Boris Johnson, arrière grand-père maternel juif né à Moscou

L’arrière grand-père maternel de Boris Johnson s’appelait Elias Avery Lowe. Il était né à Moscou dans une famille juive de marchands de textile.

Boris Johnson l’a lui même confirmé dans une interview donnée en 2007 au Jewish Chronicle.

« Je sens que je suis juif chaque fois que le peuple juif est menacé, chaque fois qu’il subit une attaque, chaque fois que son destin est remis en question »

Boris Johnson l’a dit à plusieurs reprises !

Boris Johnson, le 13 décembre, à Uxbridge. Toby Melville/Reuters

Il s’est souvent comparé à un pot de miel trouvé dans un rayon de supermarché. « Je suis le produit de beaucoup de pays : il y a en moi une partie française, une partie anglaise, une partie américaine, une partie ptérodactyle ( dinosaure volant) et qui sait peut être même une partie qui viendrait de Turquie. »

Et tout ça, ça fait un excellent anglais !

En tout cas, il a dominé les élections, laminé le Labour de Corbyn, anti israélien et flirtant avec l’antisémitisme. Il a le pouvoir de sortir la Grande Bretagne de la Communauté européenne dont les convulsions ne vont pas tarder à se manifester.

Un arrière grand père maternel juif, ça vous rappelle qui ?

Nicolas Sarkozy, élevé rue Fortuny par son grand père, Mellah, juif de Salonique .

André Simon Mamou

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. oui, mais au moins Boris Johnson ne joue pas contre ses ancetres, alors que Sarkozy ne fit rien pour changer la politique française.
    Sarkozy ne laissera que de vagues souvenirs dans les livres d’histoire. Encore un “don nadie” (un monsieur zero) comme il y en a tant chez nous

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*