Sarah Cattan. Coronavirus: L’heure des comptes sonnera bientôt

J’assume“, chante le Premier ministre à la France sidérée

Incompétence, impréparation, gestion indigne, et, pour couronner le tout: ce soupçon d’arrogance, insupportable. “J’assume“, répète le PM. Mais Il assume quoi? Qu’Ils cessent enfin de tromper le monde avec ce supposé sondage qui aurait crédité le Président de 13 points de popularité. Qu’ils se taisent. Qu’ils fournissent masques, lits, Réanimateurs, respirateurs, thermomètres, hôpitaux au lieu que de s’éblouir devant une “tente” capable de recevoir 30 pauvres lits…

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

5 Comments

  1. Extraordinaire. Il faudrait diffuser cette vidéo partout afin que les gens ouvrent les yeux sur ce qu’est la macronie, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait. Jamais la France n’avait connu un tel florilège d’incompétence, de cynisme et de bêtise au pouvoir : on s’en rend compte à chaque nouvelle crise ou en n’importe quelle autre occasion depuis bientôt trois ans. Cette vidéo pourrait être d’utilité publique.

    • Il faut espérer que, lorsque ce vent noir aura cessé de souffler, dans l’euphorie de la “libération”, une sorte d’amnistie collective ne sera pas appliquée à cette clique de technocrates incompétents, menteurs, arrogants et aveugles.

  2. Il “assume” à tout bout de champs et il accorde ou maintient son “entière confiance” à tout les cas les plus désespérés, même ceux avérés perdus. Il a aussi découvert le mot “sanctions”, dernier recours des incompétents décrédibilisés. Quant à son chef, il commence son discours en rentrant dans le lard des Français indisciplinés qui se trouvaient en terrasse des cafés le matin où il allait parler. A partir de ce moment son auditoire est braqué, il n’est plus crédible. C’est le niveau triple zéro de la communication. A l’heure où les Français semblent prendre conscience de la gravité de la situation, où ils commencent à se discipliner et à redécouvrir la solidarité, il n’y a plus de place pour l’incompétence et l’amateurisme.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*