Le pogrom de Iasi : 14.850 juifs assassinés par les Roumains 

J’espère que, comme moi et malgré l’heure tardive, vous avez vu hier soir sur France 3 le documentaire réalisé par notre ami, Nellu Cohn, sur le pogrom de Iasi, en Roumanie.

Fin juin 41, en quelques jours, 14 850 juifs seront assassinés par les Roumains.

Le régime fasciste qui y sévissait considérait tous les Juifs comme sympathisants communistes et ennemis de la nation.

Ce pogrom a été nié pendant près de 70 ans par le pouvoir communiste. Les témoignages et les images nous ont replongé dans l’horreur absolue de cette haine viscérale du juif qui avait envahi l’Europe et avait permis à tous les antisémites de s’exprimer et de pouvoir passer des idées aux mots et des paroles aux actes !

Arrestation des Juifs

Les bêtes immondes prenaient alors forme humaine et s’abattaient sur les hommes, femmes et enfants juifs.

Bravo et merci à Nellu Cohn, d’avoir redonner vie à ces 270 000 juifs roumains qui ont été assassinés entre 1941 et 1944.

Au lendemain de la Shoah, nous étions persuadés que le cauchemar et l’inhumanité allaient cesser à tout jamais.

« Le plus jamais ça » semblait être une évidence. C’était sans compter sur la viralité d’un mal qui attendait le bon moment pour se réveiller.
Il n’a pas fallu longtemps pour que l’infection reprenne et que les bouffées délirantes (puisque c’est ainsi que la justice les nomme aujourd’hui ) n’entraîne de nouvelles victimes. La folie meurtrière a frappé partout et d’autres génocides ont depuis été commis.

Les Toutsis ont été massacrés dans l’indifférence des Nations. Les leçons de l’Histoire n’ont pas été retenues et la négation du génocide arménien en est la preuve.

Dernièrement, l’abandon des Kurdes témoigne de l’irresponsabilité et de la traîtrise des organisations internationales. 75 ans après la libération des camps d’extermination nazis, l’antisémitisme tue encore !

La liste est longue des victimes de cette haine du Juif. Les héritiers de l’idéologie nazie sont toujours là et partout. A eux, s’est ajouté un nouveau visage de la haine antisémite : celui de l’islamisme intégriste.
75 ans après la Shoah, partout en Europe et même aux États-Unis, les juifs sont molestés et tués parce que juifs.

Nombreux sont les rescapés des pogromes à avoir choisi d’assumer leur destin en rejoignant la terre d’Israël. Ils y ont bâti le Pays Juif et y ont fondé l’Armée de défense juive.

Ils avaient décidé que la sécurité des juifs ne pouvait plus jamais être confiée à d’autres. Ils l’ont fait au nom de 6 millions de morts mais surtout pour l’avenir de leurs enfants et petits-enfants.

N’oublions jamais !

Gil Taïeb

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

5 Comments

  1. J’en ai versé des larmes en regardant ce documentaire tragique sur la SHOAH.
    C’est l’indicible, l’incompréhension de voir à quel point nous sommes haïs, à quel point nos frères et sœurs et nos enfants ont disparus dans d’atroces souffrances par des barbares rongés de haine.

  2. Les Blancs du Zimbabwe, les Yézidis de Syrie ont eux aussi été persécutés dans l’indifférence générale. Et maintenant ce sont les Chrétiens du Nigéria. Avant la Shoah le génocide arménien (1.500.000 victimes)n’avait guère suscité non plus de réaction de la communauté internationale. La Shoah elle-même n’a été rendue possible que par l’absence d’empathie qui caractérise quoi qu’on en dise la majorité des gens. L’humanité ne progressera jamais. Je ne crois pas en la société humaine.

    • Bonjour,
      Savez vous s’il existe une liste consultable dès Juifs assassinés à Iasi en 1941?
      Une partie de ma famille maternelle est née et a vécu dans cette ville à cette époque mais nous en avons perdu tout témoignage d’existence..
      Merci pour vos informations
      F.Simon

    • Croire où non en la société humaine n’est pas la question.
      La terreur , l’injustice et les massacres de masse ont toujours existé ( relire la Bible), avec un paroxysme au 20eme siècle qui restera je l’espère ds les mémoire à jamais.
      Le problème est plutôt notre faculté à l’illusion de penser que l’homme est perfectible, que les coups et la mémoire l’aideront à modifier son comportement.
      Helas,il n’en est rien.
      Sur le plan individuel, les modifications ne sont que temporaires qui eclateront sous le fait des pressions societales : situation économique du pays , tensions communautaires , conflit extérieur etc…
      Là, l’individu perd son vernis culturel et redevient ce qu’ il a tjrs été , un animal agressif lâche et cruel.
      Le seul espoir , la seule consolation, réside ds les exceptions à ce schéma.

  3. Merci pour nous avoir signalé ce documentaire, que j’aurais raté autrement.
    Disponible en replay sur France 3 jusqu’au 24.01, ou à télécharger via captvty

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*