Sarah Cattan. Un vaccin testé dès le 1er Juin? Israël, modeste, parle de “chance pure”

Dès le début mars, des sources sérieuses et vérifiées affirmaient qu’un vaccin contre des virus, dont le COVID-19, était en cours de développement en Israël, et en bonne voie. La chose se passe à l’Institut de recherche Migal Galilée, financé par l’Etat et spécialisé dans les domaines de la biotechnologie, des sciences de l’environnement et de l’agriculture, lequel Institut travaillait depuis quatre ans sur un vaccin qui pourrait être adapté pour lutter contre le nouveau coronavirus.

L’espoir prend parfois visage de la réalité : le sésame serait prêt à être testé.

Selon le Ministre israélien de la Science, ce nouveau vaccin oral, administré aux adultes et enfants, transformerait la pathologie en un coup de froid très doux: Tout individu vacciné et ensuite infecté par le Covid-19 ne serait pas affecté.

Les complotistes s’en sont donnés à cœur joie et ne sont pas près de se taire : les équipes de l’Institut de recherche Migal Galilée, alors qu’elles travaillaient, elles, depuis quatre ans sur un vaccin qui empêcherait de multiples virus, dont celui de de la bronchite infectieuse, ont focalisé leurs recherches sur le seul coronavirus, potentiellement traité par une protéine produite spécifiquement.

La période d’essais cliniques est en cours et les équipes de Migal Galilée, composées de dix personnes, ont le sentiment exaltant d’œuvrer aujourd’hui pour l’humanité.

Le vaccin aurait une double action, en déployant deux moyens de protéger les gens du coronavirus: des protéines spéciales, pulvérisées par spray oral, pénètreraient dans les cellules épithéliales à l’intérieur de la bouche et activeraient une réponse immunitaire de la muqueuse, entraînant une réponse immunitaire protégeant le point d’entrée du virus. Un deuxième niveau de protection se mettrait en action si le Covid-19 pénétrait l’organisme et doperait le système immunitaire, le protégeant avec les anticorps et les globules blancs nécessaires.

Ledit vaccin à action préventive protègerait les personnes entrées en contact avec le virus deux semaines après l’inoculation.

Le ministre israélien des Sciences et de la Technologie, Ofir Akunis, évoque pour sa part une solution efficace face à la menace mondiale du coronavirus, alors que le Docteur Chen Katz, chef du service de biotechnologie du Migal, ajoute: Appelons cela de la chance pure : après que les scientifiques eussent séquencé l’ADN du covid-19, nos chercheurs ont constaté que le coronavirus de la volaille avait une forte similitude génétique avec le coronavirus humain, et qu’il utilisait le même mécanisme d’infection. Ils décidé d’ajuster le système à la nouvelle séquence.

Aujourd’hui, l’Etat hébreu affirme être en mesure de tester le vaccin chez l’homme dès le 1er juin si le laboratoire était exempté du passage par le processus de purification complet. Les essais de phase chez l’homme seraient menés sur des individus jeunes et en bonne santé, puis étendus à la population générale.

Pour info, une centaine d’équipes de recherche dans le monde se concentrent actuellement sur le développement du vaccin et d’un traitement contre le nouveau virus, dont plusieurs en Israël.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

31 Comments

    • madame sarah cattan.
      vous nous prenez pour des imbecile pour avaler toutes les conneries que vous ecrivez ????????
      alors comment vous voulez que les arabes et antisemites ne disent pas et ne nous mettent dans la merde si vous n’arretez pas de divulguer des aneries pareilles.
      “”voila 4 ans que ce laboratoire est sur le COVID-19 , alors qu’il n’existe que depuis decembre19 , aussi voila que vousdites exactement ce que nos pires nemis disent que c est israel a fair ce virus , ce n est pas possible que de trouver un vaccin en si peut de temps bien sur car il ont aussi l’antidote ”’
      alors madame n’essayez pas de faire des scope en detruisant tout sur votre passage.
      c’est a croire que les journalistes sont plus renseigner que le mossade et le shin beit . qui eux la ferme a la place de dire des betises
      merci

      • Lisez au lieu de vitupérer ! Les israéliens étudiaient le virus de la grippe aviaire depuis 4 ans et ils ont constaté que le Coronavirus de cette année lui ressemblait bcp ! Voilà ce qui a été rapporté et qui permet d’espérer un vaccin pour bientôt!
        Pourquoi votre accès de fureur ?

      • Monsieur Fernand ,avant de critiquer , relisez le texte 4 ans sur un Coronavirus , non sur le COVID 19 . Ensuite pourquoi mêlez les arabes ? Un faiseur d’histoires ?
        Bonne soirée

      • Bonjour Fernand, Malgré votre texte agressive et peu constructive, je dois vous informer que le coronavirus existe belle et bien depuis plus de 4 ans. Travaillant dans un hôpital universitaire, nous avons changé le désinfectant en 2016 sur le quel c’est noté qu’il agit contre le corona. Seulement il y a plusieurs membre de cette famille (selon un scientifique)dont le 19 est très agrressive. Informez-vous avant d’insulter les gens, s’il vous plaît

      • Monsieur Fernand,avant de déblatérer vos connerie,lisez correctement l’article.Vos commentaires prouvent que vous n’avez rien compris

      • Monsieur ,
        Vous pensez à hurler avant de lire et ça obscurcit vos méninges .Le Covid 19 est le nom qui a été donné à la maladie provoquée par le Corona virus .Ce virus esr connu de tous depuis longtemps et s attaquait à la volaille ce qui était ennuyeux. Ce laboratoire agricole a donc travaillé depuis 4 ans sur ce virus et a trouvé finalement un vaccin sur la volaille .Quant le virus a attaqué l homme il ont pensé à adapté le vaccin à l homme .Il ont mis trois mois pour y arriver et il l’ont testé sur un singe .Ca fonctionne imans il fallait encore quelques modifications pour
        .l essayer sur l homme . et la date du 1 er juin a été fixée ..Il faudra en cas de bons résultats quelques semaines pour que ce vaccin soit testé par sur une pkus grande échelle avant de l’utiliser totalement .
        Tout ceci Monsieur pour que vous compreniez que dans ces questions complexes il faut essayer de comprendre avant d insulter des chercheurs qui travaillent certainement jour et nuit pour rendre service à l humanité .

      • Monsieur Fernand, il n’y a pas de honte, à ne pas savoir lire, de ce fait, je ne peux que vous encourager à vous inscrire à des cours du soir pour adultes, Soyez rassuré, ils sont, généralement, gratuits.

      • Concentrez-vous et lisez correctement l’article au lieu de sauter sur les gens en les insultant! par ailleurs ce qu’il rapporte et vrai. On n’arrête pas d’en parler en Israël.

  1. Le génie juif est reconnu depuis très longtemps . Un si petit peuple avec autant de grands prix Nobel ,reste une évidence, que beaucoup ont du mal à accepter !
    Mazal tov et bravo Israël 🇮🇱

  2. Pas si vite.
    Il s’agit d’un institut de recherches d’importance assez modeste, dont la spécialité principale est dans le domaine agricole.
    Ils disent avoir trouvé, sous réserve de vérifications à l’échelle adéquate, quelque chose pour combattre le genre de coronavirus qui attaque la volaille. Ce n’est donc pas “notre” Covid19 mais son cousin.
    Ils espèrent pouvoir élargir le champ d’action au Covid 19 sous quelques mois…
    J’espère me tromper, mais pour l’instant il n’existe aucune confirmation sérieuse indépendante (d’eux) de leur trouvaille et de ses perspectives.
    Et leur discours ressemble beaucoup à une campagne de lévée de fonds…
    Alors que tout ce qui compte dans la recherche virologique dans le monde est à la recherche de cette solution.
    Bonne chance; il en faudra.

    • « Aucune confirmation sérieuse « 
      Bien sûr ! Ils espèrent trouver : ils sont sur la piste et ils ne disent pas davantage . Pourquoi jouez vous au maître d’école , au gars à qui on ne la fait pas ?
      Kalman Schnurh, le roannais prétentieux, vous aurait il contaminé?

    • Pourquoi ne pas espérer que les chercheurs(de quelque nationalité qu’ils soient)sont en passe de trouver un vaccin? D’autant que celui qui le trouvera n’aura plus d’inquiétude à avoir pour son avenir. Peu importe l’avantage qu’il en tirera s’il sauve des vies!!!!

  3. On travaille sur le Covid-19 dans le monde entier, Il y a pas moins de 77 médicaments de pressentis depuis décembre (Etude IBM). tester en juin (6 mois après l’annonce du covid-19 le 7 janvier) est à la portée de beaucoup de laboratoires. Espérons trouver un remède. Il est humain de vouloir se mettre en avant et franchement notre souci à tous c’est la fin de cette pandémie, et pas par qui.

    • Notre souci à tous ! Mais ne soyez pas vexé si nous publions une avancée des israéliens . Si elle venait des USA ou de Tunisie par exemple , notre joie serait identique !

  4. J’aime bien le commentaire de Fernand…Il donne ou plutôt critique le travail de personnes qui se essaient de sauver l’humanité,avec des propos racistes….Il est certain qu’on ne pourra pas compter sur lui…il ne sait pas écrire une phrase correctement.A l’occasion viens au Balto prendre un pot,on se refera le monde…..

    • En tout cas, il sait très bien poser les points d’interrogation ! Huit pour une seule question, on a compris qu’il n’a pas tout compris.

  5. Doucement doucement, lorsque cette information est sortie il y a 3 semaines les médecins spécialistes en France on dit qu’il fallait entre 1 ans et 1 ans et demi aux israéliens pour mettre au point le vaccin. Donc un peu de modestie et attendez s’il vous plaît. Du calme

  6. BONJOUR MADAME.
    MON SYSTEME IMMUNITAIRE NE S AFFOLE PAS AU COVID 19.
    IL POURRAIT PERMETTRE LE VACCIN en très peu de temps.
    En fait, il le permettra.
    L oms m envoie paitre, vous peut être pas. On ne pourra pas dire qu on ne le savait pas.
    Je ne peux vous expliquer plus car les commentaires sont visibles.
    Surtout, rien dans la presse pour ceux qui lisent, ma famille doit être protégée.

  7. Monsieur Fernand vous êtes un peu jaloux et antisemite et si Israël trouve un vaccin pour le Covid-19 ce sera une merveille pour le monde entier avec le nombre de morts qu’il y a ce sera une victoire pour tout le monde et pourquoi parler des arabes et si même n’importe quel pays trouvera le vaccin c’est magnifique alors monsieur ne mélangez pas tout vous ferez mieiux de vous taire a bon entendeur salut!!!!

  8. Il y a eu tellement de commentaires contradictoires à l’attention de fernand mais ce dernier n’a pas réagi
    Il pensait faire passer son ignorance

  9. Allez vous faire vacciner si ça vous chante. Je ne souhaite pas me mettre en danger, personnellement, en me soumettant à la vaccination, laquelle je l’espère ne sera pas obligatoire. Le vaccin qu’il soit israélien ou pas sera avant tout une opération commerciale. Une fois que les gens ont peur on peut leur vendre n’importe quoi… Or, les vaccins sont polluants, dangereux et n’immunisent pas.
    De plus, prétendre vacciner contre un virus, c’est risible : ils mutent sans arrêt…
    Pour rester en bonne santé je fais confiance à mon système immunitaire.
    La santé vient toujours de l’intérieur.
    Bonne soirée à tous.

1 Trackback / Pingback

  1. Sarah Cattan. Un vaccin testé dès le 1er Juin? Israël, modeste, parle de “chance pure” | Brèves – Le Monde

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*