Sarah Cattan. 1 Juif n’est pas LA Communauté juive

Richard Kenigsman

Que les sceptiques et autres mauvais coucheurs n’aillent pas brandir la propension juive à se plaindre toujours, ou encore ce réflexe supposé de victimologie. Ne leur demandons pas d’aller à la source. Ne demandons rien à un antisémite, qu’il se revendique ou se glorifie de ce penchant mauvais : lorsqu’une crise affecte l’histoire, il faut à ceux-là, avant toute chose, et vite, vite, trouver un coupable, et ce coupable, souventes fois, il se trouve que c’est … le Juif.

Le célèbre Dialogue des tricoteuses d’Albert Cohen le rendait de manière savoureuse : de l’effondrement des Cours de la Bourse jusqu’aux … hémorroïdes, c’était … la faute aux Juifs.

Lesquels, habitués, n’y prêtent plus guère attention, mais aujourd’hui, les théories complotistes faisant florès, je ne résiste pas à vous montrer combien, Ô combien, ils apparaissent, trop nombreux pour les antisémites, les noms Juifs justement, dans la tragique séquence Covid-19, et combien hélas, Ô combien, des rumeurs nauséabondes furent ralayées par des quidam auxquels nous aurions parfois donné … quelque crédit.

Didier Raoult. Les Juifs et les coiffeurs…

Didier Raoult et la controverse née de sa volonté d’utiliser la chloroquine. Les complotistes, dans une joie malsaine, une frénésie suspecte, ont déniché un papier signé par le médecin et remontant au 2 mars 2015. Le papier s’intitule : les juifs et les coiffeurs et a pour objet de dénoncer la banalisation de l’antisémitisme dans notre pays : Lorsque j’étais jeune, une mauvaise blague consistait à rapporter le faux programme d’un parti factice “on tuera tous les juifs et les coiffeurs”. Immanquablement, ceci entraînait la question : pourquoi les coiffeurs ? Une blague qui traduit abruptement l’idée que personne n’est surpris que l’on tue les juifs. Les événements de janvier 2015 confirment cet élément et me mettent mal à l’aise. Et imaginez-vous que notre médecin a élargi sur le conflit  israélo-palestinien, et ça, Fallait pas. Fallait pas aborder le sujet antisémitisme de gauche déguisé en antisionisme, Fallait pas évoquer la désinformation antisémite.

Buzyn-Lévy…

Quoi qu’on pense d’Agnès Buzyn, – et je suis de ceux qui écrivirent leur scepticisme il y a fort longtemps- nos complotistes ont fait les poubelles : Juive. Elle l’est. Mariée à un Lévy de surcroît. Et vas-y que je te découvre un conflit d’intérêts, forcément, et que je te le conte en me léchant les babines, trop heureux de caresser cet espoir mauvais : tous les protagonistes du camp Buzyn, dont son mari, évoqués dans l’article, appartiennent à une même communauté d’intérêts, plus infiltrée que d’autres dans les postes clefs du sommet de l’état et vigoureusement défendue, au niveau national, par le « Lobby » le plus connu de notre pays (celui dont il ne faut jamais prononcer le nom) et par les politiques qui lui ont fait allégeance. À chacun, bien sûr, de se faire son opinion.

Mazette. Ne voilà-t-il, pas que Yves Lévy est PDG de l’Inserm mais encore fortement impliqué dans  les recherches sur la Bioéthique. Mais qu’il est aussi engagé dans le lancement du laboratoire chinois dont serait peut-être issu le virus qui frappe la planète. Une video émanant d’un groupe mystérieux nous conta alors, document en main, l’histoire de la pandémie. Une histoire basée sur un conflit d’intérêt. L’Inserm s’ouvrant à une collégialité avec des laboratoires étranger comme le MIT de Harvard de George Church et Feng Zhang. Ce complot-là, c’est un certain Cat Antonio, Gilet jaune de son état, qui s’y colla, avec mille mystères, Brevet de l’Institut Pasteur en mains, 300 pages dont il vous conviait de n’en imprimer que quelques-unes : c’était le Faites-moi confiance de Bruno Mégret…

Lévy, Lévy, répétait-il avec une mine gourmande et une joie mauvaise, accusant les Juifs d’être à l’origine du Conoravirus, via une video où alternaient présentations de pseudo-preuves, usage du lexique complotiste, – ressort de l’indignation, exhortation à la peur et autres : On nous prend pour des imbéciles !  À qui profite le crime ? Les Laboratoires Pasteur ont déposé plainte.

Le … sionisme qui mettrait son nez là dedans

Antisémitisme jusqu’à la rubrique Commentaires de Tribune juive où un quidam s’étrangla de ce que … le Consistoire de Marseille aurait apporté un avis sur la personne du professeur Raoult Eric, et cita encore les interventions de la Communauté juive concernant cette pandémie qui infectait le monde entier , finissant par convoquer le … sionisme qui mettrait son nez là dedans.

Commentateur auquel il fut répondu qu’en effet le Pr Raoult était marié à un Juive , que Madame Buzyn était juive et mariée à Monsieur Lévy : Tribune juive vous le dit pour que vous ne puissiez pas dire «  Ah! Ah! je me doutais bien etc etc … »

Le complot de Netanyahu…

InfoEquitable s’en mêla il y a peu pour fustiger la mauvaise foi de Louis Imbert, le correspondant du Monde à Jérusalem, qui dénonça, via un article malveillant,  un complot de Netanyahu, lequel profiterait de la crise sanitaire pour attenter aux libertés publiques et mettre la population en coupes réglées : On aurait pu espérer que Le Monde mette pour une fois de côté ses vieilles rancoeurs moyen-orientales et profite de ces circonstances pour se défaire de ses a priori anti-israéliens qui depuis des lustres ne l’ont conduit, de surcroit, que dans des ornières idéologiques. Eh bien, non !

Et notre Louis Imbert de tordre les mots, de diaboliser Israël en interprétant à la sauce antisémite la gestion de la crise par l’Etat hébreu : utiliser des banques de données archi-confidentielles et destinées originellement à la lutte anti-terroriste, dans le cadre d’une mesure de santé publique afin d’éviter la propagation de l’épidémie et sauver des vies. Ledit correspondant nomma cela une traque et conta la décision prise avec l’accord du procureur général Avichaï Mandelblit comme un système coercitif et inquiétant destiné à surveiller les populations pour mieux brider les libertés publiques. Heureusement, le New York Times rapporta comment cette décision fut débattue pendant des heures et comment Netanyahu lui-même évoqua l’équilibre à maintenir entre les droits de l’individu et les besoins de la société en général. Pour info, quand la Corée du Sud opta pour un système analogue dans la lutte contre le Covid-19, les media … s’en extasièrent.

Le Mossad aussi!

D’autres media n’ayant pas peur du ridicule affirmèrent encore que le Mossad israélien avait réussi à détourner une partie de l’aide chinoise destinée à l’Italie en République Tchèque tandis qu’une autre équipe aurait, elle, intercepté des kits de dépistage chinois destinés aux Emirats Arabes Unis et à l’Arabie Saoudite.

Jusqu’à la Laïcité, prétexte à dénoncer … du gros n’importe quoi

Enfin, plus triste et Ô combien décevant, cette pluie de tweets à partir de l’initiative d’UN représentant isolé de la Communauté juive qui aurait demandé une exonération du port de l’imprimé de sortie durant le shabbat, autorisation accordée par UN responsable au sein de la police, tout ça relayé par deux voix, deux apostats musulmans que l’on aurait aimé ne pas entendre, et qui prirent prétexte … de la laïcité pour atténuer la lourde erreur : la Communauté juive n’a jamais demandé de dérogation et UN individu, fût-il rabbin, n’est pas LA Communauté juive.

Nous traînerons en justice tous ces diffamateurs

L’activiste des droits de l’homme et ancien homme politique israélien Nathan Sharansky dénonça à son tour la propagande antisémite en Turquie, en Iran, en Jordanie et ailleurs affirmant que les Juifs étaient responsables du coronavirus, pour …  détruire les marchés et … gagner de l’argent : la différence entre hier et aujourd’hui est qu’aujourd’hui l’État d’Israël est fort, nous combattons l’antisémitisme et nous le vaincrons, a déclaré Nathan Sharansky, rejoint par Sacha Roytman-Dratwa, directeur du Mouvement de lutte contre l’antisémitisme mais aussi par l’OJE, via une video où Muriel Ouaknine affirme que toutes ces accusations seraient traquées et portées en justice, notamment en Europe, mais encore par l’ADL, via Alex Friedfeld et son Anti-Defamation League.

Sarah Cattan

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. Les « réseaux sociaux » sont un cloaque planétaire, pépinière de faux, de propagande, de mensonges ; souvent fabriqués par des organisations paraétatiques à finalités inavouables moyennant des armées de trolls, humains ou machines.
    Le tout débordant sur la presse « classique », électronique ou non.
    Dont évidemment des théories de complots y compris naturellement des machinations judéo-sionistes et que sais-je

    Il s’agit d’un virus de nocivité (presque…) inédite. AUCUN gouvernement au monde n’a vu venir l’envergure du problème il y a trois mois.

    La France semble mieux armée pour le combattre que, entre autres, l’Italie, l’Espagne ET surtout les USA, le pays le plus riche et le plus puissant du monde.

    Les problèmes de logistique et d’approvisionnement que révèle ce désastre sont la conséquence des politiques de TOUS les gouvernements depuis des décennies ; non seulement avant l’élection de Macron mais avant SA NAISSANCE.
    Et notamment la religion de mondialisation débridée et du moindre prix.

    Et nous sommes TOUS à l’origine de ces politiques et du problème.
    Voulant tout acheter pas cher. Etant trop nombreux sur terre, vivant en promiscuité croissante dans des mégalopoles infinies, nous déplaçant, hordes compactes en transhumance permanente, de partout à partout, détruisant l’habitat des autres espèces, les poussant à empiéter sur le nôtre avec leurs virus que notre système immunitaire ne connait pas.

    Et refusant, surtout les plus franchouillards, d’assumer aucune responsabilité. Enfantins, puériles, tapant du pied et pestant contre Papa Président et Maman République dès que l’objet de notre désir et son contraire ne sont pas livrés illico.
    Manifestant. Décapitant des effigies en attendant de pouvoir lyncher du vrai.

    Quoi d’étonnant s’ils accèdent à nos quatre volontés histoire de se faire (re)élire ?
    Chemin faisant, générant des problèmes, sanitaires et autres. DE NOTRE FAUTE.

    « L’heure des comptes sonnera bientôt » ?
    Nous les paierons, TOUS. Probablement cher.
    PAS les gouvernements, boucs émissaires faciles, qui ne sont que les outils de notre irresponsabilité.

  2. Ceux qui dans les réseaux déversent leur haine antijuive sont des sous hommes et n’ont plus le droit de vivre sur cette terre
    Il faut les éliminer cette vermine responsable de la propagation du coronavirus car ces mensonges empêchent les grands chercheurs français juifs de travailler sereinement
    Cerptte racailles. devrait être fusillé comme au temps de guerre pour désertions par dissémination de mensonges
    Il est facile d’en faire la liste et de les traquer comme. Des bêtes sauvages qu’ils sont

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*