Miri Reguev : « Yalla la darbouka ! »

Yoaz Hendel (Bleu-Blanc) a provoqué un tollé après une interview au journal Haaretz où il a déclaré que « des gens ont immigré en Israël avec la culture des concerts viennois et d’autres avec celle de la darbouka ».

Sentant que ces propos teintés de condescendance risquent de faire du tort au parti de Benny Gantz déjà montré du doigt comme étant un parti des anciennes élites, le député Ofer Shelah a dénoncé des « propos malheureux qui n’auraient jamais dû être prononcés et qui ne reflètent pas l’esprit de Bleu-Blanc ».

Tamar Sandberg (Avoda-Gesher-Meretz) a qualifié Yoaz Hendel de « cheval de Troie »: « Alors que nous travaillons pour la formation d’un gouvernement de gauche sous la direction de Benny Gantz on voit des ‘chevaux de Troie’ au sein de Bleu-Blanc dont le but est d’empêcher cela. Les propos racistes de Yoaz Hendel sont destinés à empêcher l’alternance ».

Le Likoud a fermement dénoncé le propos de Yoaz Hendel, le qualifiant de « Garbouz 2020 » en référence à l’écrivain Yaïr Garbouz qui avait tenu des propos très méprisants envers les électeurs du Likoud, qualifiés de « superstitieux et bigots ». Le Likoud accuse le député d’avoir « insulté des personnes qui sont revenues en Israël munis d’une riche et prestigieuse tradition ».

La réaction la plus vive a été celle de la ministre de la Culture et des Sports Miri Reguev : « Hendel est le ‘Garbouz 2020’. Il a rejoint la cohorte de ceux qui nous ont affublés d’un tas de qualificatifs dégradants. La gauche ne rate jamais une occasion de mépriser et de se montrer arrogante. Mais notre voix, nous la ferons entendre dans les urnes car on ne nous fera pas taire. Durant les cinq dernières années, dans le cadre de mon ministère de la Culture, j’ai fait en sorte de mettre fin au pouvoir dictatorial d’une élite qui entend mettre en avant une culture au dépens d’une autre. Il y a enfin un orchestre andalou national aux côtés de l’orchestre philharmonique. Shavoua tov et yalla, la darbouka! ».

Yoaz Hendel a publié un post dans lequel il dément tout « racisme » de sa part et affirme que ses propos ont été détournés. Il accuse ceux qui ont réagi « d’avoir voulu se livrer à une exploitation politicienne de ses propos en les sortant de leur contexte ».

Source : lphinfo.com                                                                                            Photo Yonatan Sindel / Flash 89

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*