Sarah Cattan. T’es Juif? T’as un nom juif? Tu dénonces pas. Tu parles pas de Gabriel Matzneff. “Josyane Savigneau”

Palimpseste[1]. Manuscrit dont on a fait disparaître l’écriture pour y écrire un autre texte. Par extension, un palimpseste est devenu un recours artistique d’usage dans la peinture, la littérature ou encore le théâtre: les films d’Almodovar entre autres en sont truffés, insérant un film dans l’œuvre, mise en abîme d’un motif.

Chez Almodovar c’est réjouissant.

Dans la glauque affaire Matzneff, vint s’insérer brutalement, ce matin, via un échange entre deux journalistes, un échange qui eût dû rester fort banal, s’il n’était la violence qui le sous-tendait, et, in fine, l’antisémitisme abject de « l’une », une réponse de ladite critique Josyane Savigneau, érigée en défenseuse systématique … de la pédophilie. Postée ici au chevet de son ami Gabriel Matzneff.

Gabriel. Matzneff

Avec véhémence, sans que jamais le doute semblât l’effleurer, la donzelle interdit à quiconque de « dénoncer » son ami. Il ne s’agit plus de la pédophilie. Elle a tout mélangé. Elle a buggué. Mais grave.

Mais attention : Que s’y collât subrepticement une Juive, Ah c’en fut trop cette fois pour la dame, qui manqua de s’étrangler et, tapant plus vite que son ombre, tel un Trump ou en enfant, – encore que je ne veuille surtout pas injurier ici quelque enfant tant sont incomparables la sponténéité de l’un et tout l’indicible que sous-entendent les propos de la tweetos-, elle répondit donc, s’étouffant, qu’une Juive, Oui une Juive, car se nommant Rozenfeld, se mêlât de tout ça et osât « dénoncer » ( sic ) ledit Matzneff, elle répondit donc :

Votre nom aurait dû vous inciter à plus de réflexion sur les dénonciations.

Quoi ? S’indigna aussitôt celle-là[2] ? Vous avez vraiment comparé la dénonciation des Juifs (qui a conduit à leur extermination) au fait de souligner qu’un pédocriminel se vante de violer des enfants ? Mais retirez votre tweet et excusez-vous. Vous êtes immonde !

Oui en fait la rhétorique est connue et très perverse: faire croire que les époques sont identiques 1940/2019 et que l’ennemi est le même, comparer les accusés d’aujourd’hui (musulmans, écrivains, réalisateurs etc) avec les juifs d’hier est une imposture intellectuelle évidemment, logique victimaire à laquelle il convient de souscrire sous peine de se faire traiter de dénonciateur, collabo, fascho, et le summum du point G ben c’est d’être dénonciateur collabo, facho Et juif, la totale, voilà voilà, ah la la ces juifs jadis victimes qui sont devenus les nouveaux bourreaux sur lesquels on peut à nouveau se défouler, c’était quand-même plus commode lorsqu’ils étaient victimes, aujourd’hui ils se rebiffent, le raisonnement est pareil avec les pauvres palestiniens, comment vous avec votre nom, vous qui avez souffert vous vous livrez aux mêmes abominations?, vous n’avez donc pas de mémoire?, Aujourd’hui porter un nom juif est une étoile qui nous signale autrement, comme une interdiction de parler et de nommer au nom d’un passé victimaire sous peine d’être rappelé à son identité, commenta le psychanalyste Michel Rosenzweig.

Moi, je me demande comment, mais comment diable ce genre d’êtres nauséabonds ont-ils atteint cette petite aura dans cet entre-soi autoproclamé Intellectuel parisien tout pourri dont je préfère ne pas rappeler des noms, liés qu’ils sont à des faits récents, peu ragoûtants.

Perdre l’amitié de Josyane Savigneau. Et survivre

Josyane Savigneau

Et puis je me souviens en même temps qu’ainsi Matzneff est juif. Eh bien tant pis.

Mais j’en viens à me demander si… tout pédophile qu’il est, le sieur aura, ou pas, le RSA du courage pour dire à sa chère amie “critique” qu’elle est indiciblement pathétique. Que cet antisémitisme jailli via un tweet vaut, par sa spontanéité, mille déclarations de Soral et Compagnie. Que sa dernière saillie relève de la justice. Ô la honte. Ô Comment, mais comment diable s’habituer.

Jamais. Jamais plus pour moi. Toujours désormais Je dénoncerai. Dirai leur nom. N’aurai ni honte. Ni peur. Le temps où les Juifs baissaient la tête est fini. Je déposerai plainte. L’ai fait. La justice a tranché. Il s’agit d’être debout. D’exiger qu’elle fasse le job. De lui parler d’Honneur. Et de déshonneur à ne pas trancher.

Allez Matzneff. Un brin d’honneur.

Non. J’rigooole.

Comme pour “d’autres”, ils savent tous mais tous se couvrent. Ô ce milieu germanopratin tout pourri.

Il y a décidément des saillies antisémites pires que d’autres.

Ô la honte.


[1] Palimpsestes. La Littérature au second degré. Gérard Genette. 1982. Editions du Seuil. Palimpsestes développe la théorie de la transtextualité, c’est-à-dire l’ensemble des relations qui peuvent exister entre deux ou plusieurs textes, et définit les différentes relations hypertextuelles.

[2] Valérie Rey-Robert, auteure et militante féministe.

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

6 Comments

  1. Juif ou autres on s’en moque si tout s’avère vrai, c’est un homme immonde qui répondra de ses actes le jour venu…
    Et ce quelque soit ses croyances !
    Très sincèrement j’ai 51 ans et je peux à ce jour, (ma propre analyse) dire qu’il y a des « pourris » dans toutes les religions et qu’il n’y en a aucune supérieure à l’autre, n’en déplaise aux extrémistes religieux de tous bords !
    De toute manière, c’est la mienne la mieux !

  2. Bonjour,
    Je ne crois pas que Gabriel Matzneff soit juif, il est indiqué dans Wkpd qu’il est issu d’un famille de nobles russes ayant fui la révolution communiste, comme il y en eût beaucoup.

    Or pour le coup être à la fois noble et juif sous la Russie tsariste, cela ne devait vraiment pas être courant.

    Il est vrai qu’à la même époque bcp de Juifs russes fuyaient eux les pogroms d’où la confusion peut-être.

    • Matzneff Il est juif de filiation, (il suffit d’avoir qq connaissances et étymologie et lu qq livres, ça vient ‏מצה‎, et c’est attesté) et il est orthodoxe de revendication, et ça change quoi? Pourquoi même vous cherchez à savoir s’il l’est ou non?

  3. Pour en revenir à Josyane Savigneau, peut-être que la dame voulait exprimer un sens beaucoup plus général :

    “Un Juif ne dénonce pas. ”

    C’est ontologique.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*