 heures il perdait une bande de 20 kilomètres le long du Jourdain.
Personne n’osa réclamer la restitution de cette bande de terre.
Israël, ayant été échaudé, n’avait plus l’intention de se laisser faire.
Le coup de grâce arriva la dernière semaine de gouvernance de BIBI.
Il présenta sur toutes les chaînes de télévision israéliennes et américaines des hommes au faciès oriental.
Des ingénieurs ayant travaillé dans tous les pays hostiles à Israël.
Il brandit alors à l’écran son téléphone portable et déclara:
Nous vous avons maintes fois lancé des appels à la paix, vous en avez profité pour nous nuire. Ces hommes ont travaillé dans vos différents pays, sous de fausses identités. Ils ont enterré dans vos sous-sols des charges importantes.
Vous avez refusé la paix des braves. Vous accepterez la paix de la menace.
Nous sommes un peuple calme, débonnaire. Nous ne cherchons pas la guerre. Mais si vous tentez quoi que ce soit contre nous… BOUM. Il y a un code différent pour chacun de vos pays.

Il s’ensuivit quelques borborygmes à l’ONU, à l’UE.
Une plainte fut déposée auprès de la Cour Suprême Internationale, mais la Présidente  n’y prêta aucune attention. Craignant sans doute qu’un de ces engins n’aient été enterré sous son siège.
Si vous avez lu jusqu’au bout, j’imagine votre déception.
Vous vous dites: Quel dommage que ce soit pure invention.
Comme je vous comprends.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*