Yad Vashem : 5ème forum mondial de l’Holocauste

Emmanuel Macron a présenté mercredi ses vœux à la Presse devant 350 journalistes après s’être entretenu avec le président de l’Etat d’Israël Reuven Rivlin, invité le soir même d’un dîner officiel au Palais de l’Elysée. Il a chaleureusement félicité Reuven Rivlin dont la visite vient offrir une preuve supplémentaire, s’il en était besoin, de la force de l’amitié qui unit la France et Israël.

Rappelons qu’Emmanuel Macron est attendu en Israël – ce sera sa première visite en tant que Président ,- pour le 5ème Forum mondial de l’Holocauste à Yad vashem les 22 et 23 janvier.

A quelques jours des commémorations internationales en mémoire des victimes de l’Holocauste,qui marquera aussi le 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz, 42 chefs d’état dont 26 Présidents, sont attendus à Jérusalem.

Fondée en 2005 par le président du Congrès juif européen, Moshé Kantor, la Fondation pour le Forum international de la Shoah est une organisation internationale qui se consacre à perpétuer la mémoire de la Shoah et ses leçons primordiales pour l’ensemble de l’humanité, dont la lutte contre l’antisémitisme. Les précédentes rencontres avaient eu lieu à Auschwitz, Babi Yar et Terezin, en coopération avec Yad Vashem, et avec une représentation politique et diplomatique du plus haut niveau.

Selon le docteur Moshé Kantor,
 président de la Fondation pour le Forum international sur la Shoah :
“ Cet événement va donner aux dirigeants du monde entier une opportunité unique de s’opposer et de dire “stop” à l’antisémitisme.”

Cette conférence se tient à un moment historique clé – 75 ans après la libération d’Auschwitz-Birkenau, et alors que les voix du négationnisme et de l’antisémitisme se manifestent à nouveau”, a ainsi déclaré le président israélien, Reuven “Rubi” Rivlin. ” Nous ne soutiendrons jamais ceux qui falsifient la vérité ou qui tentent de faire oublier la Shoah. Qu’il s’agisse d’individus ou d’organisations, de dirigeants politiques et de chefs d’Etat.”

” J’ai convié les dirigeants du monde à nous rejoindre en cet important moment de mémoire et d’engagement, et je me réjouis du nombre de réponses positives qui augmente chaque jour. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire de cet événement une rencontre pleine de sens, qui symbolisera la lutte contre l’antisémitisme et l’éducation de la prochaine génération “.

Avner Shalev, le Président de Yad Vashem, a déclaré ” Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la communauté internationale a promulgué des décrets universels et mis sur pied des organismes internationaux pour empêcher tout futur crime contre l’humanité. Nous devons donc identifier, analyser et comprendre comment l’antisémitisme a pu persister et proliférer ces dernières années. C’est notre devoir à tous que d’être attentifs aux manifestations actuelles d’antisémitisme et demeurer résolus à les combattre, là où elles se manifestent. Il est de la responsabilité de toute l’humanité, et en particulier des dirigeants qui se réuniront ici, à Yad Vashem, d’œuvrer pour lutter contre l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie.”

Sylvie Bensaid

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*